l’ignorance en Islam

De Mohammed Ibn Yahya, selon Ahmed et Abdullah Ibné Mohammed Ibn A’ïssa, selon Ali Ibn Al-Hakam, selon Saïf Ibn Omaïr, selon Moufadhal Ibn Mazid ayant déclaré que Abu Abdullah (s) lui a dit :  » Il y a deux tendances contre lesquelles je te mets en garde : Adorer الله -Allah de façon erronée, émettre un jugement sans connaissance « . Uçul Al-Kafi – Tome 1 – page 60, hadith 95

De Ali Ibn Ibrahim, selon Mohammed Ibn A’ïssa Ibn Obayd, selon Younoussa Ibn Abderrahmane, selon Abderrahmane Ibn Al-Hadjaj ayant déclaré que Abu Abdullah (s) lui avait dit :  » Prends garde à deux penchants : Porter un jugement selon ton opinion personnelle ; professer une croyance sans en connaître le fondement « . Uçul Al-Kafi – Tome 1 – page 60, hadith 9

De Ali Ibn Ibrahim, selon Ahmad Ibn Mohammed Ibn Khaled, selon Hammad Ibn Aïssa, selon Hariz Ibn Abdullah, selon Mohammed Ibn Muslim, selon Abu Abdullah (s) ayant dit :  » Lorsque l’un de vous est interrogé sur un sujet qu’il ignore, qu’il réponde : La adri-Je ne sais pas, et non par Allahu alem- الله -Dieu seul le sait, afin de ne pas installer le doute dans le cœur de son interlocuteur. Le questionné, en répondant par La adri-je ne sais pas, se libère du soupçon du questionneur « . Uçul Al-Kafi – Tome 1 – page 61, hadith 100

De Al-Hossein Ibn Mohammed, selon Mou’âlla Ibn Mohammed, selon Ali Ibn Asbat, selon Ja’afar Ibn Sama’a, selon plus d’une personne, selon Aban, selon Zourara Ibn A’ayen déclarant avoir demandé à Aba Ja’afar (s) :  » Quel est le Droit de الله -Dieu sur Ses créatures ? – L’Imam a répondu : C’est de dire ce qu’elles savent, et de s’abstenir lorsqu’elles ignorent « . Uçul Al-Kafi – Tome 1 – page 61, hadith 101

De Ali Ibn Ibrahim, selon son père, selon Ibn Abi Omaïr, selon Younoussa (Benabderrahmane), selon Abi Ya’qub Isaac Ibn Abdullah, selon Abu Abdullah (s) ayant dit : الله -Allah a destiné pour Ses créatures deux Versets de Son Livre dont le sens est : De ne rien dire avant d’en être informé et de ne formuler aucune réponse sans connaissance. الله -Dieu, exalté soit-Il, dit :  » L’alliance du Livre n’a-t-elle pas été contractée ? Elle les oblige à ne dire, sur الله -Dieu, que la Vérité. – Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu’ils ne comprennent pas et ce dont l’explication ne leur est pas parvenue « . Uçul Al-Kafi – Tome 1 – page 61.62., hadith 102

De certains de nos compagnons, d’après Ahmed Ibn Mohammed Ibn Khaled, d’après son père, d’après Mohammed Ibn Sinan, Talha Ibn Zayd déclare avoir entendu Abi Abdullah (s) dire :  » Celui qui agit sans discernement est semblable à celui qui marche en dehors de la voie et dont la marche soutenue ne fait que de l’écarter encore davantage « . Uçul Al-Kafi – Tome 1 – page 62, hadith 104

De Mohammed Ibn Yahya, d’après Ahmed Ibn Mohammed Ibn Aïssa, d’après Mohammed Ibn Sinan, Ibn Muskan, selon Hassan Al-Sayqal déclarant avoir entendu Aba Abdullah (s) dire :  » الله -Allah n’agrée aucune action accomplie sans connaissance, et aucune connaissance sans action. Celui qui possède de la connaissance, celle-ci le guide dans l’action, quant à celui qui n’agit pas ne possède aucune connaissance car, l’acte de fidélité ou de foi est formé justement de la connaissance et de l’action « .
alhassanain.com


more post like this