LA MEILLEURE DES CREATURES

LA MEILLEURE DES CREATURES

Introduction LA multiplication des besoins qui s’imposent dans le domaine de la production culturelle laisserait d’aucuns penser que le débat sur la question d’imam Mahdi (a.s) n’est plus d’actualité car assez de discours et de livres ont été suffisamment produits à ce sujet. En effet, entreprendre une discussion de plus sur le mahdisme ne saurait […]

Rate this post
about this book
  • overview

    Introduction LA multiplication des besoins qui s’imposent dans le domaine de la production culturelle laisserait d’aucuns penser que le débat sur la question d’imam Mahdi (a.s) n’est plus d’actualité car assez de discours et de livres ont été suffisamment produits à ce sujet. En effet, entreprendre une discussion de plus sur le mahdisme ne saurait être considéré comme un acte de trop puisque la vie de l’humanité y est liée de plusieurs manières. En dépit de ce qui a été dit à ce propos jusqu’à nos jours, il reste encore un nombre considérable de mystères non élucidés qui retiennent encore l’attention des savants qui ménagent chaque jour d’effort pour étancher la soif des musulmans qui semblent déjà avoir trop attendu. La nécessité d’un large débat sur Al Mahdi (a.s) se justifie sur le fait que : - Le thème est directement lié au principe de l’imamat qui se présente comme l’une des bases centrales de la doctrine shiite tellement manifestes dans le saint Coran et la sunna authentique. Les musulmans, shiites ou sunnites s’accordent unanimement sur ces propos du noble Prophète (ç) : « quiconque aurait quitté ce monde sans aucune connaissance concernant l’imam de son temps serait mort comme un misérable ignorant »[1]. Autrement dit celui-là n’aurait rien profiter de sa religion l’islam. N’est-il pas indispensable que l’on se penche sérieusement sur une question qui est en rapport direct avec la vie spirituelle et matérielle de l’homme ? - L’imam Mahdi (a.s) est la douzième étoile brillante au firmament de la constellation de l’imamat, ce deuxième dépôt précieux que le Prophète (ç) a laissé aux musulmans dans ce testament : « Je laisse parmi vous deux dépôts de grande valeur ; le Livre de Dieu et les descendants de ma famille. Vous ne vous égarerez jamais si vous restez cramponner à eux »[2]. Ainsi, existent-il d’autres personnes appropriées pour l’exégète du saint Coran en dehors des imams Ahl-ul-bayt (a.s) ? - Manifestement Imam Mahdi (a.s) est une personnalité vivante. En plus d’être l’incarnation d’une doctrine islamique pure, il est aussi l’expression d’une manifestation à laquelle l’humanité a souscrit dans les différentes religions et doctrines. Des questions fusent de partout autour de cette assertion et méritent de nouvelles réponses vues le manque d’adaptation qu’ont subi les réponses émises autrefois. - L’importance si capitale de la problématique de l’imam Mahdi (a.s) a poussé les savants shiites à redoubler d’ardeur pour maintenir ferme la foi en lui et empêcher le doute de s’installer dans les cœurs de ceux qui ont le plus foi en sa présence, les shiites, en essayant de lever des équivoques et des invraisemblances qui rodent autour du sujet. Par exemple, sa naissance, son occultation et la durée de son âge paraissent si logiquement difficiles à accepter que si les savants ne redoublent pas d’ardeur dans les réactions, le virus du doute risque investir les esprits et conduire au renégat ses adeptes. De même, des histoires mythiques et des sujets phénoménaux qui germent ça et là concernant la possibilité de rencontre d’une tierce personne d’avec son éminence pendant la grande occultation risquent dérouter beaucoup de personnes si on ne mène pas d’investigations précises. Partant de ce fait, ce livre s’est efforcé de plonger dans la biographie splendide d’imam Mahdi (a.s) afin de fournir à la jeune génération des réponses concernant les thèmes liés à l’éminence de sa personnalité, et enterrer définitivement les soupçons et les suspicions qui entachent la vie de ce saint descendant de la famille du Prophète Mouhammad (ç). Nous espérons que cette initiative puisse modestement trouver sa justification dans le désir de vouloir raviver l’inéluctabilité de la dernière preuve divine sur terre, Al Mahdi (a.s). Première section

  • details
  • reviews