INTRODUCTION

Pour introduire les 40 Hadiths sur les Prières, il ne nous était pas possible de penser à quelque chose de plus complet, intéressant et profond que ce qui apparaît au début du chapitre sur les Prières dans le Tawdhihoul Massâïl de Ayatoullah Khomeini, le fondateur de la République Islamique d’Iran. En effet, nous l’avons choisi en espérant que tous ceux qui éprouvent de l’amour pour les Ahloul Bayt (que la Paix soit sur eux) et pour ce grand gnostique tireront de grands bénéfices de leurs paroles et déclarations inestimables.

 » Les Prières sont les actes religieux les plus importants à un tel point que si elles sont acceptées par Allah, tous les autres actes d’adoration seront également acceptés. Par contre, si les Prières ne sont pas approuvées, alors les autres actions ne seront pas non plus approuvées.  »

Et, tout comme le corps d’une personne qui se lave cinq fois par jour ne contient plus de saleté ou de souillure ; de même, les cinq Prières quotidiennes nettoient une personne de ses péchés.

Il est préférable d’accomplir ses Prières à l’heure et celui qui considère les Prières comme sans importance est semblable à quelqu’un qui abandonne ses Prières. Le Saint-Prophète (que la Paix soit sur lui ainsi que sur sa Famille) a dit :  » Celui qui n’accorde pas d’importance à (ses) Prières et les considère comme insignifiantes mérite le châtiment de l’au-delà.  »

Un jour, quand le Saint-Prophète (que la Paix soit sur lui ainsi que sur sa Famille) se trouvait dans la Mosquée, un homme arriva et se mit à prier. Cependant, la façon dont il accomplissait ses Prières était telle qu’il ne faisait ni le Roukou (génuflexion), ni les Soujoud (les prosternations) correctement. En voyant cela, le Saint-Prophète (que la Paix soit sur lui ainsi que sur sa Famille) fit cette remarque :  » Si cette personne vient à mourir et que l’état de ses Prières reste inchangé, elle ne mourra pas comme appartenant à ma religion !  »

Une personne doit, donc, faire attention à ce qu’elle n’accomplisse pas ses Prières en hâte. Au moment où elle fait ses Prières, elle doit se rappeler Allah (SWT), avoir un comportement empreint de dignité, d’humilité et de soumission, savoir avec Qui elle discute et se considérer comme absolument insignifiante et sans importance devant la Grandeur et le Rang ?levé du Seigneur des Mondes.

Si la personne se concentrait sur ces aspects dans leur ensemble, elle se détacherait de son être. Elle serait exactement comme Amiroul Moaminine (que la Paix soit sur lui) qui ne ressentit rien quand on retira la flèche de son pied alors qu’il était plongé dans ses Prières.

Une personne qui prie devrait également se repentir (pour les mauvaises actions qu’elle a faites) et s’abstenir des péchés qui font obstacle à l’acceptation des Prières tels que la jalousie, la fierté, la médisance, la consommation de nourriture et de biens Haraam, l’absorption de boissons enivrantes, le non-paiement de la Zakat et du Khoums etc. En gros, il vaut mieux qu’elle s’abstienne de tous les péchés !

Il serait également convenable de ne pas commettre d’actes qui réduisent les récompenses des Prières tels l’accomplissement de la Prière dans un état de somnolence ou le fait de retenir l’envie d’aller aux toilettes, ou aussi celui de regarder le ciel tandis qu’on est en train de prier.

En même temps, on doit accomplir des actes qui nous permettent d’avoir encore plus de récompenses ou çawaabs pour les Prières. Par exemple : porter une bague d’Agathe (‘Aqiq), porter des vêtements propres, se brosser les dents, se coiffer les cheveux et mettre du parfum.  »

Nous terminons cette introduction par un beau hadith du St-Prophète (que la Paix soit sur lui ainsi que sur sa Famille) :

 » Ma Oummah se divise en quatre groupes :

1. Les membres du premier groupe accomplissent leurs Prières mais sont insouciants de leurs Prières, ils seront placés dans le ‘Wayl’. ‘Wayl’ est le nom d’un des plus bas niveaux de l’enfer. Allah SWT a dit :

 » Malheur, donc, aux célébrateurs de la Prière qui sont négligents dans leurs Prières  »

2. Les membres du second groupe sont tels qu’ils accomplissent les Prières occasionnellement ; aussi, le ‘Ghayy’ est la demeure des personnes appartenant à ce groupe. ‘Ghayy’ est le nom d’un autre plus bas niveau de l’enfer. Allah SWT a dit :

 » Puis leur succédèrent des successeurs qui perdirent la Prière et suivirent les désirs. Ils auront tôt fait de rencontrer la perdition.  »

3. Le troisième groupe est constitué de ceux qui n’accomplissent jamais leurs Prières et le ‘Saqar’ leur est réservé. ‘Saqar’ est également un des niveaux les plus inférieurs de l’enfer. Allah SWT le décrit en ces termes :

 » (Les résidents du paradis demanderont aux habitants de l’enfer 🙂 Qu’est-ce qui vous a conduit au Saqar ? – Eux de dire : « Nous n’étions pas des célébrateurs de la Prière »  » .

4. Le quatrième groupe est composé de personnes qui accomplissent leurs Prières régulièrement et en toute humilité. Allah SWT parle d’eux en ces termes :  » Oui, ils sont gagnants, les croyants, ceux qui sont dévoués dans leur Prière.  »

Prions Allah SWT pour qu’Il décrète que nous fassions tous partie du quatrième groupe.

Mahmoud Sharifi


more post like this