islamic-sources

  • features

    1. home

    2. book

    3. Ehkàmé Mayyit

    Ehkàmé Mayyit

    Ehkàmé Mayyit

    download

      Download

    Ehkàmé Mayyit
    Rate this post
    description book specs comment
    Il appartient à chaque individu de savoir et
    d’apprendre ce qu’il faut faire lorsqu’un décès
    survient. L’objectif de ce fascicule est de vous
    permettre de comprendre et de vous montrer
    comment traiter un mort selon la Sharia (Loi) islamique.
    Pour des cas exceptionnels, il vaut mieux se réfé
    rer au jurisprudence de notre Marjà-é-taqlid.
    Les termes suivant sont constamment utilisés da
    ns le texte, et sont
    expliqués ci-dessous:
    1 –
    Wàdjib
    : obligatoire pour
    toute personne Bàligh.
    2 –
    Wàdjibé kifàï
    : obligatoire pour toute personne Bàli
    gh, mais si une personne l’accomplit , les
    autres en sont exemptées
    3 –
    Ehtiyàté Wàdjib
    : une précaution obligatoire.
    4 –
    Haràm
    : interdit à tout musulman.
    5-
    Moustahab
    : sounnat,recommandé
    6 –
    Makrouh
    : déconseillé, à éviter.
    I – Ce qu’il faut faire juste
    avant le décès d’une personne
    On appelle Ehtézàr ou Sakaràt,
    le temps juste avant la mort.
    a) Il est Wàdjib
    d’allonger la personne mourante sur le
    dos, avec le visage et la plante des pieds
    tournés vers le Qibla.
    b) Il est Moustahab:
    1 – que les personnes proches du mourant lui fasse
    réciter et comprendre le Kalmàé Shahàdatayn
    (
    Là ilàha illallàh, Mohammadane rassouloullàh, ‘Alyîoune walyioullàh, wassyio
    rassoulillàh)
    , le Kalmàé Faraj
    ( Là ilàha illallàhoul halimoul
    karim, là ilàha illallàhoul
    ‘alyioul ‘az:im, soubhanallàhi rabbis-samàwàtis-sab’i, wa rabbil arz:inas-sab’i, wa mà fi
    hinna, wa mà bayna hounna, wa rabbil ‘arshil
    ‘az:im, wal hamdou lillàhi rabbil ‘àlamine)
    ,

    le nom des nos 12 Imams et autres croyances (Dou
    àé hifzé imàne…). Cela doit être fait jusqu’au
    dernier soupir.
    Celui dont les derniers mots seront
    : « La ilaha Illallah » ira au Paradis.
    2 – de réciter les Souré Yâ~ssine, Wasaffat, Ahzà
    b, Ayatoul Koursi, le 54e Ayat du Souré Aaràf,
    les 3 derniers Ayats du Souré Bakarah et de récite
    r le Saint Coran autant que possible près de la
    tête de la personne mourante. Cela ai
    dera l’âme à partir dans la paix.
    3 – que si une personne mourante se
    trouve souffrante , de la tran
    sporter à l’endroit où elle avait
    l’habitude de faire ses prières. Il est mieux ég
    alement de réciter le D
    ouàé Adoula dans ce cas.