islamic-sources

  • features

    1. home

    2. article

    3. L’ignorance à l’origine de la peur de l’islam ?

    L’ignorance à l’origine de la peur de l’islam ?

    • http://www.erfan.ir
    L’ignorance à l’origine de la peur de l’islam ?
    2.9 (58.61%) 373 votes

    Rebelote. Les résultats d’un nouveau sondage, publié mardi 16 avril, montrent que l’islam pâtit d’une mauvaise image.

    L
    ABNA: « Les citoyens français ont-ils une bonne image de l’islam, notamment par rapport à d’autres religions ? Quel regard portent-ils sur la pratique de la religion musulmane dans la société française ? Estiment-ils que les responsables politiques français permettent aux musulmans de France de pratiquer leur religion dans de bonnes conditions ? » : L’Institut Montaigne et Tilder, un cabinet de conseil en communication, ont voulu obtenir des réponses à ces questions pour l’émission « Place aux idées » diffusée sur la chaîne parlementaire (LCP-AN).

    Dans ce sens, un sondage en ligne intitulé « Le regard des Français sur la religion musulmane » a été réalisé par l’institut de sondage Harris Interactive auprès de 1 189 personnes.

    Résultat : 73 % des Français disent avoir une mauvaise image de l’islam quand seulement 26 %, soit moins de trois Français sur dix déclarent en avoir une bonne image. A l’opposé, les Français ont majoritairement une bonne vision des autres religions : 87 % ont ainsi une bonne image du bouddhisme, 76 % du protestantisme, 69 % du catholicisme et 64 % du judaïsme.

    Les sondés jugent, par ailleurs, certaines pratiques musulmanes non compatibles avec la société française comme le port du voile (90 %) et la réalisation de cinq prières par jour (63 %). A l’inverse, le pèlerinage à La Mecque et la consommation de viande halal sont jugés majoritairement en accord avec la société française avec respectivement 77 % et 55 %.

    Par ailleurs, huit Français sur dix estiment que les responsables politiques français offrent aux musulmans la possibilité de pratiquer leur religion dans de bonnes conditions.

    Reste que les mots ou expressions associés à la religion musulmane sont loin d’être positifs. Avec « Coran », « mosquée », « Ramadan », on retrouve cités les termes d’« intolérance », d’« intégrisme », de « fanatisme » et de « terrorisme ».

    Ces résultats rejoignent ceux du sondage Ifop réalisé en octobre 2012 et ceux du baromètre Ipsos parus en janvier 2013, qui rendent également compte de la mauvaise perception de l’islam.

    Mais l’enquête Harris montre que les Français connaissent mal l’islam (66 % déclarent ne pas bien connaître cette religion). Leur méconnaissance est visiblement un facteur qui détermine leur vision négative de cette religion.