islamic-sources

    1. home

    2. book

    3. Al-Nadjaf Al-Ashraf et les défis du monde contemporain

    Al-Nadjaf Al-Ashraf et les défis du monde contemporain

    • Abas Ali Hussein AL-FAHHAM Vice-recteur de l’Université de Kufa.
    • academie de geopolitique de paris
    • www.academiedegeopolitiquedeparis.com
    download

      Download

    Al-Nadjaf Al-Ashraf et les défis du monde contemporain
    3 (60%) 296 votes
    description book specs comment

    Al-Nadjaf Al-Ashraf et les défis du monde contemporain

    Quand on m’a demandé de participer en France à une étude sur Al- Nadjaf et sa culture, j’étais très heureux par cette bonne opportunité qui permettra des échanges de connaissances et non pas une simple présentation de notre culture nadjafi e. C’est pourquoi, j’ai tenu que ma contribution soit sous forme d’autocritique de ma ville natale. « Al-Nadjaf et les défi s du monde moderne », il semble que le sujet n’est pas facile à cause de l’exemplarité de la sacralité de ce lieu saint dont nous avons reçu une éducation spécifi que. Cette exemplarité de la sacralité pourra nous mettre à l’abri des changements qui se passent autour de nous, mais qui peuvent nous toucher un jour. C’est pourquoi, j’ai essayé par tous les moyens d’être objectif, en retenant quatre défi s essentiels, classés en ordre de gravité :

    – Premier défi : La globalisation.

    – Deuxième défi : L’ouverture sur l’autre.

    – Troisième défi : Les traditions face aux sciences modernes

    – Quatrième défi : La construction et le fondement de la prospérité

    J’ai exposé dans un préambule la nature universelle de cette ville sainte chez les musulmans puisqu’elle abrite le mausolée d’un homme bien aimé, le quatrième calife. D’une part, les chiites l’adorent, il est leur guide et leur Imam. D’autre part, tant de fi dèles choisissent d’être enterrés auprès de lui à Nadjaf.

    Dans l’espoir que cette étude soit objective, mais si je ne suis pas arrivée à me détacher complètement de mon aliénation éducationnelle, Je me contente au moins d’avoir essayé, et j’appelle Dieu miséricordieux à l’aide.

    • Abas Ali Hussein AL-FAHHAM Vice-recteur de l’Université de Kufa.
    • academie de geopolitique de paris
    • www.academiedegeopolitiquedeparis.com
    • Moyen-Orient-Publication
    • 13 avril 2016