Nahjul-balâgha: un ensemble basé sur le Coran
– L’Imam Ali(AS) a transmis de nombreux enseignements sous formes de sermons, citations et lettres, qui ont été en partie compilés dans Nahju-l-balâgha. Ces écrits sont strictement basés sur le Coran et ce que lui a transmis le Prophète(SAWA) de son vivant.
Gendre, cousin, et fervent disciple du Prophète de l’islam (SAWA), l’Imâm ‘Ali(AS) a également laissé une œuvre importante et riche tant du point de vue spirituel que littéraire rassemblée dans Nahju-l-balâgha (en persan : Nahjo-l-balâgheh ou « La voie de l’éloquence »), ouvrage reconnu à la fois par les milieux chiites et une partie des écoles sunnites, notamment en ce qu’elle témoigne des extraordinaires richesses lexicales et stylistiques de la langue arabe.
Dans le sermon 38 de cet ouvrage, il insiste également sur la continuité de sa mission avant et après la mort du Prophète(SAWA) : s »Ma mission est la même qu’au temps du Prophète. Je m’efforcerai d’éradiquer l’impiété et l’injustice, jusqu’à établir un règne de justice et de vérité, – un régime humain et divin ».
Pour les chiites, l’Imâm Ali(AS) est considéré comme le successeur désigné par le Prophète Mohammad(SAWA) après sa mort. Cependant, son importance ne se situe pas seulement au niveau temporel mais également spirituel étant donné qu’il est également investi, aux côtés des onze autres Imâms(AS) reconnus par le chiisme duodécimain, d’une mission centrale consistant à dévoiler le sens caché et profond de l’ensemble des Révélations prophétiques aux fidèles qui, de par leur foi et leur recherche intellectuelle, se rendent capable de le recevoir.
Nous nous pencherons essentiellement ici sur sa pensée, son éthos spirituel et son héritage intellectuel, qui imprima une direction essentielle à la spiritualité chiite et traduit sa vocation, au-delà son rôle historique et politique, d’être le guide des âmes et l’éveilleur des consciences.
La voix de l’éloquence nous dévoile les aspects principaux de la pensée spirituelle de l’Imâm Ali(AS), fruit de réflexions très vastes touchant des domaines aussi divers que la théologie, la cosmogonie, la morale ou encore l’analyse des problèmes de société et des questions relatives à l’organisation de la communauté musulmane après la mort du Prophète(SAWA).
Les multiples sermons, lettres et aphorismes composant cet ouvrage ont été rassemblés par Al-Sharîf al-Râdî, grand érudit musulman de Bagdad, à la fin du Xe siècle, qui sélectionna par la suite ceux ayant les plus hautes qualités littéraires. (1)Il n’est donc en aucun cas exhaustif.


more post like this