Sermon de Ghadir : le Prophète désigne Ali (Source sunnite)

Sermon de Ghadir : le Prophète désigne Ali (Source sunnite)

Source sunnite : Le Messager d’Allah (saws) a dit: « Louange à Allah. Nous lui demandons de l’aide, nous croyons en Lui, et à Lui nous faisons confiance. Nous cherchons refuge en Lui contre le mal de nos  » moi  » et les péchés de nos actes. En vérité il n’y a pas de guide pour […]

Rate this post
about this book
  • overview

    Source sunnite : Le Messager d'Allah (saws) a dit: "Louange à Allah. Nous lui demandons de l'aide, nous croyons en Lui, et à Lui nous faisons confiance. Nous cherchons refuge en Lui contre le mal de nos " moi " et les péchés de nos actes. En vérité il n'y a pas de guide pour celui que Allah laisse dans l'errance, et il n'est aucun qui ne soit égaré parmi ceux que Allah a guidés. "ô gens! Sachez que Gabriel est venu vers moi à plusieurs reprises m'apporter un ordre du Seigneur, le Très Miséricordieux, selon lequel je devrais m'arrêter à cet endroit et vous informer. Voilà ! Il semble que le temps approche où je serai rappelé (par Allah) et je répondrai à cet appel. " "O Peuple ! N'êtes vous pas témoins qu'il n'ya pas de divinité à part Allah, que Muhammad est Son Serviteur et Son Messager, que le Paradis est la vérité, que l'Enfer est la vérité, la mort est la vérité, que la Résurrection est la vérité, et que l'Heure est arrivera avec certitude, et que Allah relèvera les gens des tombes?"

    Les gens répondirent : " Oui, nous y croyons. "
    Il continua: "ô gens! Vous entendez ma voix (clairement)?" Ils ont dit: "Oui". Le Prophète a dit: "Voici, je laisse parmi vous deux Symboles précieux et lourds, qui, si vous les respectez tous les deux, vous ne serez jamais vous égaré après moi. Chacun de ces deux surpasse l'autre dans sa grandeur." Une personne a demandé: "ô Messager d'Allah, quelles sont ces deux choses précieuses? Le Prophète (Bénédictions sur lui et sa famille) répondit: "L'un d'eux est le Livre d'Allah et l'autre est ma descendance rapprochée (Itrat), c'est Ahlul-Bayt (les gens de ma Demeure). Méfiez-vous de la façon dont vous vous comporterez envers eux quand je serai parti de parmi vous, car Allah , le Miséricordieux, m'a informé que ces deux (à savoir, Coran et Ahlulbayt) ne seront jamais séparés lun de l'autre jusqu'à ce qu'ils me rejoindre au ciel, au Bassin. Je vous rappelle, au Nom d'Allah , mes Ahlul-Bayt. Je vous rappelle, au nom d'Allah, au sujet de mon Ahlul-Bayt. Une fois de plus, je vous le rappelle, au nom d'Allah, au sujet de mes Ahlul-Bayt ". Voyez! Je suis votre prédécesseur au Bassin (le Jour de la Résurrection) et je serai témoin contre vous. Ainsi, prenez garde à la façon dont vous traiterez ces deux choses précieuses après moi. Ne précédez pas ces deux car vous péririez, et ne restez pas loin d'elles car vous péririez. ""ô gens! Ne savez-vous pas que j'ai plus d'autorité sur vous que vous-même?" Ils ont pleuré et dit: "Oui, ô Messager d'Allah." Puis le Prophète répéta: "ô gens! N'ai-je pas plus de droit sur les croyants que ce qu'ils ont sur eux-mêmes?" Les gens disaient encore "Oui, ô Messager d'Allah." Puis le Prophète (saws) a dit: "ô gens! Certes, Allah est mon maître, et je suis le maître de tous les croyants." Puis il saisit la main d'Ali et le leva et dit: "De qui je suis le maître, ALI est son maître (il le répéta trois fois). ô Allah ! Aime ceux qui l'aiment. Sois hostile à ceux qui lui sont hostiles. Aide ceux qui lui portent secours. Abandonne ceux qui l'abandonnent. Et garde la vérité avec lui partout où il se tourne (ou, fais de lui l'axe de la vérité). " " Ali, le fils d'Abou Talib, est mon frère, mon exécuteur testamentaire (Wasi), et mon successeur (Calife), et le chef (Imam) après moi. Sa position est envers moi la même que la position de Harun à Moïse, sauf qu'il n'y aura pas de prophète après moi. Il est votre maître après Allah et Son messager. " "ô gens ! Allah l'a nommé pour être votre Imam et votre gouverneur. Lui obéir est obligatoire pour tous les immigrants (Muhajirin) et les Ansar, et pour ceux qui les suivent dans la vertu, et sur les habitants des villes et les nomades, les Arabes et les non-Arabes, l'homme libre et l'esclave, les jeunes et les vieux, les grands et les petits, le blanc et le noir. " "Ses commandements doivent être obéis, sa parole est obligatoire et son ordre est obligatoire pour tous ceux qui croient en un Dieu unique. Maudit soit l'homme qui lui désobéit, et béni est celui qui le suit, et celui qui croit en lui est un vrai croyant. Sa Wilayah (croyance dans son Imamat) a été rendue obligatoire par Allah, le Puissant, le Très-Haut ". "ô gens ! étudiez le Coran. Réfléchissez sur ses versets clairs et ne supposez pas la signification des versets ambigus. Car, par Allah, personne ne peut en expliquer correctement ses avertissements et ses significations, sauf moi et cet homme (à savoir, Ali ) dont j'élève la main devant moi. " "ô gens! C'est la dernière fois que je me tiendrai dans cette assemblée. Ecoutez- moi donc, obéissez-moi et soumettez-vous au commandement du Seigneur. Certes, Allah, Il est votre Seigneur et Dieu. Après lui, Son Prophète Muhammad qui s'adresse à vous, est votre maître. Puis, après moi, c'est Ali votre maître et votre chef (Imam), selon le commandement d'Allah. Puis après lui, la Guidance se poursuivra jusqu'à quelques individus sélectionnés parmi mes descendants jusqu'au jour où vous rencontrerez Allah et Son Prophète. " "Voyez! Certes, vous rencontrerez votre Seigneur et Il vous interrogera sur vos actes. Attention! Ne devenez pas mécréants après moi en vous frappant le cou les uns des autres. Non ! Il incombe à ceux qui sont présents d'informer de ce que j'ai dit à ceux qui sont absents car peut-être ils pourraient comprendre ce que j'ai dit mieux que certains qui sont présents dans l'audience. Voyez! Ne vous ai-je pas transmis le Message de Allah ? Voyez! Ne vous ai-je pas transmis le Message d'Allah ? Les gens ont répondu: "Oui." Le Prophète a dit: "ô Allah ! Témoigne. " Références sunnites : - Tadhkirat al-Khawas al-Ummah, Sibt Ibn al-Jawzi al-Hanafi, pp 28-33 - al-Sirah al-Halabiyyah, by Noor al-Din al-Halabi, v3, p 273 Révélation du verset 5:67 Le 18 Dhoul-Hajja, après avoir terminé son dernier pèlerinage

  • details
  • reviews