Pourquoi, certains du coran sont incompatibles avec l’infaillibilité des prophètes de Dieu ? Comment vous l’expliquez ?

Résumé de la réponse

Pour répondre à cette question, on peut dire :

1- « l’infaillibilité » est un état d’âme dans l’individu infaillible qui l’empêche de commettre du péché et des mauvaises œuvres et le protège de commettre toute erreur ou tout défaut dans lui enlever le libre arbitre ou lui imposer une contrainte.

2- Le secret de l’infaillibilité des prophètes réside dans l’intuition, la conviction, la foi complète et l’amour envers le Vrai qu’Il soit exalté, ainsi que dans la grandeur de Dieu et Sa majesté. De plus, les confirmations et les exemptions sont accordées par Dieu aux prophètes pour les affermir et les protéger contre le Satan et la tentation de l’âme charnelle.

3- De nombreuses raisons rationnelles souscrivent à la nécessité de l’infaillibilité des prophètes dont l’une d’entres elle, consiste à acquérir l’objectif.

4- S’il y a des versets qui sont en contradiction avec des raisons rationnelles, il faut en déchiffrer, minutieusement, le sens exact et renoncer à ce qu’en retire dans un premier regard.

5- Il y a de nombreux versets qui portent sur l’existence et la nécessité de l’infaillibilité des prophètes, quoique le terme « l’infaillibilité » n’y ait pas mentionné.

A) Il existe des versets qui présentent les prophètes (bénis soient-ils) comme les sincères, par exemple, du verset 45 au 48 de la sainte sourate 38 « S’âd » du noble coran. Et le sincère est celui à qui le Satan ne peut avoir accès pour l’égarer.

B) Il existe des versets qui se rapportent à l’existence de la « guidance divine » des prophètes. Ces versets sont nombreux. A titre d’exemple, du verset 84 au 90 de la sainte sourate 6 « les Limbes » du noble coran. Celui qui bénéficie de la guidance divine, il aura l’exemption d’être égaré et de commettre du défaut.

C) Dans de nombreux versets, Dieu, Tout-puissant ordonne, l’obéissance aux prophètes et invité les gens à leur obéir, sans aucune condition, comme des versets 31 et 32 de la sainte sourate 3 « la famille d’Amram », le verset 80 de la sainte sourate 4 « Les Femmes », le verset 52 de la sainte sourate 24 « la Lumière ». Il est évidence que la nécessité de l’obéissance inconditionnelle à une personne, veut dire qu’elle doit être infaillible.

D) Les versets allant du 26 au 28 de la sainte sourate 72 « Les Djins » portent sur la protection totale des prophètes par Dieu.

E) Le verset de la purification « la sourate « Les coalisés, verset 32 » est une preuve évidente de l’infaillibilité du Seau prophètes, le très vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur des descendants).

6- Il y des versets dont l’apparence semble être incompatible avec le statut de l’infaillibilité, des versets qui sont sous forme conditionnelle qui ne font pas état de la réalisation d’un pêché, des versets qui s’adressent à l’ensemble des croyants et non pas aux croyants.

7- S’agissant du vénéré Adam (béni soit-il) dont le péché est sujet à de nombreux, on peut dire : « Premièrement, l’interdiction dans ces versets a une vocation recommandataire et non pas punitive. Il ne s’agit pas d’une sanction. C’est, purement, l’abandon d’une œuvre sublime et prioritaire et non pas un péché. Deuxièmement, le monde dans lequel était le vénéré Adam (béni soit-il), n’était pas celui de la tâche et de l’obligation, et tout naturellement, dans le monde de la non-obligation, l’opposition n’est pas considéré comme un péché.

8- Si Dieu parle, dans certains cas, d’un ton virulent avec les prophètes, cela s’explique par le fait que les prophètes, tout comme les hommes, possèdent les tentations, la colère et les forces humaines et charnelles. Donc, eux-aussi, ils ont besoin des remarques et des orientations divines, et s’ils seront, même un instant, à leur sort, ils seront perdus. »
alhassanain.com


more post like this