islamic-sources

  • features

    1. home

    2. book

    3. Ahl-Sunnat

    Ahl-Sunnat

    Ahl-Sunnat

    • Mohammed Ibn Jumél Zino.
    download

      Download

    Ahl-Sunnat
    4 (80%) 1 vote
    description book specs comment

    SAVOIR EVITER LE POLYTHEISME
    Craignez le polythéisme car c’est le seul péché qui non pardonné jette son auteur dans l’enfer et pour l’éternité
    * Quiconque prononce la chahada en connaissant parfaitement son sens équivaut à un désaveu à l’association à Allah et à la foi des polythéistes
    * L’hypocrisie est une forme de polythéisme et de petit polythéisme. Le Prophète (saw) a mis en garde sa communauté contre ce genre de chirk.
    * Le petit polythéisme est commis lorsqu’un homme dit par exemple « ce qu’Allah et toi désirent » ou « s’il n’y avait pas eu Allah et toi… »
    * Il est d’obligation à tout musulman de s’écarter du taghout. Par définition, le taghout est tout ce qui est adoré en dehors d’Allah (passions, idoles de cinéma, de musique, argent…)
    * L’éloignement du musulman des polythéistes ne le rend pas clairvoyant même s’il ne commet pas de polythéisme.
    * Prononcer la chahada sans connaissance n’est pas suffisant pour prouver la sincérité de l’Unicité. Les biens et l’argent de ces gens n’est pas préservé et ils peuvent être combattus. Pour exemple, nous citerons Abou Bakr As Siddiq (qu’Allah l’agrée) lorsqu’il combattit un clan qui avait donné témoignage mais qui cependant refusait de verser Zakat.
    * Avoir en soi la crainte du ressentiment d’Allah Taâla et l’espoir de son pardon
    * Bien comprendre l’importance des Attributs exclusifs à Allah Taâla. Les Attributs décrivent la perfection d’Allah Taâla et prouvent l’adoration que nous lui devons, car Allah Taâla est le seul à être adoré et le Seul digne d’adoration. Ceci est une branche importante de la compréhension de l’Unicité.
    * L’ignorance ne constitue pas une excuse.
    * Le Prophète (saw) refusa un jour d’intercéder pour ses Compagnons (raa) qui étaient venus le voir afin que le Prophète (saw) fasse une invocation contre un grand hypocrite. Le Prophète (saw) leur répondit en disant « Ne me demandez pas de vous secourir, demandez le secours à Allah ». Alors qu’il en était capable, le Prophète (saw) agit ainsi afin de préserver et de protéger l’Unicité.
    * Ne jamais consulter de devins ou voyants. Allah Taâla Seul détient les clé de l’inconnu et de l’Avenir. Tout homme qui agit de la sorte accepte le secours d’un autre qu’Allah Taâla, il y a polythéisme manifeste.
    * L’astrologie est un genre de magie car elle consiste à prévoir le destin des Hommes par l’étude des influences supposées des astres (horoscopes…).
    * Il est interdit de porter le fil, l’amulette et choses similaires si l’on croit tirer bénédiction ou protection de ces derniers (oeil, main de fatima…). Certains savants déconseillent même de porter les amulettes contenant des versets coraniques et cela pour deux raisons : la première est que cela peut donner lieu à une mode et la seconde est le risque de se trouver dans des endroits malsains (WC, autres…).
    * Il faut glorifier le Seigneur lorsque l’on entend une parole qui fait du tort à l’essence même de la religion. Le Prophète (saw) agissait ainsi et disait « Gloire à Allah ». (c’est à dire « Sobhana Allah »).
    * Il faut se méfier de son état avant sa conversion à l’Islam, car celui qui vient d’abandonner une erreur risque de garder dans son coeur les restes de cette erreur qui peut l’amener à commettre de graves péchés..
    * Prendre garde lorsque l’on parle de ne pas commettre d’erreur grave, car cela peut amener à de mauvaises paroles telles que les insultes si bien que la religion peut être insultée et cela par votre faute.
    * Il faut se méfier d’imiter les fêtes ou jours de fêtes (noël, carnaval..), car Allah a donné aux Musulmans les lieux et les dates de fêtes donc il ne faut pas dévier des enseignements divins.
    * Quiconque associe dans une parole ou autre, doit tout de suite faire suivre son action par la Chahada.
    * Le Prophète (saw) a dit :  » Ne me louez pas comme les Chrétiens ont loué le Fils de Marie ». Il est interdit de dépasser la mesure dans la glorification soit par la parole, soit par la conviction à savoir d’élever une créature au-dessus du degré désigné par Allah Taâla en lui donnant un degré digne d’Allah Taâla. Nous voyons de nos jours, que parmi les Musulmans, il en est qui vantent à excès le Prophète (saw) dans leur poèmes et écrits dépassant d’une part largement la mesure et désobéissant d’autre part au Hadith cité.
    D’autre part, tout musulman qui visite le tombeau du Prophète (saw) ne doit pas dépasser la mesure. Le Prophète (saw) a dit : »Ne transformez pas ma tombe en fête, ni vos maison en tombes. Priez sur moi car vos prières me parviennent là où que vous soyez, Allah a maudit les Juifs et les Chrétiens qui ont pris les tombes de leurs Prophètes en lieu de prière ». (« Priez sur moi »…La prière signifie ici « Allahouma salli âla Mohamed wa âla ali Mohamed kama salayta âla Ibrahima… » et surtout de ne pas dire « O Prophète demande à Allah de me protéger de…. »).
    L’interdiction de considérer les tombes comme des lieux de prières. Le hadith concernant ce sujet souligne avec force cette interdiction. Le Prophète (saw) interdit aux Musulmans de considérer sa tombe et d’autres tombes comme lieux de prière, car il craignait de devenir le sujet d’une idolâtrie. Il craignait que cela conduise le peuple au blasphème comme ce fut le cas pour beaucoup de nations.
    * L’idole se rapporte à toute chose adorée en dehors d’Allah que ce soit une image, une tombe ou autre (passions). Ceux qui se réunissent dans une Mosquée est un acte d’adoration aussi le fait de se réunir aux tombes ou autres désignant amour et glorification sont association à Allah. L’idôlatrie est un mélange de vérité et d’erreur. La vérité réside dans l’enseignement de ces hommes vertueux et l’erreur est la mauvaise interprétation de cet enseignement qu’en ont tiré les « élèves » en élevant ces gens du savoir.
    * Lorsque arrive le temps de la prière ne vous rendez pas exprès vers une Mosquée éloignée alors qu’il y en a une toute proche. Ceci se rapporte aux dire d’Omar (raa) qui vit de nombreuses personnes se rendre dans telle Mosquée car le Prophète (saw) y avait prié. On va dans tel lieu de prière pour y faire une prière et non pour y faire un acte ostentatoire ou d’imitation d’autrui. Je ne dis pas ici qu’il ne faut pas suivre le Prophète (saw) loin de moi cette idée , mais je dis qu’il ne faut pas vicier l’intention de ses actes en commettant par ignorance le culte de la personnalité.
    * Maxime de sagesse « Que deviendrez vous si une tentation vous enveloppe au point que les vieillards s’y habituent et que les jeunes apprennent à s’y habituer. Les hommes la suivent et la prennent pour Sunna. Si on vient à la changer, on dira :La Sunna a été changée ».
    * Les dernières oeuvres de la vie sont les plus importantes car si Abou Taleb (Oncle du Prophète -saw-) avait prononcé la chahada, elle lui aurait été utile.
    * Le Prophète (saw) a dit « Je crains pour ma Communauté les Imams égarés. c’est à dire qui ne se basent sur aucune science, qui égarent leur troupeau et apportent des innovations. »

    • Mohammed Ibn Jumél Zino.