Regard sur les récents propos du cheikh Qardaoui et du roi d’Arabie saoudite

Regard sur les récents propos du cheikh Qardaoui et du roi d’Arabie saoudite

Regard sur les récents propos du cheikh Qardaoui et du roi d’Arabie saoudite La Révolution islamique, porte-étendard de l’unité du monde musulman ‘ ‘ C’est intéressant de savoir que ce religieux sunnite modéré a repris ces propos lors des prédications du vendredi 26 janvier et en évoquant sa démarche d’expédier une délégation vers l’Iran, a […]

  • Par Seyyed Zia Mortazawi
Rate this post
about this book
  • overview

    Regard sur les récents propos du cheikh Qardaoui et du roi d'Arabie saoudite La Révolution islamique, porte-étendard de l'unité du monde musulman ' ' C'est intéressant de savoir que ce religieux sunnite modéré a repris ces propos lors des prédications du vendredi 26 janvier et en évoquant sa démarche d'expédier une délégation vers l'Iran, a implicitement accusé les autorités iraniennes de haut rang d'être responsables de la poursuite des conflits en Irak... Dans la première partie de cet article, nous avons souligné, dans un thème composé de 10 sous-titres, que l'un des principes axiaux de la révolution islamique et de l'ordre de la République islamique, malgré son origine chiite, était de servir le monde musulman tout entier, et même si l'attraction de la révolution a fait que beaucoup de monde fût tourné vers le chiisme, cela ne voulait pas dire que la révolution ou le clergé chiite ait déployé des efforts organisés dans ce droit fil, juste comme la force de gravitation créée par la Résistance islamique libanaise dirigée par le Hezbollah. La présence héroïque et puissante du Hezbollah sur la scène et la réussite des Musulmans irakiens, notamment de la majorité chiite, à faire valoir certaines parties de leurs droits, après des dizaines d'années d'oppression sont à considérer comme facteurs de consolidation des musulmans, et on ne doit pas en faire une analyse destinée à diviser la communauté musulmane. C'est malheureusement un pas qui avait été franchi par le roi Abdullah de Jordanie, et Hosni Moubarak, président égyptien, et certains médias inféodés ou inconscients de la région. C'est un acte malveillant et en effet, un complot évident tramé par les Américains qui vise à diviser les Musulmans. Certains éléments stipendiés aux Etats-Unis, dans la région multiplient ce genre d'action afin de barrer la route à l'élargissement de l'Islam pur mohammadien et à l'unité des Musulmans, (élargissement qui se fait en respect des frontières de chaque pays et de son système politique), et tout le monde sait que la division des Chiites et des Sunnites, quel qu'en soient les prétextes, ne profite qu'aux Etats-Unis et au régime usurpateur d'Israël et ne fait qu'étendre la domination des puissances hégémoniques sur la région et le monde islamique. Mais la situation en Irak et au Liban et même l'exécution d'un criminel comme Saddam qui avait fait tant de dégâts et de malheur à la région, ont fourni l'occasion aux ennemis avertis et aux amis ignorants d'attiser encore le feu des conflits interconfessionnels, malgré les événements qui se produisent en Irak et la mort quotidienne des dizaines, voire des centaines d'innocents dont une partie sont des chiites. Entre-temps, l'entrée en scène manifeste du roi Abdullah d'Arabie saoudite ainsi que du cheikh Youssef Qardaoui, le grand savant reconnu de la région a vraiment surpris. L'opportunisme des ennemis et des éléments inféodés de la région et la place qu'occupent ces deux dernières personnalités et leur implication dans une affaire névralgique, avec une logique qui leur est propre, ont attiré l'attention, voire l'accueil de certains milieux politiques, religieux et médiatiques de la région, dont surtout des milieux arabes. Il existe certes, dans le positionnement de ces deux dignitaires, des points positifs, mais le point commun et injuste de leurs propos réside dans les accusations sans fondement qu'ils portent contre leurs frères chiites, notamment en Irak et en Iran, s'adressant sans ambages au clergé et au monde chiites; notamment ceux d'entre eux qui ont des responsabilités dans la révolution et l'ordre de la République islamique, ou au moins, tel est le sentiment qu'ont les auditeurs et les lecteurs de ce genre de propos. Nous résumons ici les propos de ces deux personnalités, et comme promis, nous ferons quelques remarques là-dessus, même si le texte même de ces propos montre jusqu'où peuvent aller les complots des ennemis, et combien les dirigeants du monde musulmans ont besoin, dans leurs points de vue, de perspicacité et de mesure. www.alhassanain.com

  • details
    • Par Seyyed Zia Mortazawi
  • reviews