islamic-sources

  • features

    1. home

    2. book

    3. L’apport du prophète Mohammad et des Imâms à la médecine traditionnelle

    L’apport du prophète Mohammad et des Imâms à la médecine traditionnelle

    L’apport du prophète Mohammad et des Imâms à la médecine traditionnelle

    download

      Download

    L’apport du prophète Mohammad et des Imâms à la médecine traditionnelle
    2.9 (58.57%) 14 votes
    description book specs comment
    INTRODUCTION

    L’apport du prophète Mohammad et des Imâms à la médecine traditionnelle : de la prévention par l’alimentation de Amélie Neuve-Eglise (Revue de Téhéran)

    « Mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès » (Coran ; 7:31)

    Page du manuscrit de médecine prophétique Al-Manhaj al-Sawi wa al-Manhal al-Rawi fi al-Tibb al-Nabawi de Jalâl al-Din al-Soyouti, XVIe siècle

    En tant que guide des musulmans, le prophète Mohammad et les douze Imâms du chiisme ne se sont pas seulement limités à assurer la guidance spirituelle de leur adeptes, mais ont également transmis de nombreux principes et conseils concernant la vie matérielle et la santé du corps ; ce dernier étant un « dépôt » que l’homme a la charge de préserver, la « monture » de l’âme sans laquelle la vie et le perfectionnement spirituel qu’elle permet serait impossible. Dans cette optique, un corps sain contribue à avoir un esprit sain, et à mieux se concentrer sur sa progression spirituelle. Dans ce sens, la santé a été hautement valorisée dans les traditions prophétiques et imâmites, l’Imâm ’Ali déclarant qu’ »il n’y a pas de plus beau vêtement que la santé » [1], tandis que l’Imâm Sâdeq rappelle que « la santé est une grâce cachée. On l’oublie lorsqu’elle est présente, et on s’en rappelle lorsqu’elle est défaillante. » [2]

    Dans différentes circonstances et notamment lorsqu’ils étaient confrontés à la maladie de leurs proches ou disciples, le Prophète et les Imâms ont prodigué de nombreux conseils pour guérir certaines douleurs en utilisant des ingrédients naturels. L’essentiel de leurs enseignements est néanmoins constitué de ce que nous pourrions qualifier de « conseils préventifs », destinés à adopter une hygiène alimentaire et de vie saine afin de se prémunir des maladies. L’ensemble de ce corpus a posé les bases d’une véritable « médecine musulmane » qui sera largement reprise par de nombreux grands médecins et penseurs après eux. Cet aspect de leur enseignement révèle également la précision de leurs connaissances à la fois sur les propriétés des différents aliments et le fonctionnement du corps.

    Les enseignements du prophète Mohammad ont pour la plupart été rassemblés dans l’ouvrage Tibb al-Nabi par Soyouti. Parmi les enseignements des Imâms qui nous sont parvenus, ceux des Imâms Sâdeq et Rezâ comptent parmi les plus riches dans ce domaine. L’Imâm Sâdeq a notamment accordé une attention particulière à la médecine et à la physiologie humaine, en exposant de nombreux principes et règles de vie permettant de préserver sa santé non seulement corporelle, mais aussi celle de son âme. L’Imâm Rezâ est l’auteur d’une Risâlat al-Zhahabiyya (Traité doré) où il présente de manière détaillée le fonctionnement du corps humain et de ses systèmes circulatoires. De nombreuses pages sont consacrées à des conseils permettant d’avoir un corps sain, en mettant un accent tout particulier sur l’hygiène et la nourriture, qui doit être équilibrée et adaptée en fonction des saisons et de l’âge. [3] Les propos de l’ensemble des Imâms touchant au domaine de la médecine ont été rassemblés dans un grand ouvrage intitulé La médecine des Imâms, aujourd’hui disparu. Néanmoins, de nombreux fragments ont été rapportés dans le monumental recueil de hadiths Bihâr al-Anwâr de ’Allâmeh Majlessi, ainsi que dans Wasâ’il al-Shi’a de Horr ’Ameli. [4] Nous en trouvons également des extraits dans Al-Tawhid de Al-Mufaddal. [5].

    alhassanain.com