Terre de prophètes
Terre de prophètes, terre sainte et bien faite
j’aimerai dormir à l’ombre de tes oliviers
Et retrouver le calme et la sérénité
Une foule éparpillée
un jour de sang t’a volée
Et me voilà prisonnier de ma propre demeure
étranger dans mon propre pays
banni de mon identité
Tuerie sans fin, massacre, horreur
Nous sommes un peuple d’honneur
Qui tient une lumière dans sa main
Qui s’appelle le Coran et que nous répétons sans faim
Dieu nous donnera les armes qui effaceront nos larmes
Libèrera la ville de la paix
Et enfin ahl Falestine
Lèvera le drapeau de la victoire
et vaincra cet ennemi sans gloire
Les yeux se lèveront
Et verront
La vérité du Dieu Unique
Devant qui chacun se prosternera même le plus inique


more post like this