L’Exégèse de la sourate 80 : Il s’est renfrogné
( Accueil > Coran > Exégèse)

La cause de la révélation de cette sourate

Anas : Ibn Um Maktûm alla trouver le Prophète  qui était en train de parler à Ubay b. Khalaf. Le Prophète  se détourna de lui : alors Dieu fit descendre Il s’est renfrogné et il s’est détourné

Un jour, alors que l’Envoyé  dialoguait avec un notable de Quraych, dans l’attende de sa conversion, voilà qu’Ibn Um Maktûm arriva. Ibn Um Maktûm, qui était musulman depuis longtemps, se mit à interroger l’Envoyé  sur une chose, avec insistance. L’Envoyé aima à ce moment qu’Ibn Um Maktûm se tû pour qu’il pût parler avec l’autre homme, en vue de sa guidance. Il aima cela et il prit l’air sévère devant Ibn Um Maktûm, se détourna de lui et s’intéressa à l’autre. C’est pourquoi Dieu fit descendre Il s’est renfrogné

11. N’agis plus ainsi ! Vraiment ceci est un rappel

Selon Qatâda, ce rappel est le Coran.

20. puis Il lui facilite le chemin;

Il lui facilite sa sortie du ventre de sa mère (Ibn Abbâs).

Mujâhid : Cette parole est synonyme de : {Nous l’avons guidé dans le chemin, – qu’il soit reconnaissant ou ingrat -} (76/3)

22. puis Il le ressuscitera quand Il voudra.

Le Prophète , rapporte-t-on, a dit : Tout périra du Fils d’Adam, sauf le coccyx, duquel il fut créé et duquel il sera recomposé.

33. Puis quand viendra le Fracas,

le Fracas : c’est un nom parmi les noms donnés au Jour de la résurrection (Ibn Abbâs).

Al-Bahawy : L’Assourdissante (le fracas) est appelée ainsi, car elle assourdira les oreilles, elle exagérera à se faire entendre, de telle sorte que les oreilles risqueront de devenir sourdes.

34. le jour où l’homme s’enfuira de son frère,

35. de sa mère, de son père,

36. de sa compagne et de ses enfants,

Le Prophète , rapporte-t-on, a dit : Le Jour de la résurrection, les hommes seront ressuscités pieds nus, nus, non circoncis. – Ô Envoyé de Dieu, qu’en sera-t-il des parties honteuses ? a dit Aïcha. – car chacun d’eux, ce jour-là, a-t-il dit, aura son propre cas pour l’occuper.

Dans le Récit de l’intercession, il est dit : Même Jésus (as) fils de Marie dira : « Aujourd’hui je ne Lui demanderai que mon âme, je ne Lui demanderai pas Marie qui m’a pourtant enfanté ! »

Ikrima : L’homme rencontrera son épouse et il lui dira : « Ô toi ! quel époux étais-je pour toi ?
– Tu étais un excellent époux, lui dira-t-elle. » Et elle fera son éloge du mieux qu’elle pourra.
Il lui dira : « Je te demande alors aujourd’hui de me faire don d’une bienfaisance : peut-être que je serai sauvé de ce que tu vois.
– Que c’est facile ce tu demandes, dira-t-elle, mais je ne peux rien te donner. Moi-même je redoute ce que tu redoutes. »
L’homme rencontrera son fils et lui demandera la même chose, mais le fils lui donnera la même réponse. Chacun sera préoccupé de son sort.


more post like this