Ahadîth Qudssîa

Ahadîth Qudssîa

Ahadîth Qudssîa 1. Abû Dharr – رضي الله عنه – rapporte que le Messager d’Allah – صلى الله عليه و سلم – dit : « Allah – عزّ و جلّ – dit : « Celui qui vient avec un bienfait sera récompensé dix fois plus et Je lui multiplie encore davantage, et celui qui commet […]

Rate this post
about this book
  • overview

    Ahadîth Qudssîa 1. Abû Dharr - رضي الله عنه - rapporte que le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Allah - عزّ و جلّ - dit : « Celui qui vient avec un bienfait sera récompensé dix fois plus et Je lui multiplie encore davantage, et celui qui commet un méfait sera récompensé un seul méfait et Je le pardonne aussi davantage. Celui qui s’approche de Moi d’un empan Je M’approcherai de lui d’une coudée, s’il s’approche de Moi en marchant, Je M’approcherai de lui en courant, et celui qui Me rencontrera avec le poids de la terre de péchés sans qu’il n’associe rien à Moi Je le rencontrerai d’autant de pardon ». » Hadîth Sahîh [Muslim, Ibn Mâjah et Musnad Ahmad] 2. Abû Sa’îd Al-Khudrî - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Personne parmi vous n’est si argumentant auprès de son Seigneur plus que les croyants en faveur de leurs frères qui accéderont en Enfer; ils diront : « Ô notre Seigneur ! Ils priaient avec nous, jeûnaient avec nous et accomplissaient le pèlerinage avec nous alors que Tu les envoies en Enfer ? » Allah dira (aux anges) : « Faites sortir ceux que vous connaissez ». Ils (les anges) se rendront près d’eux et les reconnaîtront par leurs images dont un groupe parmi eux fut brûlé par le feu jusqu’à la moitié du pied, un autre groupe jusqu’aux talons. Ils les feront sortir et diront : « Ô notre Seigneur ! Nous avons fait sortir ceux dont Tu as ordonnés. » Il dira : « Faites sortir quiconque a dans le cœur le poids d’un dinar de foi ». Ensuite il dira : « Quiconque a le poids d’un demi dinar », et ainsi de suite jusqu’à dire : « Quiconque a le poids d’un atome. » » Hadîth Sahîh [Rapporté par An-Nasâ-î et Ibn Mâjah] Abû Saîd rajouta : « Celui qui en doute qu’il lise ce verset : { Certes Allah ne pardonne pas qu’on lui donne quelque associé… un énorme péché } » (4-48) 3. Abû Hurayra - رضي الله عنه - rapporta que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - dit : « Le jour de la Résurrection,  Ibrâhîm rencontrera son père Âzar dont le visage sera noir et couvert de poussière. Ibrahim lui dira : « Ne t’avais-je pas demandé de me désobéir ? ». Son père dira : « Aujourd’hui, je ne te désobéis pas ». Ibrahim dira : « Ô Seigneur ! Tu avais promis de ne pas me disgracier le jour de la résurrection ; et quelle disgrâce sera pour moi plus que la disgrâce de mon père ? ». Allah lui dira : « J’ai interdit le paradis aux incroyants ». Puis on lui dira : « Ô Ibrahim ! Regarde ce qui est sous tes pieds. Il regardera et verra son père en forme d’une hyène trempée de sang qu’on prendra par les pattes et qu’on jettera dans l’Enfer ». » Hadîth Sahîh [Rapporté par Al-Bukhârî] 4. Anas ibn Malik - رضي الله عنه - rapporta que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - dit : « Le jour de le Résurrection, Allah - تعالى - dira au moins châtié parmi les habitants de l’enfer. « Si tu avais les fortunes de la terre, les aurais tu dépensées pour te racheter ? » Il dira « oui ». Allah dira : « Je t’avais demandé moins que cela dans la colonne vertébrale d’Adam de ne rien associer avec Moi, mais tu as insisté a l’association » Hadîth Sahîh [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim] 5. Mahmûd ibn Labîd - رضي الله عنه - rapporta que le Messager - صلى الله عليه و سلم - dit : « Ce que je crains le plus pour vous est le polythéisme mineur (ach-chirk al-asaghar) ». Ils (les compagnons) dirent : « Ô Messager d’Allah ! Que veut dire le polythéisme mineur ? » Il - صلى الله عليه و سلم - dit : « L’ostentation (ar-riyâ), Allah - عزّ و جلّ - leur dira le jour de la Résurrection - lorsqu’Il jugera les gens selon leurs œuvres - : « Allez chercher ceux à qui vous faisiez l’ostentation dans le monde séculaire et regardez si vous trouverez de récompense ». Hadîth Sahîh [Musnad Ahmad] 6. Abû Hurayra - رضي الله عنه - rapporta que le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Allah - تبارك و تعالى - dit : « Je me passe bien des associés, celui qui fait une œuvre en associant autrui avec moi, Je l’abandonnerai lui et son association ». Hadîth Sahîh [Muslim] 7. Abû Hurayra - رضي الله عنه - dit : « J’ai entendu le messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dire : « Le premier qui sera jugé le jour de la résurrection sera un homme mort tombé en martyr, on l’emmènera et on lui citera les bienfaits et Allah lui dira : « qu'as-tu fait ? » Il dira : « J’ai combattu pour ta cause jusqu'à ce que je fus tombé en martyr ». Allah dira : « Tu as menti, tu as plutôt combattu afin qu’on dise, il est courageux, ce qui fut dit », puis on ordonnera de le tirer sur le visage et le jeter dans l’enfer. On emmènera un autre homme qui avait appris le Qur’ân et d’autres sciences et les avait enseignées, on lui citera ses bienfaits qu’il reconnaîtra et Allah lui dira : « Qu’as-tu fait avec ces bienfaits ? ». Il dira, j’ai appris le Qur’ân ainsi que cette science que j’ai enseigné pour ta cause. Allah lui dira : « Tu as menti, plutôt tu as appris pour qu’on dise : il est savant, et tu as appris le Qur’ân pour qu’on dise : il est récitateur, ce qui fut dit ». On commandera alors de le traîner sur le visage et on le jettera dans le feu. On emmènera un troisième homme à qui Allah avait donné différentes sortes de biens et de richesses, on lui montrera ses bienfaits qu’il reconnaîtra. Allah lu dira : « » Il dira : « Je n’ai jamais négligé de chemin que tu veux que j’y dépense sans que je n’y ai dépensé pour ta cause », Allah lui dira, « Tu as menti ; plutôt tu as dépensé pour qu’on dise : il est généreux, ce qui fut dit ». On le traînera alors sur son visage et on le jettera dans le feu ». Hadîth Sahîh [Muslim et An-Nasâ-î] 8. Abû Mûssa Al- Ach’ari - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Le jour de la résurrection, ma nation sera ressuscitée en trois groupes : le premier groupe accédera au paradis sans être rappelé aux comptes, le deuxième viendra en ayant sur les dos des fardeaux de péchés comme des montagnes énormes. Allah s’enquerra sur eux, en dépit qu’Il est Tout connaissant d’eux en disant : «  Qui sont ceux-ci ? » On répondra : « Ils sont des serviteurs parmi les vôtres ». Il dira : «  Déchargez leurs fardeaux et chargez-les sur les dos des juifs et des chrétiens et emmenez-les au paradis de par ma miséricorde ». » Hadîth Hasan [Rapporté dans Mustadrak d’Al-Hâkim] 9. Ibn Mas’ûd - رضي الله عنه - rapporta que le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Les nations seront présentées le jour de la Résurrection et je verrai ma nation et me plairont sa multitude et sa forme distinguée, ils (les musulmans) occuperont les plaines et les montagnes. Allah me dira : «  Ô Muhamad ! Es-tu satisfait ? » Je dirai : « Oui Ô mon Seigneur ». Il me dira : « Et en plus de ceux-ci, soixante-dix mille accéderont aussi au paradis sans être rappelés aux comptes, ceux qui ne se pourvoyaient ni à l’incantation, ni à la cautérisation, ni aux mauvaises augures et ils avaient confiance en leur Seigneur ». ‘Ukâcha dit : « Implore Allah que je sois parmi eux ». Il dit : « Ô Allah fais qu’il soit parmi eux ». Un autre homme dit : « Implore Allah que je sois parmi eux ». Il dit : « ‘Ukâcha l’a eu avant toi » . Hadîth Sahîh [Mawâridou dh-Dham`ân de Zawâ-id Ibn Hibbân] 10.  Abû Hurayra - رضي الله عنه - rapporta que le Messager d’Allah - صلى الله عليه و سلم - dit : « Allah - عزّ و جلّ - dit : « Ma miséricorde a devancé ma colère  ». » Hadîth Sahîh [Muslim] 11. Abou Hourayra   - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah ( صلى ا لله عليه وسلم )dit : « Allah dit : Si mon serviteur a l’intention de faire un mal (Ô anges), ne l’inscrivez pas jusqu’à ce qu’il le fasse, s’il le fait alors inscrivez-le comme tel ; mais s’il s’abstient de la faire pour Ma cause, alors inscrivez son acte comme une bonne œuvre. Si par contre, il a l’intention de faire un bien, et s’il le fait, alors inscrivez son acte comme dix bonnes œuvres jusqu’à sept cent fois » [ Al- Boukhari et At-Tirmidhi ] 12.  Abou hourayra - رضي الله عنه - rapporta qu’il avait entendu le messager d’Allahصلى ا لله عليه وسلم ) dire : «  il y avait parmi les fils d’Israël deux personnes fraternelles. L’une d’elles péchait et l’autre s’acharnait dans le culte. Chaque fois que l’adorateur voyait l’autre commettre un péché, il lui disait : "Abstiens toi !" Un jour, il le trouva entrain de pécher et lui dit : "Abstiens toi !" L’autre lui répondit : "laisse moi, par mon seigneur, es-tu envoyé pour me surveiller ?" Le premier lui dit : « Par Allah, Allah ne te pardonnera jamais (ou il te privera du Paradis). Tous les deux mourront et se réuniront auprès du Seigneur des mondes qui dira à l’adorateur : Savais tu Ma volonté ? Ou avais-tu l’autorité sur ce qui est dans Ma Main ? Il dira ensuite au pécheur : "Accède au paradis de par ma miséricorde et dira à l’autre : emmenez le au feu" [Sounan abu Daoud] 13.  Jondob   - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah ( صلى ا لله عليه وسلم ) dit : Un homme dit :  Par Allah ; Allah ne pardonnera pas foulan (untel). Allah dit « Qui jure de par Moi que je ne pardonnerai pas untel ? Je pardonne foulan et j’avorte tes œuvres (ou des propose similaires) [Mouslim et Al- Tabarani dans AL moojam AL kabir] 14. Abou Saïd el Khoudri   - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah ( صلى ا لله عليه وسلم ) mentionna un homme dans le temps (ou avant vous) à qui Allah donna des biens et des enfants. Lorsqu’ il fut sur le lit de la mort, il dit à ses fils : Comment étais–je avec vous ? Ils dirent : Le meilleur des pères. Il dit : Je n’ai rien fait de bonnes œuvres pour Allah, si Allah prend mon âme, il me punira. Alors, lorsque je mourrai, brûlez mon corps jusqu’à devenir comme du charbon, écrasez-moi et jetez ma poudre dans l’air pendant la tempête, et il prit leur serment qu’ils feraient cela. Par Allah ,ils firent ce qu’ils entendirent et jetèrent sa poudre dans la tempête. Allah dit :  Sois !  et il fut en corps et âme devant lui. Allah ( سُبْحَنُ وَتَعَالَ) l’interrogea : Ô mon serviteur ! Pourquoi as-tu fait cela ? Il répondit : C’était par la peur de Toi. Le prophète ajouta Allah ( سُبْحَنُ وَتَعَالَ) le récompensera par Sa Clémence ; le prophète( صلى ا لله عليه وسلم ) dit aussi : Allah ne l’a pas puni. [ Al-Boukhari et Mouslim ] 15.  Abou hourayra - رضي الله عنه -  rapporta que le messager d’Allah  صلى ا لله عليه وسلم  dit : Allah dit :  Si mon serviteur aime ma rencontre j’aime sa rencontre, si il hait ma rencontre je hais sa rencontre. [Al-boukhari et Mouslim] 16. Safwan ibn mahriz Al mazini   - رضي الله عنه - dit : Un jour, pendant que je marchais avec ibn Omar   - رضي الله عنه - ma main dans la sienne, un homme se mit devant lui et dit : « qu’a dit le messager d’Allah au sujet d’An-najwa (le chuchotement) ? » Il dit : j’ai entendu le messager d’Allah  صلى ا لله عليه وسلم  dire : Allah approchera son fidèle jusqu’à ce qu’il couvre son égide, le protègera et lui dira : - Reconnais tu tel péché et tel péché et lui de dire : - Oui mon seigneur. Quand il le fera reconnaître tous ses péchés et constatera en soi-même qu’il est détruit, Allah lui dira ; je les ai couverts dans ta vie et je te les absous aujourd’hui et il prendra le livre de ses bonnes œuvres. Quant au mécréant et aux hypocrites, les témoins diront ; Ceux là sont ceux qui ont menti sur leur seigneur. Que la malédiction d’Allah soit sur les injustes. [ Al- Boukhari et Mouslim ] 17.  Abou hourayra - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah dit : « Allah dit : le croyant est toujours à l’affût du bien, il me Loue même au moment où e prends son âme d’entre ses côtes » [Mousnad Ahmed] 18. Anas ibn malik - رضي الله عنه -rapporta du messager d’Allah  صلى ا لله عليه وسلم  qu’Allah   سُبْحَنُ وَتَعَالَ dit : ta communauté ne cesse  de dire qu’est ce que c’est ? Qu’est ce que c’est ? Jusqu’à ce qu’on dise : »Allah a crée les créatures, qui a crée Allah ? [Mouslim] 19. Abou Saïd el khoudri   - رضي الله عنه - et Abû hourayra   - رضي الله عنه - rapportèrent que le messager d’Allah  صلى ا لله عليه وسلم  dit : La puissance est mon pagne (izar) et l’orgueil est ma robe (ridâ),Alors celui qui m’en dispute je le châtierai. [Muslim, ibn majah et Abou daoud] 20. Abou hourayra   - رضي الله عنه - rapporta que le prophète صلى ا لله عليه وسلم dit : Allah dit :  Le fils d’Adam Me nuit lorsqu’il insulte le temps alors que je sus le temps, tout est dans ma main, je fais poursuivre la nuit au jour. [Al-Boukhari, Mouslim, Abou Daoud et AN-Nasaï] 21. Ibn Abbas   - رضي الله عنه - rapporta que le Messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم -  dit :  Allah dit : Le fils d’Adam m’a démenti et il n’a pas le droit de le faire. En ce qui concerne le mensonge, il présume que je ne peux pas le recréer comme je le fis auparavant ; et en ce qui concerne l’insulte, il dit qu’Allah a un fils alors que je suis l’unique à être imploré ; je n’ai jamais engendré ni été engendré non plus, et nul n’est égal à Moi. [Al- Boukhari et Mouslim] 22. Abdour-Rahman ibn Katadah As-Salmi   - رضي الله عنه - rapporta qu’il avait entendu le Messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم -  dire : Allah créa Adam et créa sa progéniture dans son dos et dit : « ceux-ci sont dans le paradis et ceux là sont dans l’enfer. Quelqu’un dit : ö messager d’Allah ! A quoi sert notre travail ? Il dit : selon les emplacements du destin » [Mousnad Ahmed] 23. Abou hourayra  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - dit : Avez-vous constaté ce que dit votre seigneur ? Il dit : «  chaque fois que j’accorde un bienfait à mes serviteurs, un groupe de gens devient mécréant ; ils disent : « ce sont les étoiles, c’est à cause des étoiles » [Mouslim et An- Nasaî] 24.  Abou hourayra  - رضي الله عنه - dit : « une fois le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - passa près d’un groupe de ses compagnons entrain de rire, il leur dit : « Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup. Gabriel vint à lui et lui dit Allah te dit : «  pourquoi désespères tu  mes fidèles ? Le messager d'Allah retourna alors aux gens et leur dit : « réjouissez vous, contentez vous » [Ibn hibban dans AzZAWAÏD] 25. Abou hourayra  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - dit : « Quand Allah créa le paradis, il dit a Gabriel : Va le voir. Il le vit et revint en disant : Ô mon seigneur ! personne ne  constate cela sans qu’il n’y accédera. Puis Allah le clôtura de contraintes et dit : Ô Gabriel va le voir. Il le vit et revint en disant : Ô mon seigneur. Je crains que personne n’y accédera. Quand il créa l’enfer, Il dit a Gabriel : va le voir. Il le vit et revint en disant : Ô mon seigneur, personne ne constate cela sans qu’il n’en échappera. Puis Allah le clôtura de passions et dit : Gabriel va le voir. Il le vit et revint en disant : Ô mon seigneur !je crains que personne n’en échappera ! [Abû daoud, at thirmidi, an nasaî, Ahmed et AL-hakim] 26. Abou hourayra  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - dit : Allah dit : "j’ai préparé à mes serviteurs vertueux ce qu’aucun œil n’a jamais vu, aucune oreille n’a jamais entendu ni n’a jamais été présenté à l’esprit (au cœur) d’un être humain [Al boukhari,mouslim,At. thirmidi,et ibn majah] 27. Abou said el khoudri  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - dit : "Allah dira aux habitants du paradis : Ô habitants du paradis ! Ils diront : nous voici, Ô notre seigneur ! Tout le bien est entre tes mains. Allah leur demandera : "Etes vous contents ?" Ils   diront : "Pourquoi ne le serions nous pas alors que tu nous a donné ce que tu n’as pas donné a aucune de tes créatures ?" Allah dira alors : « Je vais vous donner quelque chose de mieux que cela » Ils diront : « Ô notre seigneur ! Et qu’est ce qu’il y a de mieux que ceci ? » Allah dira « Je vous comblerai de mon agrément et je ne serai jamais en colère contre vous » [Al boukhari et mouslim] 28.  Abou horaira  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - narrait une histoire en présence d’un bédouin ; il dit qu’un homme des gens du paradis demanda à Allah l’autorisation de cultiver la terre. Allah lui dit : N’es tu pas dans la situation que tu désires ? Il répondit : Si, mais j’aimerais cultiver la terre. Il sema des grains qu’il vit pousser, devenir à l’instant des plantes de la taille des montagnes, prêtes à être récoltées. Allah dit : "Ô fils d’Adam ! Rien ne te satisfait." Le bédouin commenta : Par Allah ! Il ne serait que Qorayshite ou Ansari, car ils sont agriculteurs alors que nous ne le sommes pas. Le prophète sourit (en entendant cela) [Al Boukhari] 29. Abdullah ibn mas’oud  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - dit : « la dernière personne qui accédera au paradis sera un homme qui tantôt marchera, tantôt il trébuchera et tantôt le feu le brûlera. Lorsqu’il dépassera le feu, il tournera la tête et dira : gloire à Allah qui m’a sauvé de Toi, Allah m’a donné ce qu’il n’a donné à personne parmi les premiers et les derniers. On lui érigera un arbre et il dira : Ô mon seigneur approche moi de cet arbre afin que je jouisse de son ombre et boive de son eau. Allah lui dira : Ô fils d’Adam ! Il se peut que si je te le donne, tu demandes autre chose. L’homme jurera qu’il ne demandera pas autre chose que l’arbre et Allah se passera de son serment car il n’aura plus de patience. Allah l’approchera alors, il jouira de son ombre et boira de son eau. Ensuite, on lui érigera un autre arbre plus beau que le premier et il dira : Ô mon seigneur ! Approche moi de cet arbre afin que je boive de son eau et jouisse de son ombre et je ne demanderai plus autre que cela. Allah lui dira :  Il se peut que si je te le donne ; tu demandes autre chose. Il jurera qu’il ne demandera autre que cela, et Allah l’excusera car il verra ce dont il n’aura pas de patience. Allah l’approchera de l’arbre et il jouira de son ombre et boira de son eau. Ensuite, on lui érigera un arbre à la porte du paradis plus beau que les deux précédents. Il dira : Ô mon seigneur approche moi afin que je jouisse de son eau et je ne demanderai plus autre que cela et Allah l’excusera car il verra ce que dont il n’aura pas de patience. Allah l’approchera et il entendra les voix des habitants du paradis et il dira : Ô mon seigneur ! Fais moi y entrer. Allah dira : Ô fils d’Adam ! Qu’est ce qui fait fin à tes demandes ? Seras tu satisfait si je te donne ce qui équivaut au monde deux fois ? Il dira : Ô mon seigneur ! Te moques tu de moi ? Alors que tu es le seigneur des mondes ? Ibn mas’oud sourit et dit : « voulez vous savoir de quoi est ce que je souris ? » Ils dirent : «  de quoi souris tu ? » Il dit : "c’est ainsi que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - sourit et on lui demanda : "de quoi souris tu Ô messager d’Allah ?" Il répondit : Du sourire du Seigneur des mondes lorsque l’homme dit : te moques tu de moi alors que tu es le seigneur des mondes et Allah lui dit : « Je ne me moque pas de toi, plutôt je suis capable de toute chose » [Muslim] 30. Abou tharr  - رضي الله عنه - rapporta que le messager d’Allah  - صلى الله عليه و سلم - dit : « je connais le dernier homme qui sortira de l’enfer et accédera au paradis ; on emmènera un homme et Allah ordonnera les anges : interrogez le sur ses péchés mineurs sans mentionner ses péchés majeurs et on lui dira : « tu as fait tel et tel  le jour de tel et tel, tu as fait tel et tel le jour de tel et tel. Puis on lui dira : on va te changer chaque péché par une récompense. Il dira Ô mon seigneur ! J’ai commis des péchés que je ne vois pas. Abou tharr  - رضي الله عنه - répliqua : j’ai vu le messager d’Allah rire jusqu’à l’apparition de ses incisives » [at. thirmidi]

  • details
  • reviews