l’unité

entre les shiites et les sunnites

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Conférence effectuée suite à son voyage en Iran, le 3 mars 1982, par le Cheikh Ahmad Deedat sur le sujet des Shiites et des Sunnites.

Cheikh Ahmad Deedat :

Je cherche refuge de Satan le maudit. Au Nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux.

Le Saint Coran dit :

{Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous.} (Le Coran : Sourate 47, Verset 38).

Mr. le Président et mes frères : Alors que nous observons avec scepticisme le miracle d’une nation renaissante, le décret inexorable d’Allah trouve sa réalisation dans l’élévation et la tombée des nations qui est mentionnée dans le Verset que je viens juste de vous lire de la Sourate  » Mohammed « . Dans la dernière partie du dernier Verset, Allah(SwT) nous rappelle, et nous avertit que si vous vous détournez de vos devoirs et responsabilités, si vous n’accomplissez pas vos obligations, alors Il vous remplacera pas une autre nation. Nos frères parlant l’Urdu utilisent ces propos de façon si belle lorsqu’ils décrivent quelque mésaventure qui se produit dans la communauté en parlant au sujet d’une autre nation qui peut les remplacer. C’est une réalité Coranique. Et ceci s’est vraiment produit à travers l’histoire, encore et encore. Allah(SwT) a d’abord choisi les Juifs, les Bani Israël, comme Il le dit dans le Saint Coran :

{ô enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, [rappelez-vous] que Je vous ai préférés à tous les peuples [de l’époque].} (Le Coran : Sourate 2, Verset 47).

Cette faveur était qu’ils devaient devenir les porte-flambeaux du savoir de Dieu pour le monde. Ceci était l’honneur, c’était le privilège qui avait été donné en premier lieu aux Juifs. Mais du fait qu’ils n’ont pas rempli la fin de leur obligation, un Juif parmi les Juifs, Hazrat ‘Issa(AS), comme rapporté dans l’Evangile Chrétien, leur a dit :  » Voilà pourquoi je vous déclare que le Royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à un peuple qui en produira les fruits.  » (La Bible : Matthieu, 21 : 43). Et cette nation, nous admettrons joyeusement que c’est la Ummah Islamique. Elle a été prise des Juifs et donnée aux Musulmans.

Le privilège a ensuite été donné par Allah(SwT) aux Musulmans, parmi lesquels les premiers étaient les Arabes, qui sont devenus les porte-flambeaux de la lumière et du savoir pour le monde, mais lorsqu’ils se sont relâchés et ont échoué à porter en avant les fruits, Allah(SwT) les a remplacés par une autre nation. Dans l’histoire, nous nous souvenons des Turcs et des Mongoles éliminés par l’empire Musulman, et lorsqu’ils ont accepté l’Islam, ils sont devenus les porte-flambeaux de la lumière et du savoir pour le monde. Comme Iqbal décrit merveilleusement cette situation :  » ? vous Musulmans, vous ne périrez pas si l’Iran ou les Arabes périssent, car le spiritueux du vin n’est pas dépendant de la nature de son récipient « . Le récipient est nos nations, nos frontières et l’esprit de l’Islam n’est pas dépendant de nos frontières géographiques ou des limitations nationales. C’est donc ce qu’Allah(SwT) fait encore et encore ; Il a choisi les Juifs, puis Il a choisi les Arabes, puis lorsqu’ils sont devenus négligents, Il a choisi les Turcs et lorsqu’ils sont devenus négligents, un autre peuple et ainsi de suite, et c’est un processus continu. Si vous ne faites pas le travail, Allah(SwT) choisira un autre peuple qui le voudra.

Aujourd’hui, il y a mille millions de Musulmans dans le monde, ce qui donne un milliard dont nous nous vantons ! Et 90 pour cent de ce milliard sont de la branche Sunnite. Nous avions arrêté de remettre les biens, alors Allah(SwT) a choisi une nation que nous méprisions tous. Les Iraniens ! Les Shiites ! L’histoire a été très dure pour nos frères en Iran dont le gouverneur était le Shah, et son nom était Mohammed. Imaginez, le nom de cet homme était Mohammed et vraiment, ce n’était pas un croyant. Cela est difficile pour nous d’imaginer aujourd’hui, une fois que vous vous rendez à ce pays et que vous entrez dans les détails et découvrez ce qui se passait, que cet Iranien qu’est le Shah semble être un étranger… Si Hitler conquérait cette terre et l’oppressait, nous comprendrions alors. Si les Russes conquéraient le peuple, nous pouvons le comprendre. Mais voici que c’est un homme qui est supposé être un Iranien, parlant le Persan, dont le nom était Mohammed ; et regardez ce vers quoi il s’abaissait. Durant soixante ans, il avait interdit les prières du vendredi (jumu’a). Soixante ans. Nous avions comparé l’Iran au Shah et le Shah à l’Iran. Pour nous, ils étaient des termes synonymes. Mais lorsque vous rentrez dans les détails, vous apprenez que le Shah et le peuple iranien étaient tous deux séparés. Ils étaient en vérité étrangers l’un de l’autre.


more post like this