Jésus Christ Méssager de la Paix apparait à l’horizon

Jésus Christ Méssager de la Paix apparait à l’horizon

Avant-propos Jésus Christ apparait à l’horizon Louage à Allah le très clément, le très miséricordieux.Dieu merci, Mohamed ; que la bénédiction et le salut de Dieu soient sur lui, la plénitude et la perfection soient au meilleur messager de deux mondes, notre guide suprême le véridique et le fidèle de la parole divine. La fin […]

  • Le grand Erudit et l’humaniste Cheikh Mohammad Amin Cheikho paix à son à âme
Rate this post
about this book
  • overview

    Avant-propos Jésus Christ apparait à l'horizon Louage à Allah le très clément, le très miséricordieux.Dieu merci, Mohamed ; que la bénédiction et le salut de Dieu soient sur lui, la plénitude et la perfection soient au meilleur messager de deux mondes, notre guide suprême le véridique et le fidèle de la parole divine. La fin des temps commence à se faire sentir avec la propagation de l'obéissance aveugle et du conformisme, la prédominance des passions, l'accoutumassions des âmes à la désobéissance de Dieu, la légitimation des illicites et l'interdiction des licites, et l'ouverture des maisons de passage etc.…. L'épaisseur des ténèbres et le noir de la nuit enturbannent et écrasent les Coeurs et les âmes dans la nébulosité d'une civilisation compacte. Les gens trouvent leur salut dans la fuite des faits concrets en se noyant dans les ténèbres de l'alcool et de la débauche d'une façon que la lumière inonde le bien-être, cette lumière qui intercepte la raison orthodoxe, une sourde angoisse et une vie mouvementée qui ne quittent pas d'un pas le Coeur à cause de l'iniquité de l'homme sur l'homme engendrant ainsi une douleur qui envahie la tendresse, dessèche des larmes tombantes des yeux des peuples civilisés suite au durcissement de Coeur et de leur aveuglement à l'obéissance de Dieu. Un cauchemar affreux exténue les coeurs sous son effet, la servilité avait tort de l'existence des âmes qui veulent absolument se soumettent à cause du pain quotidien, mais une soumission à la subsistance des dictateurs, des faits rémarquables au nom de la civilisation et du sentiment humain, des gestes vénèrés, sont des grandes cérémonies, mais plaintifs comme l'oppression des forts sur les faibles, des hommes sur les femmes et les enfants, des riches sur les pauvres, des cris de souffrance, des gémissements ne cessent d'affluer et les tortures se mettent en fiches et dans les débats, des vertus assassinées, l'impureté qui attrape la principauté et prend place dans les tragédies de honte et de perte, les valeurs humaines enterrées . Lorsque ces despotes montent sur le trône, les âmes seront mortes et le bonheur sera perdu. La pudeur se répandra et va prospérer le marché du Satan. Ainsi la calamité prend la place, l'approbation tombera dans le néant, la vie sera dure et la souffrance deviendra insupportable, tous sombreront dans l'oubli. Si les hommes s'éloignent du Coran comme l'ont fait les peuples antérieurs qui ont abandonne la Bible et la Thora,puis ils se sont passionnés pour les sciences et pour les pseudos divinités. ((La science d'une créature est faible par rapport à la science du créateur)) ils se sont détournés des réligions qui sont l'origine de la perfection et qui conduit vers le Dieu, de la béatitude et de la plénitude absolue. Bref le chemin du bien-être s'interrompe, les hommes se noient dans l'océan de la misère et de l'amertume. Dieu confirme cet état des faits concrèts de misère et d'aigreur dans ce verset: ((wa man a'arada an dhikry fa'inna lahu mayshatan dankan)) tãha : 124 Mais quiconque tournera le dos à mon appel mènera une vie pleine de stress. Ils se sont livrés à la consommation de différentes sortes d'alcool, et des drogues qu'ils ont empaqueté et pourtant ils prétendent abandonner ces drogues pendant certaines alternatives afin que les affaires recommencent avec plus d'intensité et d'habileté et avec plus de dureté et de fureur. Un climat qui pousse au désespoir à la déception et par fini engendre une frustration à la vie, cette vie qui est la mère des civilisations illusoires et présomptueuses qui pousse au suicide. Il est temps, et ce temps a fait sa rotation, il a rempli les âmes de mésaventures, ce temps qui est aussi un vexateur de la propagation des maladies, les regards se brouillent, les coeurs remontent à la gorge, les voix pour le retour à la raison se lèvent, le retour à Dieu le très miséricordieux, le retour à la raison est meilleur et Dieu aime ce retour à la raison (qu'une extensibilité futile), et Dieu le clément et le miséricordieux a refusé de sauver les hommes de cette humiliation. Après avoir goûté l'amertume des symptômes de leurs oppresseurs, de leurs animosités, de leurs corruptions. Parce qu'ils se sont éloignés de Dieu; le créateur des univers, des terres et des cieux, ils furent réduits à la misère, au malheur, à la souffrance, et ils ont imploré la délivrance au Dieu, et Dieu exhaussa leur prière dans ces termes. ((ujybu da'wata-ddã'I idhã da'ãni)) la vache: 186 Je suis proche, j'exhausse l'appel de celui qui m'appelle dès qu'il m'appelle. Je vais substituer vos souffrances par la prospérité; vos difficultés et vos tristesses en béatitudes et en paix je transformerai la terre en paradis et en un lieu de la plénitude. Je vous ennoierai de nouveau un prophète généreux qui donnera une ère de vie meilleure sous l'ombre de l'esprit exhalé, de l'agrément, de joie, de sécurité par l'apparition du maître des univers (de son époque). Jésus Christ le jour de notre rencontre alors que vous avez tout mon consentement et vous allez vivre d'aisance et de béatitude, d'opulence et de félicité, ce grand qui est venu au monde pour guider les hommes dans le droit chemin, faire obstacle à vos faux pas et à vos accidents, vous sauver des couches dormantes; de ces accidents, de vous transporter du monde de la félicité et de l'opulence fictif à la vérité lumineuse glorieuse et précieuse. Ceci est une logique aux réponses. Les hommes ont préfère l'aveuglement aux efforts soutenus de leurs conseils, la souffrance pour leur opulence, mais l'amour de la vie mondaine est la pointe de tout péché. Ce qui s'installe dans le coeur n'est que son principal, son désappointement, son exténuation dans son impureté sa dureté de sa volonté ainsi leur plaisir sensuel se réveille et leur pensée somnole. Il a donné la vie au mort, soigna l'aveugle de naissance, et le lépreux, les hommes ont vu toutes les prodiges, observé toute sa perfection, sa douceur au sens du toucher mais ils ont les coeurs aveuglés par l'amour de la vie mondaine qui fait répudier la foi et les croyances. C'est pourquoi ils l'ont accusé de magie et de magicien, oubliant leur ignorance qui déshonore sa haute perfection jamais égalée par les créatures, qu'aucune personne n'a aperçue d'un regard divergent de son excellent raisonnement qui vient directement de Dieu, d'ailleurs ils n'ont jamais vu sa douceur sa perfection, sa clémence et sa tendresse, ils n'ont pas reconnu leurs ignorances celui qu'ils contestent, ils ont nié l'inspiration divine, ils sont restés sourds à l'appel de leur seigneur le très miséricordieux. Leur déclin était inévitable, la perte de leur statut très coûteux et tortsadé, mais ils parlent des paroles de mécréances et d'angoisses ce qu'ils disent par présomption et non par sensualité avec leurs arguments que Jésus Christ est le Dajãl et puis l'humiliation de sa mère bien aimée qui est la plus pure des femmes du monde. Dieu confirme dans ce verset cette pureté divine de la mère de Jésus Christ : ((yã maryamu inna-llãha-stafãki wa tahharaki wa-stafãki alã nissã'il ãlamina)) ãli imrãna: 42 Et lorsque les anges dirent: ((Marie, Dieu t'a élue, t'a purifiée) il t'créa pure) et t'a élue parmi les femmes des mondes. Mais ils ressemblaient à ceux qui tombaient du ciel et furent intercepter par la suite par des oiseaux ou emportés par un vent dans un lieu lointain. Ce passage concerne les Juifs, mais quant aux chrétiens ils disaient qu'il n y a rien de faits sensuels ou de logiques dans tout ces récits, ils ont préfère apparenter Jésus Christ et sa mère à la divinité tandisque Jésus Christ est exempté du polythéisme. Le polythéisme est un grand mal, et l'idée de commettre le polythéisme n'est jamais venue dans la pensée de Jésus Christ, parce que Jésus ne voit dans les univers que Dieu, et il est totalement anéanti en Dieu il contemple Dieu par illumination. Et de ce fait tous les récits apparentés à lui n'ont aucune valeur, et ils sont caducs, jésus Christ s'est soumis en âme et en chair à Dieu, donc où est ce qu'ils ont colporté ces allégations fictives. Jésus Christ les avait mis en garde contre les dangers des idées polythéistes. ((innahu man yushrik bi-llãhi faqad harrama alayhi-ljannata)) la nourriture celeste : 72 Quiconque associe (un autre être) à Dieu, Dieu lui interdit le paradis. Par révérence de la vérité et pour mettre en évidence la réalité de l'univers nous expliquons dans ce livre: ((Jésus Christ apparaît à l'horizon)). Le récit complet de Jésus Christ, les signes de la résurrection avant sa réapparition, le concept de la résurrection, et tant d'autres sujets importants sont selon une vraie logique qui est en simultanéité avec le Coran, des versets du Coran et selon des faits concrets et en réponse à certains érudits qui ont porté des allégations hasardeuses au sujet de Jésus Christ, des opinions qui n'ont aucun sens. Ce nouveau livre qui vient de paraître est très particulier sinon phénoménal un livre qui n'est pas du tout à la connaissance des gens, un livre unique jusqu'à nos jours mais avec toute cette particularité ce livre n'est pas une hérésie religieuse parce que l'humaniste et l'érudit Allãma Mohamad Amine chaikho (paix à son âme) a traité les sujets du livre avec la pure réalité de l'esprit du Coran et de la sunna du prophète Mohamed (p.s.l). Tout ce qui a été écrit dans ce livre est inspiré du Coran. Ce savoir est singulier car la réligion islamique est devenue un paradoxe, et une nouveauté car beaucoup d'hommes se sont éloignés du livre révélé et se sont conformés aux doctrines de leurs aïeux. Les musulmans se sont éloignés du Coran et ont bâti tous leurs intérêts aux récits du prophète, à la jurisprudence etc.…. Sans chercher à savoir si ces sciences ont une certaine simultanéité concrète avec les versets du Coran. C'est pour ces raisons, la réligion islamique est devenue une paradoxe car le Coran est abandonné par les musulmans et lorsqu'on lui abandonne, sans réfléchir sur le concept des versets, et lorsqu'on tourne le dos au Coran, cette situation a conduit à l'abandon systématique de la réligion on ne va plus connaitre la réligion du fait qu'on a fait disparaitre les réalités de cette réligion. ((Il ne reste plus de l'islam que son nom et du Coran que l'écriture)). Nous avons hérité des doctrines apparentées à nos aïeux un héritage dont la plus grande partie n'a aucun sens, au lieu de réfléchir sur les versets qui parlent de l'univers, de discerner sur le concept du Coran, les musulmans ont choisi à s'intéresser aux puérilités et aux études sabrées, aux mythes aux récits et contes rapportés par les juifs et de se perdre dans les sujets non essentiels. Et ceci à cause du détournement de l'exégèse du Coran de son authenticité vraie en vue d'éloigner les fidèles musulmans de leur foi à Dieu. Le concept de ce Coran est très grand, mais malheureusement les musulmans se sont noyés dans les divergences des jurisprudences, aux multiples points de vue aux quels les fidèles musulmans ne connaissent plus comment s'en sortir. C'est pourquoi il est recommandé à toute personne qui veut naviguer sur ces océans du savoir et de la théologie islamique à elle de savoir bien naviguer, de se doter d'un bon canot de sauvetage, un bon guide spirituel sinon elle sera sans doute emporté par les vagues, à condition qu'elle ait bénéficiée de la grâce divine, et elle vivra dans les ténèbres, dans les flots des ténèbres surpassée les uns sur les autres. Dieu confirme la condition de vie des personnes dans les ténèbres parce qu'elles se sont détournées de Dieu: ((wa man lam yaj'ali-llãhu lahu nuran famã lahu min nurin)) La luière: 40 Quelqu'un (qui obstinément, rejette les enseignements célestes et) à Dieu n'accorde plus de lumière, n'aura pas de lumière, une lumière qui lui sert d'éclairage dans sa vie tout court. Dieu parle de l'importance de cette lumière divine pour les fidèles dans leur vie dans cet autre verset: ((yã ayyuha-lladhyna ãmanu-ttaqu-llãha wa ãminu birasulihi yu'tikum kiflayny min rahmatyhi wa yaj'al lakum nuran tamshuna bihy wa yagfir lakum wa-llãhu gafurun rahymun)) le fer: 28 Croyants, soyez pieux envers Dieu et croyez en son prophète, Dieu vous donnera double part de sa miséricorde. Il vous assignera une lumière grâce à laquelle vous marcherez (sur la bonne voie) et il vous pardonnera, car Dieu pardonne (il est) miséricordieux (qui accorde aux croyants les biens particuliers). Cette lumière ne peut s'obtenir que par émanation divine et non par le simple fait de prononcer l'attestation, de l'unicité de Dieu et de croire à la résurrection. Dieu nous recommande de vivre l'esprit des versets révélés, et à ne pas se conformer aux idées et aux doctrines héritées de nos aïeux, de ne point prendre d'autres divinités que Dieu, de ne pas commettre le polythéisme. Il ne faut pas que ces millions tranquillisants vous égarent du droit chemin, ou même à la croyance aux idées des aïeux ; ne vous détournent du droit chemin. Parce que beaucoup d'hommes sont des conformistes et le conformisme ne saura ténu de vérité. Dieu met en garde ceux qui croient à d'autres livres que le Coran, à d'autres divinités que lui: dans ce verset Dieu dit: ((wa in tuti akthara man fi-lardi yudilluka an sabyli-llãhi in yattabi'una illa-zzanna wa in hum illã yakhrusuna)) Les bestiaux: 116 Si tu obéis à la plupart de ceux qui sont sur la terre, ils t'égaréront du chemin de Dieu (car) ils ne suivent que des conjectures et ne font que supposer dans les faux. Ils resteront les bouches bée car ils n'auront aucun argument en réponse à la vérité sensuelle ni dans ce monde ni dans l'autre monde. C'est pourquoi Dieu créa l'homme dans ce monde et l'a mis dans le droit chemin : ((Inna alayna lal-huda)) la nuit: 12 ((Ou à nous de guider)), il (Dieu) envoie des messagers qui seront chargés d'enseigner les commandements de Dieu et de guider les fidèles croyants dans le chemin droit et de la foi, afin que plusieurs personnes ne soient pas égarées, et toute personne en dehors des écoles des messagers de Dieu, ne se conforme pas à leur sunna, n'étudie pas, et ne respecte pas l'esprit des versets révélés. Elle sera de ceux qu'on appelle l'orthodoxie d'un autre côté, c'est pourquoi il est nécessaire de prendre l'exemple des prophètes, autrement dit on doit emprunter la voie qui mène à Dieu, qu'on étudi dans les écoles des prophètes afin qu'on puisse obtenir le diplôme de (l'unicité de Dieu) le même diplôme que les messagers. Ce diplôme qui a permis aux messagers de comprendre les réalités orthodoxes dans ses sens, de se faire entourer des sécrèts des univers, et de parler le langage de la nature. Toute personne qui n'a pas étudié chez ces messagers ne pourra pas obtenir une vraie foi en Dieu même si elle a étudié tous les anciens livres révélés, ou elle a pu communiquer avec les morts, ou il a obtenu une magnificence. Dieu énonce à propos de la vérité orthodoxe : ((Al haqqu min rabbika falã takunanna min-l mumtaryna)) La vache: 147 La vérité (la désignation de la Ka'ba comme Quibla) vient de ton seigneur, veille bien à ne pas être du nombre des sceptique (ne te concentre pas sur les sceptiques). ((Al haqqu min-rabbika)) la vérité vient de ton seigneur. O! Mohamed veille bien à ne pas être du nombre des sceptiques. Ne soit jamais du nombre des sceptiques, un mécréant ou un athée ne va jamais obtenir l'illumination divine, il ne va pas obtenir un livre révélé qui va lui éclaircir la vérité d'une nullité entre le corpulent et le maigrie, cette école qui ouvre ces portes à tout temps en tout lieu et à toute personne désireuse de s'instruire, cette science, cette théologie, une science et un savoir à la disposition de toute les nations à tous les peuples sans exception, et pour tous les temps jusqu'à la fin des temps, les entrepôts divins sont ouverts à tous les peuples sans exception. Dieu énonce cette disponibilité dans ce verset: ((dhãlika fadlu-llãhi yu'ty man yashã'u wa llãhu dhu-lfadlul azymi)) le vendredi: 4 C'est la grâce de Dieu, il l'accorde à qui il veut, Dieu est détenteur. Toute personne qui veut la droiture elle va bénéficier du soutien divin par sa grâce, Dieu n'a envoyé de messagers que pour son amour aux hommes sans distinguer un monde à un autre monde. Dieu confirme cet amour universel dans ce verset : ((kullan numiddu hã'ulãi wa hã'ulãi min atãi rabbika)) le voyage nocturne: 20 (O prophète !) Nous fournissons (accordions) à tous ceux-ci et à ceux-là, (ici-bas) les dons de ton seigneur. Tous les hommes sont au même pied d'égalité chez Dieu. Et chacun est rétribué selon ses oeuvres faites et sa piété. Dieu confirme dans ce verset que le mérite dépend de ses propres efforts fournis et sa piété : ((inna akramakum inda-llãhi atqãkum)) Les chambres: 13 Devant Dieu, le plus noble (et le plus digne) c'est le plus pieux et vertueux d'entre vous. ((wa mã kãna atãu rabbika mahzuran)) Et rien ne peut s'interposer aux dons de ton seigneur. Dieu accepte toute litanie (prière). Les Qurayshites avaient demandé auparavent : ((a'unzila layhi-dhikru min bayninã bal hum fi shakkin min dhikry)) Est-ce à lui (à Mohamed) de chez nous que le rappel (le Coran) est révélé ? Est-ce que Dieu n'a rien a offrir au peuple que ce Coran? Bien sûr, Dieu envoyason messager pas seulement aux peuples des Kouraiches mais plutôt il (Dieu) a envoyé son message à tous les peuples et à toutes les nations, car le prophète Mohamed était sincère dans ses ambitions, et dans ses demandes de faire la connaissance de l'esprit de l'existence. Le prophète Mohamed partait sur les sentiers de montagnes, de ravins de la Mecque, montait sur les terrasses, escaladait ces montagnes, et passait plusieurs jours et nuits à réfléchir sur la création des cieux et des terres jusqu'à arriver à une certitude absolue, dans une époque où le peuple de Qurayshe était divisé, se réjouissait ou faisait des veillées en compagnie de ses compagnons, et leur principale occupation est la vie mondaine et de ses jouissances. De ce fait il incombe à l'être humain avant qu'il ne se noie dans les vices de la vie de tenter de suivre les conduites du prophète Mohamed (p.s.l). Ou bien c'est la doctrine ancienne écrite, mais celle-ci n'est pas conforme au Coran, tandisque le Coran est le seul et unique livre qui conduit à la foi sincère en Dieu et à l'au-delà, as-tu remarqué des contradictions dans les commentaires du Coran ? Est-ce que Dieu ne nous a pas ordonné de réfléchir sur la création des cieux et des terres ? Dieu ordonne à l'homme de réfléchir surtout en se repliant sur soi même, de penser à la mort, de renoncer au monde, d'observer ces grands déserts pour obtenir la foi pure en Dieu, comment est-ce que vous allez obtenir la foi divine en oubliant les signes de Dieu (les éléments de la nature) ? Où bien il (l'homme) préfère attendre qu'un messager lui vienne de chez Dieu le tout puissant, sans solliciter de la manière que notre père Ibrahim à sollicité, où bien sans qu'il ne fournisse aucun effort. Comment est-ce que Dieu va guider un peuple qui s'adonne aux divertissements, à la manigance, et aux etc…. On se demande comment est-ce que Dieu mettra l'homme dans sa voie tandisqu'il se désintéresse de lui et prend pour divinité ses passions et aux laxismes ? Dieu dans son amour peut mettre tous les hommes dans son chemin, mais quel est le profit de l'homme si on lui obligeait à suivre une ligne de conduite dans sa vie ? Est-ce qu'il ne va pas être dans la contestion de ce monde ici bas ? D'ailleurs à cause de son opposition à cette vie, son énergie va s'augmenter de jour en jour. La vraie foi en Dieu est la conviction totale de l'homme par soi même afin que sa foi soit une foi parfaite, une attestation prise à témoin par les faits et par son esprit et avec une certitude absolue. Lorsqu'il fait l'attestation de la divinité en prenant comme exemple, il faut savoir que la foi prise à témoin est la foi concrète, la foi du fond du coeur est la foi matérielle. C'est à ce stade que l'homme observe le bien-être et l'équité, effleure la clémence, l'amour se concrétise dans son existence, le clémence divine est toujours en simultanéité avec l'équité divine. Il est bienveillant et très miséricordieux avant que se manifeste sa colère. Dieu est l'essence de la justice, il est le droit chemin, il est les seul à détenir le bien-être des généreux, celui qui n'a pas observer ces faits concrèts dans ce monde, sans doute il ne va pas l'attesté dans l'autre monde, tant les faits demeurent de cette manière il n'y aura point d'injustice entre les hommes, et comme il n'y a plus d'injustice, il n'y aura plus de mal et de péché. Ce qu'on considère de pire, est en vérité du bien pour celui qui est frappé par la malédiction ou par des revers, car cette infortune va le protéger contre une atteinte mortelle, mais l'homme doit savoir que le fléau qui lui frappe, est le résultat de ces propres oeuvres même si on passe à travers le mal pour obtenir le pardon et la guérison, sinon l'univers tout entier est une plénitude pour celui qui est formé ou pour celui qui sort de l'école de la (raison d'être). A l'homme de savoir que l'injustice ne peut se réposer ou rejaillir qu'à juste titre à celui qui le mérite et les abus d'un oppresseur n'incombent qu'à un tyran comme lui. Dieu confirme cette simultanéité des tyrans des uns sur les autres dans ce verset :((wa kadhãlika nuwally ba'ada-zzalimina ba'dan bimã kãnu yaksibuna)) Les bestiaux: 129 Ainsi donnons-nous autorité à certains injustes sur d'autres, à cause de ce qu'ils ont accompli (des péchés et des injustices), c'est à dire les causes réelles de cette injustices reviennent à juste titre à la conduite irréfléchie de son coupable afin qu'il se rappelle de ses faits légers. Dieu recommande à cet inique de repentir en toute sincérité, c'est à cette condition seulement qu'il va mériter le pardon et la miséricorde, il pourra être au dessus de celui qui lui a oppressé. Cette ligne de conduite ne se limite pas seulement aux individus mais s'étend aux nations et aux peuples. Dieu le très miséricordieux fait régner sur une nation qui possède une prédisposition de la foi en Dieu afin qu'il sollicite le secours céleste pour se libérer du joug du tyran, et enfin elle va s'éloigner des interdits et Dieu va pardonner tous les péchés de cette nation, c'est à ce moment qu'il va transplanter les actes mauvais en bonnes oeuvres, fait retourner l'injustice à son auteur pour que ces faits tombent sur lui et qu'il puisse prendre des représailles contre soi même. Ou bien ces faits sont l'occasion convenable pour revenir vers son seigneur, sur le droit chemin de Dieu. L'espèce humaine comprend trois catégories : 1) le philanthrope, 2-le tyran, 3- l'injuste par nature. L'injuste est défini ici par celui qui exerce l'injustice sur soi même (c'est à dire celui qui se conduit comme une bête tout court) pour atteindre son objectif. L'injuste par nature est celui qui exerce l'injustice sur soimême mais il se conforme au Satan dans sa conduite pour atteindre ses buts. Cette classification s'applique aux nations et aux individus, et comme l'être humain est doté d'une sensation humaine, dans le concept du mot, malheureusement que l'esprit de ce mot est presque inexistant ou totalement enragé de la mentalité des hommes de nos jours, c'est pourquoi il ne reste de la catégorie des hommes que (de l'injuste et de l'injuste par nature). Dans cet état des faits, Dieu fait régner sur la nation injuste pour qu'ils reviennent à Dieu et se tournent à Dieu et obéissent aux commandements de Dieu, qu'ils se retournent à l'esprit du sens humain, et pour que Dieu dans son amour et son pardon transpose leur impuissance par la puissance leur humiliation par la gloire, les déboires par le triomphe sur ceux qui ont commis des injustices contre eux, pour qu'en fin ils se retournent à Dieu, l'homme inspire le soulagement de cette misère qui le frappe. Mais le fait concret montre que l'espoir de retourner à la foi divine était considéré impossible. Et Dieu confirme cet impossible retour des mécréants à la foi à Dieu dans ce verset:((wa lã yazalu-lladhyna kafaru tusibuhum bimã sôna'u qãriatun aw tahullu qariban man dãrihim hattã ya'tiya wa'adu-llãhi innallãha lã yukhlifu-lmiãda))Le tonnerre: 31 (Mais les injustes, les Coeurs malsains) renient le (Dieu) miséricordieux, dis (leur): ((c'est lui mon seigneur, nul n'est Dieu que lui a lui je m'en remets et vers lui est mon retour et le votre. C'est pour cette raison ils vont user et abuser de la vie. L'heure de la résurrection s'approche et Jésus Christ le (Messie le sauveur) de l'humanité de la misère, de la malédiction, de la mécréance et de vie de privation point à l'horizon. Dieu énonce dans ce verset le soulagement des croyants après la délivrance de Jésus Christ de la malédiction et de la vie de privation. ((wa yawmaidhin yafrahu-lmu'minuna ninasri-llãhi, yansuru-llãhu man yashã'u wa huwa-lazizu-rrahimu, wa'ada-llãhi lãyukhlifu-llãhu wa'adahu wa lãkinna akthara-nnãssi lã ya'alamuna)) Les byzantins:4-9 Et ce jour-là les croyants se réjouiront (d'un autre triomphe, d'une autre grâce), du secours de Dieu, (Dieu) secours qui il veut (ou celui qui le veut sincèrement), il est le puissant honoré, le très miséricordieux, c'est la promesse de Dieu, Dieu ne manque pas à sa promesse, mais les hommes (à cause de leurs péchés etc.….) pour la plupart ne savent pas. Abdoul khadir John

  • details
    • Le grand Erudit et l’humaniste Cheikh Mohammad Amin Cheikho paix à son à âme
  • reviews