Voilà jésus fils de marie سورة مريم

Voilà jésus fils de marie سورة مريم

سورة مريم *بسم الله الرحمن الرحيم* Commencer] par le Nom de Dieu le Tout- Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. bismi-llah… : Formule inaugurale (Basmala) : Plusieurs traductions sont données. On peut traduire cette formule en : [Commencer] par le Nom de Dieu, le Tout-Bienfaiteur et le Très-Bienfaiteur. Elle fait partie des sourates. Elle en constitue l’essence. Et […]

Rate this post
about this book
  • overview

    سورة مريم *بسم الله الرحمن الرحيم* Commencer] par le Nom de Dieu le Tout- Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. bismi-llah... : Formule inaugurale (Basmala) : Plusieurs traductions sont données. On peut traduire cette formule en : [Commencer] par le Nom de Dieu, le Tout-Bienfaiteur et le Très-Bienfaiteur. Elle fait partie des sourates. Elle en constitue l'essence. Et dans la neuvième sourate, vu la " spécifié " de son commencement, elle n'apparaît pas. Dans la vie quotidienne : elle est prononcée à de multiples reprises par les croyants comme consécration avant d'entreprendre tout acte conforme aux commandements divins. C'est une expression pieuse qui, ayant les qualités requises, assure la santé et l'hygiène de l'acte. Le Prophète s. a dit : " Tout acte entrepris sans bismi-llâh ..., sera imparfait ". Panorama eschatologique : elle fait paraître l'aube du bonheur des " adorateurs ", ouvre les fermetures, facilite les difficultés, apaise les cœurs, guérit les maux, dissipe les angoisses, amène ta joie et la Paix. Des trésoreries de l'Inconnu (monde Suprême), aucun don ne vient au monde [sensible], sinon pour accompagner la lumière de bismi-llàh. Aucun vœu sollicité par l'homme ne sera exaucé, sinon par la somptuosité divine de bismi-llàh. Personne ne saurait faire un pas, s'évertuant à contempler Dieu, sinon par les effets bénéfiques de bismi-llàh. Dans les hauts paradis, on ne peut recevoir un verre pur de la Main de Dieu, ou de échanson de l'Unicité, sinon au moyen de bismi-llah… 1- K.H.Y.S.(kâ. hâ. yâ. cayn. Sâd) Chaque lettre a trait à un Nom ou Attribut de Dieu, expliquant le contenu de la sourate du Coran, révélation céleste adressée au Prophète([1]) 2 " [ô Prophète ! Voici le] récit de la grâce du Seigneur envers son adorateur Zakariyyâ (Zacharie)." Après la formule inaugurale, la relation entre Dieu et l'homme est mentionnée à la fois sous une forme très succincte, d'une manière " analytique ", et d'une profondeur inégalable dont la synthèse se révèle dans les contenus des versets suivants. 3 "Quand il invoqua le Seigneur [lors] dune invocation Secrète [et sincère]." 4 "Il dit :Seigneur, mes os se sont affaiblis (mes forces ont décliné) et ma tète est allumée de blancheur (mes cheveux ont blanchi). Et jamais, Seigneur, en Te priant, je n'ai été sans réponse [favorable], " 5 "Je crains [les agissements de certains] de mes héritiers après [ma mort]. Et ma femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un successeur [pieux]" 6 "qui soit mon héritier et l'héritier de la famille de Jacob. Et rends-le, Seigneur, [soumis à ta volonté, le bienvenu,] honnête [et conciliateur] ". verset 2 à 6 : Dans un premier plan est exposé comment est accordée la grâce divine à un Prophète (Zacharie) dont la femme([2]) est la sœur d'Anne (Hanna) mère de Marie. Très âgé, les cheveux blanc, fortuné, Zacharie est reconnaissant à Dieu pour tous les biens qu'il lui a offerts. Il sait que toutes les richesses matérielles et spirituelles doivent être bien utilisées ; il souhaite un " héritier"([3]) un " successeur " doté des qualités plaisant à Dieu(radiyy verset. 6). Parallèlement au travail, à une vie honnête et à la réflexion, l'Homme de Dieu rend compte de ses actes et de ses pensées à Dieu, et Lui expose directement ses difficultés personnelles [et sociales, et les problèmes des générations suivantes] (verset5)([4]), et il n'est jamais égoïste. 7" [Dieu révéla à Zacharie] :" O Zacharie, Nous t'annonçons une bonne nouvelle [la naissance prochaine] d'un garçon ; son nom sera Yahyâ (Jean), un nom que Nous n'avons donné à personne auparavant". L'Homme de Dieu est guidé par Lui ; même le nom de l'enfant (pas encore né) peut être donné par le ciel([5]), ce nom aura alors une signification parfaite, expliquant non seulement le déroulement de la vie de l'homme dans ce monde, mais encore toutes les étapes de son existence (XIV/3) et son rôle dans l'histoire. Ici il s'agit du Jean (Yahyâ). 8 " [Zacharie, profondément joyeux] dit : " Seigneur, comment aurai-je un fils alors que ma femme est stérile? En effet j'ai atteint l'âge de la décrépitude. " Quoique doué d'une connaissance intérieure profonde insufflée par Dieu, les Prophètes, en tant que l'homme, ont toujours suivi la voie "logique" (qui n'est autre que la loi de Création). WWW.ALHASSANAINI.COM

  • details
  • reviews