LeGrand Prophète et la nécessité du gouvernement en Islam

LeGrand Prophète et la nécessité du gouvernement en Islam

Introduction: La nécessité de l’existence du gouvernement en Islam est l’une des questions les plus importantes et les plus essentielles, que nous aborderons dans le présent article. L’Islam en tant que dernière religion céleste possède un système complet de lois et de règles que Dieu a révélé à Son messager, le Vénéré Mohammad (que la […]

  • Ecrit par Abdel-Ali Hassani
Rate this post
about this book
  • overview

    Introduction:
    La nécessité de l'existence du gouvernement en Islam est l'une des questions les plus importantes et les plus essentielles, que nous aborderons dans le présent article. L'Islam en tant que dernière religion céleste possède un système complet de lois et de règles que Dieu a révélé à Son messager, le Vénéré Mohammad (que la paix divine soit sur lui et sur ses proches), pour guider l'humanité vers le salut et le bonheur. Dieu Tout Puissant est le Créateur de l'homme. Il est omniscient et Il connaît parfaitement l'homme ainsi que tous les aspects différents de son existence. C'est pourquoi Dieu connaît mieux que quiconque le bien et le mal pour l'être humain. Par conséquent, la loi qui a une origine divine est la loi la plus parfaite et la plus convenable pour assurer le salut et le bonheur de l'être humain dans le monde d'ici-bas et dans l'au-delà. Cependant, la religion nous apprend que l'existence de la loi ne suffit pas en elle pour organiser la vie des humains et pour garantir son salut. En effet, outre l'existence des lois, il faut qu'il y ait une institution parfaitement capable de mettre en vigueur ces lois et de leur donner un pouvoir exécutoire et opérationnel. C'est seulement dans ce cas que la loi peut avoir une efficacité fiable. En réalité, l'institution ou l'organisation qui se charge de l'application de la loi et de la gestion des affaires de la société humaine est appelé "gouvernement", et son existence est tout à fait nécessaire pour la gestion de la vie collective des hommes. En effet, en l'absence d'un gouvernement et d'un Etat, la société humaine sera la victime du chaos et de l'anarchie, et elle sera condamnée au déclin et à la disparition. L'Islam est la loi qui dirige la vie de l'homme dans tous ses aspects. Dans le même temps, outre cette loi, l'existence du gouvernement islamique est également une nécessité indéniable. Dans le présent article, nous examinerons la question de la nécessité de la formation du gouvernement en Islam, et ses modalités, son histoire et son actualité.
    La définition du gouvernement
    Le gouvernement est l'un des termes les plus importants et les plus utilisés dans les sciences politiques. Pour mieux connaître cette notion, il vaut mieux présenter la définition du gouvernement et les usages différents de ce terme dans les sciences politiques et sociales. Le terme "gouvernement" peut avoir trois significations différentes, qui expliquent les usages différents de ce mot : 1- Le mot "gouvernement" est utilisé parfois dans le sens de "l'Etat". C'est-à-dire un territoire donné où vit une population ayant un système de gouvernance organisé qui exerce sa souveraineté pour gérer ses affaires. Etant donné cette définition, le gouvernement comprend quatre paramètres, à savoir la population, le territoire, l'Etat et la souveraineté. 2- Le gouvernement peut signifier également la gouvernance, c'est-à-dire l'ensemble de la classe dirigeante et des gouverneurs – en opposition avec les gouvernés. Dans ce sens, le gouvernement est une organisation de gouvernance ainsi que les institutions qui en dépendent, et qui gouvernent la population. Il s'agit évidemment d'une signification moins large par rapport à la première signification du gouvernement en tant qu'Etat. 3- Finalement, le gouvernement peut signifier le pouvoir exécutif d'un pays, composé d'un conseil de ministres dont la mission est d'exécuter la loi et de veiller sur l'application de la loi. Etant donné les différentes significations que nous avons présentées pour le gouvernement, il est à noter que lorsqu'on parle du gouvernement au niveau des relations internationales, il s'agit souvent de la première signification de ce terme, celle qui présente le gouvernement comme un territoire donné où vit une population ayant un système de gouvernance organisé qui exerce sa souveraineté pour gérer ses affaires. Etant donné cette définition, le gouvernement comprend quatre paramètres, à savoir la population, le territoire, l'Etat et la souveraineté. Mais sur une échelle intérieure, c'est-à-dire au niveau national, le gouvernement signifie l'ensemble du groupe dirigeant, à savoir les trois pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Cela se conforme certes à la deuxième signification que nous avons présentée plus haut pour le gouvernement. Mais quand on parle du gouvernement en opposition avec les autres pouvoirs, il s'agit évidemment du pouvoir exécutif qui est composé d'un conseil de ministres dont la mission est d'exécuter la loi et de veiller sur l'application de la loi. Il est donc à rappeler que quand nous parlons du gouvernement au niveau des relations internationales, nous prenons le terme dans le sens expliqué dans la première définition.
    A) La nécessité du gouvernement :
    L'être humain est un être social et tend à vivre dans la société. Dans le même temps, l'homme est, par les impératifs de ses instincts, un être qui cherche à exercer son pouvoir sur ses semblables et à se monopoliser le pouvoir. L'homme est un être qui veut tout pour lui-même. Il est donc évident que dans le cadre d'une vie collective et sociale, il y aura naturellement des conflits d'intérêt parmi les différents individus. Pour pouvoir empêcher ces conflits et ces affrontements au sein de la société humaine, et pour éviter ce type de chaos et d'anarchie, il faut absolument avoir les lois et les règles capables d'organiser la vie collective et de régulariser les relations humaines. Mais comme nous venons de le dire, l'existence de telles lois aussi parfaites qu'elles soient n'est pas suffisante en elle. Pour que ces lois et règles soient efficaces, il faut qu'elles soient appliquées de la meilleure façon, sinon elles resteront sans effet. Il est impératif donc qu'il y ait une institution ou une organisation capable d'appliquer ces lois dans la société, d'organiser la vie sociale, d'établir la sécurité, et de gérer les affaires de la société humaine. Cette institution ou organisation n'est autre que le gouvernement ou l'Etat dont l'existence est absolument nécessaire dans chaque société. En effet, en l'absence d'un gouvernement et d'un Etat, la société humaine sera la victime du chaos et de l'anarchie, et elle sera condamnée au déclin et à la disparition. En ce qui concerne la nécessité de l'existence du gouvernement, le grand philosophe de l'antiquité grecque, Aristote dit : "La nécessité de l'existence du gouvernement provient de la nature même des êtres humains, car l'homme possède une nature sociale et il doit vivre en société. Celui qui nie la nécessité de l'existence du gouvernement est soit un être sauvage, soit un être supérieur ou un surhomme qui n'a pas besoin du gouvernement. Dans l'optique des grands philosophes et des grands penseurs des sciences politiques, l'existence du gouvernement est donc considérée comme un impératif social. Les hommes ressentent cette nécessité par leur nature. Comme nous le dit Aristote, ceux qui nient cette nécessité et qui veulent vivre en dehors de tout gouvernement, sont soit des êtres sauvages qui n'ont pas encore acquis les caractères humains, voyant en un système organisé comme le gouvernement un obstacle devant leur sauvagerie, soit des surhommes ou des êtres supérieurs qui sont naturellement dépourvus des caractères humains; ce sont des anges qui ne ressentent pas la nécessité de l'existence d'un gouvernement. Mais en ce qui concerne les hommes ordinaires, ils ont naturellement besoin d'un gouvernement dans leur vie sociale, car ils ne sont ni des sauvages ni des anges. Le grand philosophe grec, Platon explique en ces termes la nécessité de l'existence du gouvernement dans la vie sociale des êtres humains : "La survie des individus et l'acquisition des vertus ne sont possibles que par l'intermédiaire de l'existence du gouvernement, car l'homme tend, par sa nature, à la vie politique et à la vie sociale. Par conséquent, l'existence du gouvernement est un fait naturel pour l'homme et les humains en ont absolument besoin. Ibn Khaldoun, père fondateur des sciences sociales considérait l'existence du gouvernement comme un impératif de la vie collective. Pour démontrer cette nécessité, il fonde son argument sur la nature sociale de l'être humain et en conclut que la formation du gouvernement est à la fois naturelle et nécessaire. Comme nous l'avons déjà dit, les philosophes et les grands penseurs ont tous insisté unanimement sur la nécessité de l'existence du gouvernement et de l'Etat dans la vie sociale, car l'homme tend, par sa nature, à la formation d'un système capable d'organiser sa vie sociale et de répondre à ses besoins. Il n'y a pas de période historique où les sociétés humaines soient dépourvues de gouvernement ou d'Etat. Les populations tribales primitives, les cités de l'antiquité, les grands empires et les modèles modernes de l'Etat-nation sont tous des formes différentes du gouvernement et de l'Etat à travers l'histoire de l'humanité. La logique et le bon sens ont toujours confirmé la nécessité du gouvernement et de l'Etat et on ne peut en fonder le reniement sur aucun argument rationnel

  • details
    • Ecrit par Abdel-Ali Hassani
  • reviews