L’HOMME DANS LE CORAN, LE LIEUTENANT LIBRE DE DIEU
Allah dit: «(rappel-toi) lorsque ton Seigneur dit aux anges:  » Je vais placer sur la terre un lieutenant ». Ils dirent:  » y placeras-Tu quelqu’un qui y sèmera la corruption et répandra le sang, alors que nous, nous (Te) glorifions en (célébrant) Ta louange et proclamons (Ta transcendance et) Ta sainteté? Il dit: « Moi, Je sais ce que vous ne savez pas »(14).
Ce verset vient à point sur la question de la liberté selon le Coran. L’homme en tant que lieutenant de Dieu, jouit d’une fonction aussi importante que les anges le perçoivent comme un libertinage dans l’exercice de tout son potentiel –et à son gré- comme il le voudrait. A propos de sa liberté, il l’ont redouté et ont anticipé l’accusation selon qu’il répandrait le sang sur terre et sèmerait la terreur, mais cependant Dieu rétorque pour ainsi démentir cette accusation, en sa parole: «je sais ce que vous ne savez pas».(15)
Certes Dieu par sa connaissance de l’invisible, il savait que par cette même liberté, cet homme libre pourrait prendre la bonne voie malgré la présence des injustes parmi les siens.
Grâce à cette liberté, il porte sur lui la responsabilité de l’engament pris avec Dieu comme révélé dans le Coran. Dieu dit dans ce passage: « nous lui avons (l’homme) montré le chemin (du bonheur); soit il est reconnaissant, soit ingrat (mécréant)». (16) L’homme a la liberté de choisir la voie qu’il désire emprunter, et c’est par ce choix qu’il précise son mode de vie sur cette terre et dans l’au-delà. Allah dit dans le Coran: «ne lui avons-nous pas montré les deux chemins (du bien et du mal)?»(17)


more post like this