la vie familiale en islam ou La famille en islam

la vie familiale en islam ou La famille en islam

Il existe en islam un principe général selon lequel ce qui est bon pour une personne est bon pour une autre. Ou, dans les termes du Prophète : « Nul n’est réellement croyant s’il n’aime pour son frère (croyant) ce qu’il aime pour lui-même. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim) Ce principe trouve son expression dans […]

  • AbdurRahman Mahdi
la vie familiale en islam ou La famille en islam
3 (60%) 2 vote[s]
about this book
  • overview

    Il existe en islam un principe général selon lequel ce qui est bon pour une personne est bon pour une autre. Ou, dans les termes du Prophète : « Nul n'est réellement croyant s'il n'aime pour son frère (croyant) ce qu'il aime pour lui-même. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim) Ce principe trouve son expression dans la famille musulmane, qui constitue le noyau de la société islamique. Néanmoins, l'obéissance de l'enfant envers ses parents s'étend, en réalité, à tous les aînés de la communauté. La compassion et le souci des parents envers leurs enfants s'étendent, eux, à tous les jeunes de la communauté. Sur ce point, les musulmans sont placés devant une obligation. Car le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Celui qui ne démontre pas de compassion envers nos jeunes et qui n'honore pas nos aînés n'est pas des nôtres. » (Abou Daoud, at-Tirmidhi) Il n'est donc pas étonnant que tant de personne élevées comme non-musulmanes trouvent dans l'islam ce qu'elles ont toujours cherché, ce qu'elles ont toujours cru être bon et vrai, et qu'elles s'y sentent chaleureusement accueillies comme membres d'une grande famille. « La piété ne consiste pas à tourner vos visages vers l'Est ou l'Ouest ; mais pieux est celui qui croit en Dieu et au Jour dernier, aux anges, au Livre et aux prophètes, et qui donne ses biens, par amour pour Dieu, à ses proches, aux orphelins, aux indigents, aux voyageurs, à ceux qui demandent (de l'aide) et pour libérer des esclaves ; [et pieux est celui] qui observe assidûment ses prières et qui paie la zakat. Et [sont pieux] ceux qui respectent leurs engagements lorsqu'ils s'engagent, et ceux qui sont patients en période de tribulations, d'adversité et de grande tension. Les voilà, ceux qui sont sincères et les voilà ceux qui craignent vraiment Dieu. » (Coran 2:177)

  • details
    • AbdurRahman Mahdi
  • reviews