Exégèse de la sourate 7 : Al-A’raf

Exégèse de la sourate 7 : Al-A’raf

Exégèse de la sourate 7 : Al-A’raf ( Accueil > Coran > Exégèse) 40. Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s’en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n’entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l’aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les […]

Rate this post
about this book
  • overview

    Exégèse de la sourate 7 : Al-A'raf ( Accueil > Coran > Exégèse) 40. Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s'en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille. Ainsi rétribuons-Nous les criminels. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Quand un serviteur infidèle quitte la vie d'ici-bas pour l'Au-delà, lui viendront du ciel des anges noirs munis de serviettes dures et ils s'installeront à vue d'œil de lui. Puis l'ange de la mort viendra s'asseoir près de sa tête et dira : "ô âme mauvaise ! Sors pour faire l'objet de la colère de Dieu et Son dépit. L'âme se dispersera alors dans son corps. Mais on l'on extraira de manière à déchirer les veines comme une brosse en fer que l'on retire de la laine mouillée. L'ange de la mort la prendra. Et les autres anges s'en saisiront tout de suite et l'envelopperont dans leurs serviettes dures dont se dégagera l'odeur la plus nauséabonde sur terre. Ils remonteront avec cette âme et, chaque fois qu'ils passeront près d'un groupe d'anges ceux-ci diront : - "Quelle est cette mauvaise âme ?" - "C'est Un tel fils d'Un tel" en employant les plus désagréables noms dont on l'appelait ici-bas. Et, ce jusqu'à ce qu'ils arrivent au ciel le plus bas. Puis ils en demanderont l'ouverture mais ne l'obtiendront pas". Là, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) récita le verset : {Pour ceux qui traitent de mensonges Nos enseignements et qui s' en écartent par orgueil, les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes..} (7/40)". (Abou Dawoud n°4753, Ahmad n°18063, jugé authentique par al-Albani dans Sahih al-Djami n°1676) 166. Puis, lorsqu'ils refusèrent (par orgueil) d'abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects". Il leur fût demandé de ne pas pratiquer la pêche le samedi Dieu (le Très-Haut) a dit : {Et interroges-les au sujet de la cité qui donnait sur la mer, lorsqu'on y transgressait le Sabbat ! Que leurs poissons venaient à eux faisant surfaces, au jour de leur Sabbat, et ne venaient pas à ceux le jour où ce n'était pas Sabbat ! Ainsi les éprouvions-Nous pour la perversité qu'ils commettaient.} (2/163) Dieu (le Très-Haut) a dit : {Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects !" Nous fîmes donc de cela un exemple pour les villes qui l'entouraient alors et une exhortation pour les pieux.} (2/65-66) 180. C'est à Dieu qu'appartiennent les noms les plus beaux ; Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms. Ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait. Abou Hanifa a dit : "il n'est profitable pour personne de L'invoquer, excepté par Lui, et avec la supplication qu'il a permis et a commandé, comme cela est enseigné dans Sa parole : {C'est à Dieu qu'appartiennent les noms les plus beaux ; Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms. Ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait.} (7/180)". (ad-Durrul-Mukhtaar ma'a Haashiyah Raddul-Mukhtaar (6/396-397)) 185. N'ont-ils pas médité sur le royaume des cieux et de la terre, et toute chose que Dieu a créée, et que leur terme est peut-être déjà proche? En quelle parole croiront-ils après cela? N'ont-ils pas médité sur le royaume des cieux et de la terre, et toute chose que Dieu a créée Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Méditez sur les bienfaits de Dieu et ne méditez pas sur l'essence de Dieu le Puissant et Majestueux". (al-Bayhaqi dans ash-Shouab 1/136, al-Lalakaï dans as-Sunna 3/525, as-Sahiha 4/395) 187. Ils t'interrogent sur l'Heure : "Quand arrivera-t-elle?" Dis : "Seul mon Seigneur en a connaissance. Lui seul la manifesta en son temps. Lourde elle sera dans les cieux et (sur) la terre et elle ne viendra à vous que soudainement." Ils t'interrogent comme si tu en étais averti. Dis : "Seul Dieu en a connaissance." Mais beaucoup de gens ne savant pas. elle ne viendra à vous que soudainement Dieu (le Très-Haut) a dit : {Et l'ordre [concernant] l'Heure ne sera que comme un clin d'œil ou plus bref encore !} (16/77) Ils t'interrogent comme si tu en étais averti. Dis : "Seul Dieu en a connaissance." Dieu (le Très-Haut) a dit : {La connaissance de l'Heure est auprès de Dieu} (31/34) Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) répondit à l'ange Jibrîl sur ce sujet : "Celui qui a été questionné n'en sait pas plus à ce sujet que celui qui l'a interrogé". (Al-Boukhâri, Mouslim) 199. Accepte ce qu'on t'offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants. Ibn 'Abbas (رضي الله عنهما) raconte : "'Ouyayna Ibn Hisn vint une fois à Médine chez son neveu Al Hourr Ibn Qays qui était parmi les rares personnes que 'Omar rapprochait de lui. Les lecteurs du Coran formaient en effet l'entourage de 'Omar et étaient ses conseillers, qu'ils fussent en âge mûr ou des adolescents. 'Ouyayna dit à son neveu : "Mon neveu! Tu es introduit auprès de 'Omar; demande-lui de m'accorder un audience!". 'Omar la lui accorda; une fois entré chez 'Omar, il lui dit : "Gare à toi, ô Ibn Al Khattab! Par Dieu tu ne nous donnes pas en abondance et tu ne juges pas équitablement entre nous". 'Omar se fâcha tellement qu'il était sur le point de le frapper de sa colère. Al Hourr lui dit alors : "Ô Prince des Croyants! Dieu Le Très-Haut à dit à Son Prophète : {Accepte ce qu'on t'offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants.} (7/199) et cet homme fait partie des insensés". Par Dieu! 'Omar, au simple rappel de ce verset, ne le transgressa pas d'un pouce. Il respectait en effet srccupuleusement les prescriptions du Livre de Dieu exalté". (Al-Boukhâri)  

  • details
  • reviews