LE PROPHETE ZAKARIYA (A) ET LE PROPHETE YAHYA (A)

Le Prophète Zakariya (a) a été envoyé au peuple des Bani Israail. C’était un descendant du Prophète Yakoub (a). Il était apprécié et respecté par son peuple en raison de ses bonnes manières. Il était responsable de la mosquée de Baytoul Mukaddas à Jérusalem où il prêchait la religion d’Allah. Il guidait les gens conformément aux règles donnés dans le Tawrat du Prophète Moussa (a), le dernier Rassoul (Messager détenteur d’un Livre) avant lui.

Le Prophète Zakariya (a) avait aussi la charge de s’occuper de Bibi Maryam (a), mère du Prophète Issa (a). Il avait mis à sa disposition une chambre spéciale au Baytoul Mouqaddasse. Bien que Bibi Maryam (a) ne sortait pas de sa chambre où elle priait Allah sans relâche, le Prophète Zakariya (a) constatait qu’elle avait toujours des fruits frais dans sa chambre. Il savait qu’elle ne voyait personne et il se demandait d’où lui venaient tous ces fruits. Bibi Maryam (a) lui dit qu’Allah lui envoyait des fruits tous les matins et soirs, et que c’était un signe de Sa Grace. Le Prophète Zakariya (a) réalisa qu’il était le gardien d’une dame spéciale qu’ Allah honore particulièrement.

Le Prophète Zakariya (a) avait 90 ans, et malgré sa nature sereine et joyeuse, il était triste parce qu’il n’avait pas de fils comme successeur. Après avoir entendu Bibi Maryam (a), il se mit à songer aux bénédictions sans limite qu’Allah donnait à Ses serviteurs et il se demanda s’il pouvait être béni par un fils malgré son vieil âge.

Cette même nuit, il alla prier sous l’Arche du Sanctuaire à Baytoul Mouqaddasse, une place spéciale pour implorer Allah. Ses prières apparaissent dans le Saint Coran ainsi :

« C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zakarya. Lorsqu’il invoqua son Seigneur d’une invocation secrète, et dit: ‹Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s’est enflammée de cheveux blancs. Cependant, je n’ai jamais été déçu en te priant, ò mon Seigneur. Je crains le comportement de mes héritiers, après mois [ma mort]. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Yacoub. Et fais qu’il te soit agréable, ò mon Seigneur›. »

 

Sourate Maryam, 19: 2 – 6

« … Alors, Zakarya pria son Seigneur, et dit: ‹Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui qui entend bien la prière›. Alors, les Anges l’appelèrent pendant que, debout, il priait dans le Sanctuaire: ‹Voilà qu’Allah t’annonce la naissance de Yahya, confirmateur d’une Parole d’Allah . Il sera un chef, un chaste, un prophète et du nombre des gens de bien›. »

 

Sourate Aale Imran, 3: 38,39

Les prières du Prophète Zakarya (a) étaient exaucées et il fut béni par un beau et vertueux fils, Yahya (a). Allah conféra à cet enfant la sagesse et la connaissance et le désigna Prophète et Messager d’Allah.

Dès l’enfance, le Prophète Yahya (a) adorait et glorifiait Allah. Parmi ses qualités mentionnées dans le Saint Coran, il y a le fait qu’il était toujours bon envers ses parents et ne leur parlait jamais méchamment. Prophète Yahya (a) est mentionné dans la Bible sous le nom de John le Baptiste.

Beaucoup de versets sont consacrés au Prophète Yahya (a) dans les commandements Divins ainsi que dans le Tawrat. Il inculquait aux gens les principes religieux et leur poussaient à s’éloigner du péché. Il remplissait ses devoirs de Prophète avec beaucoup de sérieux et n’hésitait pas dire franchement ce qu’il pensait quand une mauvaise action avait été commise.

Un jour, le Prophète Yahya (a) apprit que l’Empereur de Palestine, Herodotus, voulait épouser sa nièce, Herodya. Il était très embarrassé parce qu’un tel mariage s’opposait à la religion et le Tawrat l’interdisait. Son point de vue à propos de ce mariage qui ne devrait pas se faire se répandit dans la pays, et les gens commencèrent à jaser sur les relations illicites entre le roi et sa nièce.

Herodya était impatiente d’épouser le roi parce qu’elle souhaitait tant devenir la Reine de Palestine. Lorsqu’elle entendit l’opposition du Prophète Yahya (a) à ce mariage, elle devint son ennemi juré .

Une fois, alors que le roi s’était laissé enivrer par le vin et la musique, elle apparut face à lui sans pudeur. Le roi s’enticha d’elle plus que jamais et lui promit tout ce qu’elle voulait. Elle demanda à ce que le Prophète Yahya (a) soit tué le plus tôt possible. Le roi, aveuglé par son amour pour sa nièce, ne contrôlait plus ses sens et donna l’ordre de tuer le Prophète Yahya (a).

Aussitôt après, les courtisans du roi amenèrent le Prophète Yahya (a) et l’assassinèrent brutalement. Mais le sang sacré du noble Prophète se mit à bouillir partout où il fut versé. Ce sang fut étouffé par des amas de sable, mais il continuait à bouillir. Finalement, une colline de sable s’érigea sur le sang, mais le sang continuait de couler.

Ce miracle ne s’arrêta que lorsque Bakhtun Nasr envahit la Palestine où il vengea le sang innocent du Prophète Yahya (a) en donnant la mort à 17000 gens des Bani Israa’il sur cette colline.

Dans sa courte vie, le Prophète Yahya (a) a laissé derrière lui des précieuses leçons d’ Akhlaq .

www.albouraq.org

 

 


more post like this