Que le Coran soit notre Compagnon de toujours

1- Le Coran est un livre inlassable

et sa compagnie est, comme nous l’avons dit, un enrichissement perpétuel . Il peut être notre agréable compagnon où que nous soyons. Faisons-en donc notre compagnon inséparable partout où nous serons: dans notre état sédentaire comme dans nos voyages et déplacements.

2- Le Coran nous apprend à ne pas nous perdre dans le bavardage,

la parlote, l’insignifiant, le superflu, les détails futiles, et à nous en tenir aux points essentiels et aux grandes lignes, sauf le cas qui requiert des détails. Ainsi les récits du Coran sont tous concis et abrégés, sauf l’histoire de Yûsuf, lequel se concentre dans une seule sourate. Cependant un lecteur averti remarque que ce récit, malgré les détails qui l’habitent, fait l’économie de tout détail non nécessaire et toute situation superflue.

3- Le Coran nous apprend à ne pas nous mêler

de ce qui ne nous regarde pas et de ne pas nous immiscer dans ce qui n’est pas de notre ressort ou dans ce que nous ne connaissons pas: «Et s’ils t’interrogent au sujet de l’âme, dis: l’âme relève de l’Ordre de mon Seigneur»(57) et :«Ils t’interrogent au sujet de l’Heure: Quand va-t-elle jeter l’ancre quelle science en as-tu pour le leur dire?»(58), c’est-à-dire occupe-toi de ce qui relève de ta responsabilité.

4- Le Coran est le livre de la santé de l’intellect,

de l’esprit et de l’âme. C’est par lui que les coeurs se rassurent et les poitrines s’ouvrent, vu toutes les bonnes nouvelles et les clairvoyances qu’il renferme. Il n’est pas un livre d’histoire, lors même que l’histoire y occupe une bonne place, ni un livre de sciences, lors même que les sciences n’y sont pas absentes mais c’est un livre de guidance pour les mondes, un livre de lumière, de guérison et de Miséricorde . Il relate les nouvelles de ceux qui nous ont précédés, de ceux qui viendront après nous et les jugements susceptibles d’arbitrer entre nous.
alhassanain.com


more post like this