Nulle maladie et nul mal ne touche l’être humain sans la permission de Dieu.

Avant de parler de la manière dont doit se comporter le croyant lorsqu’il est malade ou blessé, il est important de comprendre, tout d’abord, ce que nous enseigne l’islam sur la vie d’ici-bas.  Notre existence, sur terre, n’est que passagère; nous sommes, ici-bas, en attente de notre véritable vie, dans l’au-delà.  Ce monde-ci est un monde d’épreuves et de tests.  Dieu a créé ce monde pour nous, mais c’est bien plus qu’un endroit de plaisirs divers.  Car c’est ici que nous devons remplir le véritable objectif de notre existence, i.e. l’adoration de Dieu.  Nous rions, nous jouons, nous pleurons, nous avons de la peine et des regrets et toutes ces émotions viennent de Dieu.  Le croyant s’efforce de réagir aux diverses situations avec patience et reconnaissance, dans l’espoir de la récompense éternelle.  Et nous craignons le châtiment éternel et savons, avec certitude, que Dieu est la source de la miséricorde et du pardon.

« Cette vie d’ici-bas n’est que distraction et jeu futile.  Quant à la demeure de l’au-delà, voilà assurément la vraie vie; si seulement ils savaient! » (Coran 29:64)

IslamReligion.com

 


more post like this