Mon cheminement vers l’Islam

Mon cheminement vers l’Islam

Introduction J’espère de tout coeur que ce modeste petit livre apportera quelque chose à ceux et à celles qui vont le lire. Il est certainement incomplet, puisque, à partir du peu de lectures que j’ai faites sur l’islam, j’ai essayé de réfléchir, de méditer et d’en déduire mes propres conclusions. Sans faire un réel travail […]

  • Abbas Ahmad al-Bostani
  • C. P. 712, Succ. (B) Montréal, Québec, H3B 3K3 Canada
Rate this post
about this book
  • overview

    Introduction

    J'espère de tout coeur que ce modeste petit livre apportera quelque chose à ceux et à celles qui vont le lire. Il est certainement incomplet, puisque, à partir du peu de lectures que j'ai faites sur l'islam, j'ai essayé de réfléchir, de méditer et d'en déduire mes propres conclusions. Sans faire un réel travail de recherche très poussé, j'ai tout de même relevé le défi, afin de partager avec vous, mon vécu et mes nombreuses réflexions en tant que converti. Les thèmes traités sont si variés qu'il était impossible pour moi de les détailler tous. Dans certains chapitres, des lacunes sont apparentes. De ce fait, j'espère que vous pourrez me pardonner et chercherez par vous-mêmes ce que je n'aurais pas explicité ou ce que j'aurais oublié... Mon souci premier était de montrer et de démontrer aux musulmans, qu'avec le peu de connaissances que nous avons de notre religion, nous pouvons toujours utiliser notre raison pour bien la comprendre, l'aimer et l'apprécier à sa juste valeur. A partir de ce peu d'informations, nous pouvons façonner une bonne éducation pour nous-mêmes et pour les autres. Lire beaucoup pour nous cultiver et simultanément appliquer le savoir acquis à notre existence afin de l'enrichir, de l'embellir... C'est cela le mérite! Mon deuxième objectif était de provoquer le non-musulman à méditer et à lui faire prendre conscience que peut-être, dans cette vie, il est passé à côté d'une chose très précieuse sans qu'il s'en rende compte. Cette chose qui lui semble dérisoire est en fait une perle pour d'autres! De lui montrer en tant qu'êtres humains, nous sommes capables de piétiner nos préjugés afin de mieux apprécier et aimer l'autre, l'inconnu, notre inconnu, notre prochain, notre frère dans l'humanité... J'espère ne pas trop m'être éloigné de ces buts recherchés? Sinon, je vous demande humblement de bien vouloir me pardonner et d'être indulgents quant à mes erreurs et à mes maladresses... Assalamu'alaikum (Que la paix soit sur vous).

    Au nom de Dieu le Tout-Miséricordieux,

    le Très-Miséricordieux

    Présentation

    N.B. Tout le genre masculin utilisé, désigne les deux sexes pour ne pas surcharger le texte Pourquoi écrire un mémoire? Dans quel but? C'est la question que je me suis posée. Peut-être pour faire un bilan d'une partie de ma vie passée en Islam et regarder par quels moyens ma foi a évolué durant ces années? Ou bien, je voulais simplement partager avec vous un bout de mon intimité, un bout de mes pensées intérieures que je ne confiais qu'à mes amis les plus proches. Nous permettre ensemble de méditer et de nous rendre compte de la chance que nous avons d'avoir cette religion si extraordinaire dont peu de personnes connaissent réellement le contenu profond. J'ai toujours pensé qu'il fallait que j'exprime par écrit les très nombreuses idées qui me traversaient l'esprit, mais sous quelle forme, je l'ignorais. Alors l'occasion s'est présentée à moi et j'ai décidé de la saisir pour me présenter et exposer mes réflexions. Je me prosterne et m'incline devant Allah, le Tout-Puissant. Je remercie et louange Celui qui m'a créé et guidé vers le droit chemin. Le Très-Miséricordieux qui m'a fait sortir des ténèbres vers la lumière. Qu'Il me pardonne les erreurs que j'ai pu et pourrai commettre. Je ne Le remercierai jamais assez... même s'Il me donnait encore sept vies... Al hamdu lillah Rabbi-l-'âlamin (Louanges au Seigneur des Mondes).

    * * * * *

    Je suis d'origine chinoise de père et de mère. Mes grands-parents avaient quitté la Chine pour des raisons politiques et surtout économiques. Ils se sont installés au Laos, un des pays de l'ancienne Indochine, la terre où je suis né. J'y ai vécu et gravé quelques souvenirs jusqu'à l'âge de neuf ans. Comme toutes les autres, notre famille a rencontré de nombreuses difficultés au pays telles que la pauvreté, la dictature, l'incroyable léthargie et l'hypocrisie des communistes etc. De ce fait, mes parents ont décidé et réussi à nous faire sortir de ce marasme, mes soeurs et moi. Nous sommes arrivés en tant que réfugiés politiques en France à la fin de 1980. Un an après notre arrivée, je me souviens encore d'avoir vu à la télévision le portrait géant du nouveau président français, F. Mitterand. Bien sûr, je ne comprenais pas alors toute l'effervescence du moment. Dans ce pays d'accueil, j'ai été scolarisé avec deux années de retard à l'école primaire vu que je ne parlais pas du tout français. Je comprenais à peine ce que nous disaient nos maîtres(ses). Lorsqu'il fallait faire des rédactions, je n'en dormais pas la nuit, tellement je me sentais mal à l'aise avec cette matière. C'est pourquoi, mon intérêt s'est vite porté vers les sciences. J'étais plutôt doué pour ces dernières, j'aimais cela et avec peu de travail j'y réussissais. Mais je n'étais pas un élève très brillant car j'étais paresseux et du genre «moins j'en fais et mieux je me porte». Jusqu'à ce que j'aie découvert l'Islam qui m'a rééduqué et m'a bien fait comprendre qu'une intelligence sans travail est un gaspillage, une inutilité. Cette religion, à travers le summum de la Science qu'elle a apportée à l'humanité, m'a aussi aidé à affûter certains dons que Dieu m'a accordés (hamdullillah). J'ai une maîtrise de physique et à l'époque je rêvais d'être comme A. Einstein, ce savant fou qui a révolutionné notre vision de l'univers par sa théorie de la relativité. Mais je me suis rapidement rendu compte que je n'avais pas son génie. Alors j'ai changé de discipline, continué et terminé mon doctorat en chimie organique dans une grande université française. Actuellement je suis chercheur, en quête de nouvelles molécules contre le cancer, à l'interface chimie-biologie. J'ai pu par occasion acquérir des connaissances en biochimie. Mes formations scientifiques expliqueront ma logique, mon raisonnement et mes déductions lors de mes nombreuses réflexions qui vont suivre incha'Allah.

  • details
    • Abbas Ahmad al-Bostani
    • C. P. 712, Succ. (B) Montréal, Québec, H3B 3K3 Canada
  • reviews