LA PRIERE

LA PRIERE

L’ORDRE ET LA SUCCESSION L’ordre de la prière est comme-ci : l’intention, Takbirat al Ihram, la Récitation (la Fatiha puis la deuxième sourate), l’inclination, les deux prosternations. L’attestation (lors de la deuxième unité et lors de la dernière unité) et la Salutation. Le Qunout est recommandé lors de la deuxième unité, après avoir fini la […]

  • Sayyed Hojjat Al Islam Docteur Sadr Eddine Fadlallah
Rate this post
about this book
  • overview

    L'ORDRE ET LA SUCCESSION L’ordre de la prière est comme-ci : l’intention, Takbirat al Ihram, la Récitation (la Fatiha puis la deuxième sourate), l’inclination, les deux prosternations. L’attestation (lors de la deuxième unité et lors de la dernière unité) et la Salutation. Le Qunout est recommandé lors de la deuxième unité, après avoir fini la Récitation et avant d’accomplir l’inclination. Lors des 3èmes et 4èmes unités on remplace la Récitation par « les quatre Louanges (Tasbih)» ou on récite seulement « la Fatiha ». - Il est obligatoire que le prieur accompli la prière selon la manière et l’ordre prescrites. Par conséquent, s’il les modifie, délibérément, comme s’il récite la deuxième sourate avant la Fatiha, sa prière est invalide. - En revanche, s’il les modifie, par omission, trois cas se présentes : • 1e cas : s’il oubli un des piliers de la prière et s’il passe directement au pilier suivant, comme s’il accomplie les deux prosternations avant d’accomplir l’inclination ou s’il accomplie «la Takbirat al Ihram» avant de formuler l’intention, sa prière est invalide. • 2ème cas : S’il oubli un acte n’est pas considéré comme un plier de la prière et il passe directement à un acte considéré comme un pilier, comme s’il oublie la Récitation (pas un pilier) et il passe directement à l’inclination (un pilier) sa prière est valide. Mais il est recommandé de faire «deux prosternations pour oubli après avoir fini la prière. • 3ème cas : S’il oubli un acte n’est pas considéré comme un plier et il passe directement à l’acte suivant qui lui non plus n’est pas considéré comme un pilier, comme s’il s’aperçoit lord de la récitation de la deuxième sourate qu’il n’a pas encore récité la Fatiha, Alors il doit revenir pour récité d’abord la Fatiha puis recommencer la deuxième sourate et sa prière est valide. WWW.ALHASSANAIN.COM

  • details
    • Sayyed Hojjat Al Islam Docteur Sadr Eddine Fadlallah
  • reviews