Des Gemmes de  La Voie de l’Eloquence (Nahj-ul-Balâghah)

Des Gemmes de La Voie de l’Eloquence (Nahj-ul-Balâghah)

Lorsqu’il fut demandé à l’Imam ‘Ali(AS) au sujet de la Foi en la Religion, il répondit que l’édifice de la foi est soutenu par quatre piliers : l’endurance, la conviction, la justice et le djihad. L’endurance est composée de quatre attributs : l’ardeur, la crainte, la piété et l’anticipation (de la mort) ; alors quiconque […]

  • Maximes, aphorismes, et adages de l'Imam Ali (p)
  • C. P. 712, Succ. (B) Montréal, Québec, H3B 3K3 Canada
Des Gemmes de La Voie de l’Eloquence (Nahj-ul-Balâghah)
3.1 (62%) 10 vote[s]
about this book
  • overview

    Lorsqu'il fut demandé à l'Imam 'Ali(AS) au sujet de la Foi en la Religion, il répondit que l'édifice de la foi est soutenu par quatre piliers : l'endurance, la conviction, la justice et le djihad. L'endurance est composée de quatre attributs : l'ardeur, la crainte, la piété et l'anticipation (de la mort) ; alors quiconque est avide du Paradis ignorera les tentations ; quiconque craint le feu de l'Enfer s'abstiendra des péchés ; quiconque pratique la piété supportera facilement les difficultés de la vie et quiconque anticipe la mort se hâtera vers les bons actes. La conviction a aussi quatre aspects : garder l'individu contre l'amour du péché, chercher l'explication de la vérité à travers la connaissance, obtenir des leçons de choses instructives et suivre le précédent des gens passées, car quiconque souhaite se garder des vices et des péchés devra chercher les vraies causes de l'infatuation et les vraies voies pour les combattre. Et pour trouver ces vraies voies, quelqu'un doit les chercher avec l'aide de la connaissance. Quiconque acquiert complètement plusieurs branches de la connaissance prendra des leçons de la vie et quiconque essaye de prendre des leçons de la vie est en réalité engagé dans l'étude des causes de l'élévation et de la tombée des civilisations précédentes. La justice a aussi quatre aspects : la profondeur de la compréhension, la profondeur de la connaissance, la justice du jugement et l'efficacité de l'esprit ; car quiconque essaye de son mieux de comprendre un problème devra l'étudier. Quiconque exerce l'étude du sujet qu'il traite développera un esprit clair et arrivera toujours à des décisions correctes. Quiconque essaye de parvenir à tout cela devra développer une grande patience et retenue et quiconque fait ceci a effectué la justice pour la cause de la religion et a mené une vie de bonne réputation et de renommée. Le djihad est divisé en quatre branches : persuader les gens à être obéissant à Allah ; leur interdire le péché et le vice ; combattre (dans la cause d'Allah) sincèrement et fermement à toutes les occasions et détester les malveillants. Quiconque persuade les gens à obéir aux ordres d'Allah fournit la force aux croyants. Quiconque les dissuade des vices et des péchés humilie les mécréants. Quiconque combat à toutes les occasions se libère de toutes ses obligations. Et quiconque déteste le vicieux seulement pour Allah, alors Allah prendra la revanche sur ses ennemis et sera satisfait de lui le Jour du Jugement. 31. Voici quatre causes d'infidélité et de perte de la croyance en Allah : le désir de caprices, la passion de contester tout argument, la déviation de la vérité, et la dissension, car quiconque a envie de caprices ne s'incline pas en direction de la vérité. Quiconque ne cesse de contester tout argument compte tenu de son ignorance restera toujours aveugle à la vérité. Quiconque dévie de la vérité en raison de l'ignorance prendra toujours pour bien le mal et pour mal le bien et il restera toujours intoxiqué avec égarement. Et quiconque crée une brèche (avec Allah et Son Messager), sa voie devient difficile, ses affaires deviendront compliquées et son chemin à la délivrance sera incertain. De façon similaire, le doute a aussi quatre aspects : le raisonnement insensé, la vacillation et l'hésitation, et l'abandon irraisonnable à l'infidélité, parce que celui qui s'est accoutumé à des discussions déraisonnables et absurdes ne verra jamais la Lumière de la Vérité et vivra toujours dans l'obscurité de l'ignorance. Celui qui a peur de faire face à des faits (de la vie, de la mort et de la vie après la mort) s' éloignera toujours de la réalité absolue. Celui qui permet les doutes et l'incertitude de le faire vaciller sera toujours sous le contrôle de Satan. Et celui qui se rend à l'infidélité accepte la malédiction dans les deux mondes. 32. Une personne vertueuse est meilleure que la vertu et une personne vicieuse est pire que le vice. 33. Soyez généreux mais non pas prodigues, soyez économes mais pas avares.

  • details
    • Maximes, aphorismes, et adages de l'Imam Ali (p)
    • C. P. 712, Succ. (B) Montréal, Québec, H3B 3K3 Canada
  • reviews