La tolérance en islam Depuis l’époque où les empereurs romains jetaient les chrétiens aux lions, les relations entre les empereurs et les responsables de l’Église ont connu de profondes modifications.

Constantin le Grand, proclamé empereur romain en 306, encourageait la pratique du christianisme, au sein de l’empire, qui incluait alors la Palestine.  Des siècles plus tard, l’Église se divisa en deux parties : l’orientale (orthodoxe) et l’occidentale (catholique).  À l’Ouest, l’évêque de Rome, auquel on donna le titre de Pape, exigea que sa supériorité soit reconnue par l’empereur.


more post like this