Le Prophète Isma’il (a)

 

Quand Le Prophète Isma’il (as) est né, son père Le Prophète Ibrahim (a) avait 86 ans. Le nouveau-né était comme la prunelle des yeux de son père et quand Bibi Sarah les voyait, elle était triste de ne pouvoir avoir d’enfant. Après quelque temps, elle ne pouvait supporter de voir Hajra avec son fils, et a demandé au Prophète Ibrahim (a) de les installer ailleurs.

 

Sur ordre d’Allah, Le Prophète Ibrahim (a) a emmené Hajra et le Prophète Isma’il (a) à Makka. Dans ce dessert, il a laissé sa femme et Le Prophète Isma’il (a) au soin d’Allah et est retourné chez lui en Palestine.

 

Selon le Saint Coran, il a prié : « Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée (La Ka’ba) , ô notre Seigneur afin qu’ils accomplissent la çalàt. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les des fruits. Peut être seront-ils reconnaissants ? » Soutare Ibrahim (14 :37)

 

Bien que Hajra fut seule dans le désert, elle avait appris de son mari à faire confiance en Allah et à être patiente. Quand elle a eu faim et soif, et ne pouvait plus nourrir son bébé, elle essaya de trouver de l’eau, cherchant entre les collines de Safà et Marwàh, mais elle ne réussit pas. Finalement elle revint triste vers son bébé. Soudain, elle a vu qu’une fontaine d’eau a jaillit de l’endroit où Le Prophète Isma’il (a) (son bébé) a tapé le sol. Elle en fut très heureuse et a bu à volonté.

 

Par la suite, l’eau y a attiré les oiseaux. Le peuple de la tribu de Jarham, qui vivait près de là, suivait la trace des oiseaux, à la recherche d’eau. Quand ils ont vu Hajra et Le Prophète Isma’il (a) seuls dans le désert, ils les ont invités à venir vivre avec leur tribu.

Le Prophète Isma’il (a)

 

Quand Le Prophète Isma’il (as) est né, son père Le Prophète Ibrahim (a) avait 86 ans. Le nouveau-né était comme la prunelle des yeux de son père et quand Bibi Sarah les voyait, elle était triste de ne pouvoir avoir d’enfant. Après quelque temps, elle ne pouvait supporter de voir Hajra avec son fils, et a demandé au Prophète Ibrahim (a) de les installer ailleurs.

 

Sur ordre d’Allah, Le Prophète Ibrahim (a) a emmené Hajra et le Prophète Isma’il (a) à Makka. Dans ce dessert, il a laissé sa femme et Le Prophète Isma’il (a) au soin d’Allah et est retourné chez lui en Palestine.

 

Selon le Saint Coran, il a prié : « Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée (La Ka’ba) , ô notre Seigneur afin qu’ils accomplissent la çalàt. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les des fruits. Peut être seront-ils reconnaissants ? » Soutare Ibrahim (14 :37)

 

Bien que Hajra fut seule dans le désert, elle avait appris de son mari à faire confiance en Allah et à être patiente. Quand elle a eu faim et soif, et ne pouvait plus nourrir son bébé, elle essaya de trouver de l’eau, cherchant entre les collines de Safà et Marwàh, mais elle ne réussit pas. Finalement elle revint triste vers son bébé. Soudain, elle a vu qu’une fontaine d’eau a jaillit de l’endroit où Le Prophète Isma’il (a) (son bébé) a tapé le sol. Elle en fut très heureuse et a bu à volonté.

 

Par la suite, l’eau y a attiré les oiseaux. Le peuple de la tribu de Jarham, qui vivait près de là, suivait la trace des oiseaux, à la recherche d’eau. Quand ils ont vu Hajra et Le Prophète Isma’il (a) seuls dans le désert, ils les ont invités à venir vivre avec leur tribu.Le Prophète Isma’il (a)

Quand Le Prophète Isma’il (as) est né, son père Le Prophète Ibrahim (a) avait 86 ans. Le nouveau-né était comme la prunelle des yeux de son père et quand Bibi Sarah les voyait, elle était triste de ne pouvoir avoir d’enfant. Après quelque temps, elle ne pouvait supporter de voir Hajra avec son fils, et a demandé au Prophète Ibrahim (a) de les installer ailleurs.

Sur ordre d’Allah, Le Prophète Ibrahim (a) a emmené Hajra et le Prophète Isma’il (a) à Makka. Dans ce dessert, il a laissé sa femme et Le Prophète Isma’il (a) au soin d’Allah et est retourné chez lui en Palestine.

Selon le Saint Coran, il a prié : « Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée (La Ka’ba) , ô notre Seigneur afin qu’ils accomplissent la çalàt. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les des fruits. Peut être seront-ils reconnaissants ? » Soutare Ibrahim (14 :37)

Bien que Hajra fut seule dans le désert, elle avait appris de son mari à faire confiance en Allah et à être patiente. Quand elle a eu faim et soif, et ne pouvait plus nourrir son bébé, elle essaya de trouver de l’eau, cherchant entre les collines de Safà et Marwàh, mais elle ne réussit pas. Finalement elle revint triste vers son bébé. Soudain, elle a vu qu’une fontaine d’eau a jaillit de l’endroit où Le Prophète Isma’il (a) (son bébé) a tapé le sol. Elle en fut très heureuse et a bu à volonté.

Par la suite, l’eau y a attiré les oiseaux. Le peuple de la tribu de Jarham, qui vivait près de là, suivait la trace des oiseaux, à la recherche d’eau. Quand ils ont vu Hajra et Le Prophète Isma’il (a) seuls dans le désert, ils les ont invités à venir vivre avec leur tribu.Le Prophète Isma’il (a)

Quand Le Prophète Isma’il (as) est né, son père Le Prophète Ibrahim (a) avait 86 ans. Le nouveau-né était comme la prunelle des yeux de son père et quand Bibi Sarah les voyait, elle était triste de ne pouvoir avoir d’enfant. Après quelque temps, elle ne pouvait supporter de voir Hajra avec son fils, et a demandé au Prophète Ibrahim (a) de les installer ailleurs.

Sur ordre d’Allah, Le Prophète Ibrahim (a) a emmené Hajra et le Prophète Isma’il (a) à Makka. Dans ce dessert, il a laissé sa femme et Le Prophète Isma’il (a) au soin d’Allah et est retourné chez lui en Palestine.

Selon le Saint Coran, il a prié : « Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée (La Ka’ba) , ô notre Seigneur afin qu’ils accomplissent la çalàt. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les des fruits. Peut être seront-ils reconnaissants ? » Soutare Ibrahim (14 :37)

Bien que Hajra fut seule dans le désert, elle avait appris de son mari à faire confiance en Allah et à être patiente. Quand elle a eu faim et soif, et ne pouvait plus nourrir son bébé, elle essaya de trouver de l’eau, cherchant entre les collines de Safà et Marwàh, mais elle ne réussit pas. Finalement elle revint triste vers son bébé. Soudain, elle a vu qu’une fontaine d’eau a jaillit de l’endroit où Le Prophète Isma’il (a) (son bébé) a tapé le sol. Elle en fut très heureuse et a bu à volonté.

Par la suite, l’eau y a attiré les oiseaux. Le peuple de la tribu de Jarham, qui vivait près de là, suivait la trace des oiseaux, à la recherche d’eau. Quand ils ont vu Hajra et Le Prophète Isma’il (a) seuls dans le désert, ils les ont invités à venir vivre avec leur tribu.


more post like this