Le Témoignage du Saint Coran pour nier la Falsification

La Question : Quelle le point de vue du Noble Coran à propos de la falsification ?

La Réponse : Le Verset de Protéger du Saint Coran prouve que le Coran est un Livre qu’il a été révélé de la part de Dieu, qu’il soit glorifié, et IL est en gardien.

(وَقالُوا يا أَيُّهَا الَّذِي نُزِّلَ عَلَيهِ الذِّکْرُ إِنَّکَ لَمجْنُونٌ لَوْ ما تَأْتِ?نا بِالْمَلائِکَةِ إِنْ کُنْتَ مِنَ الصّادِقِ?نَ ما نُنَزِّلُ الْمَلائِکَةَ إِلاّ بِالْحَقِّ وَما کانُوا إِذاً مُنْظَرِينَ إِنّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّکْرَ وَإِنّا لَهُ لَحافِظُونَ) (1).

 » Et ils (les mecquois) disent: ‹O toi sur qui on a fait descendre le Thîkr (le Coran), tu es certainement fou! (6) Pourquoi ne nous es-tu pas venu avec les Anges, si tu es du nombre des véridiques? › (7) Nous ne faisons descendre les Anges qu’avec la vérité; et alors, il ne leur sera pas accordé de répit [à ces impies]. (8) En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.  »

Le but de Thîkr par la preuve de « on a fait descendre » et « Nous faisons descendre », est le Saint Coran. Les Polythéistes, ont invoqué de trois prétextes sur le Saint Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille), que le Saint Coran fait allusion à ces trois prétextes et les critique :

1) Ce que : Le Prophète Muhammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille), acquiert le Coran d’une personne inconnue.

L’expression « on a fait descendre le Thîkr (le Coran) » en forme de passif, souligne à cette prétexte.

2) Ce que : Le Prophète Muhammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille), est distrait et il n’a pas valeur et validité ce qu’il acquiert de Saint Coran et le cite, et nous ne sommes pas en sécurité de cette question que ses pensées et ses imaginations peuvent avoir un rôle dans le Noble Coran.

3) C’est que s’Il dit la vérité que les Anges descendent sur Lui et portent la Révélation, pour quoi il les n’apporte pas auprès d’eux ?

La Révélation Divine a répondu à ces trois difficultés. Tout d’abord, on va répondre en bref, aux difficultés 2 et 3, et puis nous passons à la première question.

La deuxième question est nié par le texte et préciser de verset qu’il dit :  » c’est Nous qui avons fait descendre le Coran « , et il précise que celui qui fait descendre le Coran est Dieu et non pas autre personne.

Et la troisième question est nié par ces mots que :  » Nous ne faisons descendre les Anges qu’avec la vérité; et alors, il ne leur sera pas accordé de répit [à ces impies].  »

Mais il a répondu à la première question de cette façon que, Allah est le Gardien du Saint Coran de chaque falsification et aucune chose ne peut pas vaincre sur la Volonté Divine.

Par conséquence, aucune des probabilités qu’ils sont dites dans la commentaire du mot « Gardien » dont le but est : garder de prétextes, garder dans la Table Gardée et aussi garder dans la poitrine du Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille) et l’Imam après Lui, ce n’est pas correct. Puisque, la difficulté de ceux qui prétextent n’est pas proposée dans le verset, donc ce n’est pas nécessité de répondre du Saint Coran.

Garder dans la Table Gardée et aussi garder dans la poitrine du Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille), n’a pas aucune relation avec les protestations des polythéistes, car la difficulté a été basée sur l’accusation de fou au Saint Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur sa Famille), qui ce n’est pas séparé du mélange d’autre que la Révélation au moment de proclamer. La réponse à cette question qu’il est gardé dans la Table Gardée ou comme ça, ne peux pas déraciner cette difficulté, donc la parole droite et sans doute, c’est que Dieu, qu’IL soit exalté, annonce qu’IL est le Gardien du Saint Coran à tous les étapes, et croire en diminuer du Coran est en contradiction avec cet Engagement Divin.

S’il est dite que : Dans ce même verset aussi qu’il est une partie du Saint Coran, c’est produit la falsification, donc prouver à ce verset n’est pas correcte.

La Réponse : La Place de la discussion de la falsification, est dans les versets du Califat et l’autorité des Saints Imams d’Ahl Ul-Bayt (que la paix soit sur eux) ou les versets des statuts comme le verset de Lapidation ou allaiter et comme ça. Mais dans ces versets, les musulmans sont unanimes de ne pas se produire la falsification.

alhassanain.com


more post like this