Exégèse de la sourate 47 : Mouhammad
( Accueil > Coran > Exégèse)

17. Quant à ceux qui se mirent sur la bonne voie, Il les guida encore plus et leur inspira leur piété.

Selon Anas (que Dieu l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit parmi ce qu’il a raconté au sujet de son Seigneur Puissant et Glorieux : « Quand l’esclave se rapproche de Moi d’une palme, Je Me rapproche de lui d’une coudée. Quand il se rapproche de Moi d’une coudée, Je Me rapproche de lui d’une envergure. Quand il vient à Moi en marchant, Je viens à lui en trottant ». (Al-Boukhâri)

19. Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Dieu, et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Dieu connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l’au-delà).

Selon ‘Âsem Al-Ahwai, ‘Abdoullâh Ibn Sarjès (que Dieu l’agrée) rapporte : « J’ai dit une fois au Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : « Ô Messager de Dieu! Que Dieu t’absolve ».
Il me dit : « Ainsi que toi-même ».
‘Asem a dit : « Je dis à ‘Abdoullâh Ibn Sarjès : « Ainsi donc le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a imploré de Dieu ton absolution? »
Il dit : « Oui et la tienne ». Puis il récita ce verset : « Et implore l’absolution de tes péchés et de ceux des croyants et des croyantes ». (47/19) (Mouslim)

و عن عاصم الأحول عن عبد اللَّه بن سرجس رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال قلت لرَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: يا رَسُول اللَّهِ غفر اللَّه لك. قال: <ولك> قال عاصم فقلت له: أستغفر لك رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم؟ قال: نعم ولك ï��م تلا هذه الآية {واستغفر لذنبك وللمؤمنين والمؤمنات} (محمد: 19) رَوَاهُ مُسْلِمٌ

22~24. Si vous vous détournez , ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté? Ce sont ceux-là que Dieu a maudits, a rendus sourds et a rendu leurs yeux aveugles. Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?

D’après Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : Dieu a créé les êtres et lorsqu’il eut achevé la Création, le lien de parenté se leva et dit : « Voici le séjour de celui qui demande refuge contre la rupture des liens de parenté? ».
– « Oui, répondit Dieu, ne seras-tu pas satisfait que Je rapproche de Moi celui qui te maintient et que Je rompe avec celui qui te rompt? ».
– « Certes oui, Seigneur », répondit-il.
– « Eh bien! Je te l’accorde », reprit Dieu.
L’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a ajouté : Récitez ces versets coraniques si vous voulez : {Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté? Ce sont ceux que Dieu a maudits, a rendu sourds et a rendu leurs yeux aveugles. Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?} (Al-Boukhâri, Mouslim n°4634)

31. Nous vous éprouverons certes afin de distinguer ceux d’entre vous qui luttent [pour la cause de Dieu] et qui endurent, et afin d’éprouver [faire apparaître] vos nouvelles.

On rapporte qu’Ibrahim Al-Ash’ath a dit : Une nuit, j’ai entendu Fudhayl Ibn ‘Ayadh réciter ce verset du Coran, à plusieurs reprises alors qu’il pleurait : {Nous vous éprouverons certes afin de distinguer ceux d’entre vous qui luttent (pour la cause de Dieu) et qui endurent, et Nous vous éprouverons (en faisant apparaître) vos oeuvres} (47/31). Il répétait la parole de Dieu : {Et Nous exposerons vos oeuvres}, et il disait : Et Tu exposeras nos oeuvres ? Si tu éprouves nos oeuvres, Tu nous déshonoreras et exposeras nos secrets. En effet, si Tu le fais, Tu nous détruiras et nous châtiras. Et il ne cessait de pleurer, assis dans la mosquée jusqu’au lever du soleil.


more post like this