Mérites De Certaines Sourates Et Versets

Le Messager d’Allah (s) :
« Fâtihat al-Kitâb (Sourate al-Fâtihah) est une guérison de toute maladie ».

Le Messager d’Allah (s) :
 » Quiconque lit les quatre premiers versets de la Sourate « La Vache », le verset du Trône ainsi que les deux versets qui le suivent, et les trois derniers versets [de cette même Sourate], ne verra aucun mal ou peine dans cette vie ou dans sa richesse; Satan ne viendra pas après de lui, et il n’oubliera pas le Coran ».

Thawasul-A’mal, p. 234

Le Messager d’Allah (s) :
« Ne faites pas de vos maisons des cimetières: le diable fuit de la maison dans laquelle est récitée la sourate « La vache ».

Le Messager d’Allah (s) :
ô propos de la sourate « Al-Ikhlas » (Le monothéisme pur):

« Par celui qui tient mon âme entre Ses Mains, cette Sourate équivaut à un tiers du Coran »

Le Messager d’Allah (s) :
« Celui qui lit dix fois « Dis : Il est Allah Unique » [Sourate: « Al-Ikhlas » (Le monothéisme pur)], Allah lui construira une maison au Paradis »

Le Messager d’Allah (s) :
« Celui qui lit la sourate « Al-Kahf » (La caverne) un vendredi, une lumière l’éclairera jusqu’au vendredi suivant »

Le Messager d’Allah (s) :
« C’est la sourate Tabarak (Al-Moulk, La royauté) qui sauve des supplices de la tombe.  »

Le Messager d’Allah (s) :
 » La sourate L’Ouverture (al-fatiha) est un remède à tout mal.  »

Le Messager d’Allah (s) :
 » La sourate La Vache (al-Baqara) contiens un verset qui est le maître de tous les autres versets. Il n’est récité dans une maison où le diable se trouve sans que ce dernier ne la quitte. Il s’agit du verset du Trône (âyat al-Kursy)  »

Le Messager d’Allah (s) :
 » Celui qui récite la sourate La Destinée (Al Qadr) est semblable en mérite à celui qui récite le quart du Coran.  »

Le Messager d’Allah (s) :
 » Celui qui, lorsqu’il entre chez lui, récite la sourate Le Monothéisme pur (il-ikhlâs), elle éloignera la misère, et de sa famille et de ses voisins.  »

Le Messager d’Allah (s) :
« Celui qui aimerait voir (la description) du Jour de la Résurrection comme s il le voyait de ses propres yeux. Qu’il lise: – « Quand le soleil sera obscurci » (Sourate: At-Takwîr, L’obscurcissement) – « Quand le ciel se rompra » (Sourate : « Al-Infitar », La rupture) – « Quand le ciel se déchirera » (Sourate: « Al-Inchiqaq », La déchirure) « .
alhassanain.com


more post like this