L’Infaillibilité selon le Coran et la Tradition

L’Infaillibilité selon le Coran et la Tradition

L’Infaillibilité selon le Coran et la Tradition Le verset de la purification confirme l’impeccabilité des Gens de la Maison du Prophète. Il les sacralise, et les déclare purs de tout défaut. Ce verset est le suivant : « Dieu, certes, veut écarter de vous la souillure, ô Gens de la Maison, et vous purifier complètement » Coran, […]

  • Réza
Rate this post
about this book
  • overview

    L'Infaillibilité selon le Coran et la Tradition Le verset de la purification confirme l'impeccabilité des Gens de la Maison du Prophète. Il les sacralise, et les déclare purs de tout défaut. Ce verset est le suivant : "Dieu, certes, veut écarter de vous la souillure, ô Gens de la Maison, et vous purifier complètement" Coran, sourate Les factions (Al-Ahzâb), verset 33 Le mot Rijs, que nous traduisons ici par souillure, s'applique en arabe à tout ce qui peut altérer et souiller une chose, que ce soit dans sa forme extérieure, ou dans son essence et sa substance. Nous retrouvons l'un et l'autre sens dans le Coran: "... rien d'illicite pour qui se nourrit d'une nourriture, à moins que cette nourriture soit une bête morte, ou un sang répandu, ou de la viande de porc, car elle est souillure..." Sourate Les Troupeaux (Al-An'âm), verset 145 "Tandis que ceux au coeur desquels est un mal ajoutent souillure à leur souillure, et meurent infidèles." Sourate L'Immunité (Al-Tawba ou Barâ'a), verset 125 Dans le verset de la purification qui affirme l'élimination de la souillure vis-à-vis des Gens de la Maison du Prophète de l'islam, il ne s'agit manifestement pas de l'impureté matérielle, extérieure, puisque la religion prescrit à tout musulman, quel qu'il soit, d'éliminer la souillure par les ablutions, mineure ou majeure. En outre, cette prescription ne concerne pas seulement le Prophète et sa Famille. Or le verset comporte une faveur spéciale qui leur est exclusivement accordée. Le fait de se débarrasser des impuretés matérielles ne leur est pas une vertu spécifique, pour que le Coran en fasse une obligation pour certaines personnes déterminées. Par conséquent le verset prend obligatoirement une signification dans laquelle le mot "souillure" ou "impureté" désignera une impureté d'ordre subtile, intérieure, touchant à l'âme et à l'esprit Dans l'ordre universel, Dieu a voulu que les gens de cette Maison soient un espace de pureté spirituelle totale, sans aucune tâche ou souillure. Interpréter autrement le verset, reviendrait à dire que les Gens de la Maison doivent respecter les règles de pureté rituelle, qui sont de toute façon, celles que doivent respecter tous les musulmans en tant que tels. Ce qui serait absurde. Lorsque le verset en question fut révélé, la nouvelle se répandit parmi les compagnons du Prophète. Peu après, on prit l'habitude de désigner les membres de la Famille du Prophète par l'expression : "les gens du manteau" (Ashâb al-Kissâ) parce que le verset de la purification a été révélé au Prophète alors qu'il se trouvait sous un large manteau du Yémen, en compagnie des membres de sa Famille, c'est-à-dire Fatima et son époux Ali, et leurs deux garçons Hassan et Hossein que la paix soit sur eux-. Lors de la réunion du Collège de six membres désignés par le deuxième calife, Ali a rappelé à ses collègues sa qualité de membre de la Famille du Prophète : "Je vous prie de me dire, s'il y a parmi nous, quelqu'un d'autre que moi que Dieu ait lavé de toute souillure, et purifié complètement Ils répondirent : "Non". Al-Suyûti rapporte dans son commentaire du Coran, intitulé al-Durr al-Manthûr la parole de Tarofa qui dit qu'Ibn Abbas a dit : "Nous avons vu l'Envoyé de Dieu venir pendant neuf mois consécutifs devant la maison de Ali Ibn Abi Tâleb, au moment des prières et dire : "Que la paix, la bénédiction et la clémence de Dieu soient avec vous, ô Gens de la Maison" et puis réciter le verset de la purification. Cette même tradition a été rapportée aussi suivant la chaîne de transmission de Tabarâni selon Abou al-Hamrâ, dans les termes suivants : "J'ai vu l'Envoyé de Dieu venir devant la porte de la maison, de Ali et de Fatima, pendant six mois de suite, et réciter le verset de la Purification. Cette tradition est aussi rapportée par Ibn DJarir et Ibn Mardawayh, toujours selon Abou al-Hamrâ qui nous informe que huit mois durant le Prophète se présentait tous les matins à la porte de Ali et de Fatima, et récitait le verset de la Purification. Ainsi, le Prophète a explicité, de façon on ne peut plus frappante, que le verset concerne bien la Famille de Fatima. Quant aux circonstances de la révélation du verset, elles nous sont éclaircies par Umm Salma, épouse du Prophète et Mère des Croyants, renommée pour sa piété et ses vertus, et chez qui se trouvait le Prophète de Dieu, au moment de la Révélation. www.alhassanain.com

  • details
    • Réza
  • reviews