Exégèse de la sourate 86 : L’astre nocturne
( Accueil > Coran > Exégèse)

2-3. Et qui te dira ce qu’est l’astre nocturne ? C’est l’étoile vivement brillante.

Ibn ‘Abbas dit qu’il est brillant. ‘Ikrima, lui, dit qu’il est lumineux et qu’il brûle satan. (Tafsir Ibn Kathîr)

Qatâda et d’autres disent qu’il s’agit de l’étoile qui s’appelle At-Târiq, car elle est observée seulement de nuit, elle disparaît le jour. (Tafsir Ibn Kathîr)

4. Il n’est pas d’âme qui n’ait sur elle un gardien.

Dieu (le Très-Haut) a dit : {Il (l’homme) a par devant lui et derrière lui des anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre de Dieu} (13/11)

11. Par le ciel qui fait revenir la pluie !

Ibn Abbas (que Dieu agrée le père et le fils) dit que le terme Ar-Raj’ signifie la pluie. On rapporta aussi qu’il dit qu’il signifie les nuées qui contiennent de la pluie. (Tafsir Ibn Kathîr)

12. et par la terre qui se fend !

Ibn Abbas dit que la terre se fend afin que les plantes poussent. Ce fut aussi l’avis de Said Ibn Joubayr, ‘Ikrima, Abi Malik, Ad Dahak, Al Hassan, Qatâda, As Soudi et d’autres. (Tafsir Ibn Kathîr)

13. Ceci [le Coran] est certes, une parole décisive,

Ibn ‘Abbas dit qu’il s’agit de ce qui tranche entre le vrai et le faux. Qatâda dit la même chose.


more post like this