Mérites De Celui Qui écoute Et Récite Le Coran
Le Messager d’Allah (s) :
 » ceux qui maîtrisent le Coran, la miséricorde de Dieu est particulièrement pour eux, qui sont entourés par la lumière de Dieu, les enseignants de la parole de Dieu, qui sont approchés au prés de lui, celui qui le suit et suit Dieu, celui qui les déteste, déteste Dieu, Dieu enlève les malheurs de ce monde sur celui qui écoute le Coran et enlève les malheurs de l’autre sur celui qui lit le Coran, je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad un écouteur d’un verset coranique, alors qu’il le croit a la bénédiction plus que la bénédiction de celui qui fait une sacrifice d’une montagne d’or, celui qui lit un verset Coranique alors qu’il le croit, a la bénédiction plus que ce qui est en dessus du trône jusqu’à.. « .

Le Messager d’Allah (s) :
« Apprenez le Coran, il viendra le jour du jugement à celui qui le récitais dans l’image d’un jeune très joli, de couleur pale puis dit : je suis le Coran dont tu lisais toute la nuit, tu avais soif dans ta chaleur du midi, tu séchais tes salives, tu pleurais tes larmes (jusqu’à ce qu’il dit 🙂 sois heureux, on amène une diadème puis on le met sur sa tête, puis on le donne la confiance dans sa main droite et l’éternité dans sa main gauche, en suite on l’habit deux habits puis on dit : lis tu montes, chaque fois qu’il lit un verset monte une étape, si ses deux parents sont croyants on les habit deux habits puis on leurs dit : ceci c’est à cause de ce que vous l’avez enseigné le Coran « .

Le Messager d’Allah (s) :
 » la personne qui mérite mieux de craindre Dieu en secret et devant le publique sont ceux qui maîtrisent le saint coran, ceux qui ont plus droit de faire la prière et le jeûne sont ceux qui maîtrisent le saint Coran, puis il appela en haute voix : ô toi qui maîtrise le Coran ! Il faut être pieux, Dieu te fait avancer, ne le blâme pas alors Dieu te faire baisser, ô toi qui maîtrise le coran ! il faut le faire tes habits Dieu te le habit, ne le porte pas pour les gens, Dieu te déshonore, celui qui termine le Coran puis il le fait un salaire, il n’ignora pas avec celui qui l’ignore, il n’aura pas du colère avec celui aura la colère, il ne gagnera pas avec celui qui gagne, mais il pardonne et pitié pour respecter le Coran, celui qui est offert le coran et pense qu’un autre a été donné plus que ce qu’il a eu alors il a agrandit ce que Dieu a minimisé, et minimisé ce que Dieu a agrandit « .

Le Messager d’Allah (s) :
« celui qui lit le coran puis boit sur lui quelque chose illicite, ou bien préfère sur le coran la passion de la vie et ses ornes, la crainte de Dieu sera tombé sur lui sauf s’il demande pardon, comprenez que s’il meurt sans demander pardon, il le disputera le jour du jugement, rien ne le séparera sauf « .
alhassanain.com


more post like this