La conception coranique de la vie après la mort.

L’humanité dans laquelle nous vivons est appelée à disparaître un jour. Les versets coraniques relatifs à la fin de toute chose gravitent sur la valeur de l’individu et sur la destinée terrestre du groupe. Pour l’individu le mérite est rémunéré au jour du jugement dernier en vue duquel le Coran dégage la valeur religieuse de l’individu. Cela est fait mention en ces termes : « Pour le groupe la rémunération est immédiate » et le Coran nous interpelle chaque fois en considérant la rémunération terrestre comparative aux vestiges des nations dont les civilisations furent détruites.

Le saint Coran en fait mention en ces termes :

Partez, dit-il par le monde pour considérer les vestiges de ceux qui ont nié nos ordres ?

Soulignons par ailleurs que le Coran annonce également que les événements ayant traits à la fin des temps sont inévitables. Ce jour là tous les corps seront dépouillés de toute vie.

Le Coran décrit le spectacle irréparable qui attend cet univers en ces termes : « O les gens craignez votre Seigneur. Oui c’est une chose énorme que le tremblement de l’heure ! Le jour où vous le verrez toute femme qui allaite oubliera ce qu’elle allaitait, et toute femme enceinte avortera sa grossesse. Et tu verras ivres les gens, alors qu’ils ne le sont pas, mais le châtiment de Dieu sera dur » Et dans un autre verset Il dit : Quand donc les étoiles seront effacées, et que le ciel sera troué ?

L’univers enfin sera soumis à l’ordre de son Créateur. Il rend les dépôts lui confiés depuis très longtemps sous forme d’un amas de poussière pulvérisé.

Le Coran nous rappelle également que l’ordre de l’existence a une durée éphémère et est appelé à disparaître un jour. Cela s’énonce dans le verset suivant : N’ont-ils pas réfléchi en eux-mêmes ?

Dieu n’a créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux, qu’avec vérité et pour un terme dénommé. Beaucoup de gens cependant mécroient certes, en la rencontre de leur Seigneur ?
alhassanain.com


more post like this