une réponse à l’histoire des versets sataniques

Dieu est bien clair. Jamais les satans n’auraient pu citer un verset du coran :

210. « Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ceci (le Coran) : 211. cela ne leur convient pas; et ils n’auraient pu le faire. 212. Car ils sont écartés de toute écoute (du message divin). »

Coran 26.210

Toutefois, bien des détracteurs de l’Islam se sont penchés sur une histoire mensongère, citée dans quelques livres pour essayer de faire croire aux gens que le prophète (sws) a été trompé par satan , et qu’il a prononcé un verset ou il dit du bien des dieux païens , on répète que cette histoire n’a aucune base .

Après la sortie du roman « Les versets sataniques » publié par Salman Rushdie en 1988, plusieurs occidentaux furent trompés sur la réalité de ces versets croyant que ces versets ont bien été prononcés par le prophète.

Voici l’histoire prétendue :

Une fois, alors que le Prophète Muhammad (saw) était entrain de prêcher l’Islam aux Quraychites à Makkah, il avait commencé à réciter la Sourate « Ennajm » (L’étoile – sourate 53). Arrivé au passage :

« afara ‘aytoumoullâta wal ‘ouzza wa manata ethalithata el ‘oukhra » (…voyez-vous « ellâta » et « el uzza », et l’autre « manât », la troisième…) en citant les principales idoles que les Quraychites adoraient, satan l’aurait incité à dire :

« tilkoum el gharaniqu el ‘oula, wa ‘inna chafâ ‘atahoum latourtaja » (Ces déesses d’un rang élevé et certes leur intercession est souhaitée) Puis il aurait continué la Sourate jusqu’à la fin, où Dieu dit : »fasjoudou lillahi wa’boudou » (Prosternez-vous pour Dieu et adorez-le)

Il se serait alors prosterné et tous les idolâtres se seraient également prosternés avec lui, vu que le Prophète Muhammad (saw) avait cité leurs idoles en bien…


more post like this