Exégèse de la sourate 44 : La fumée
( Accueil > Coran > Exégèse)

2~3. Par le Livre (le Coran) explicite. Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit

Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie

Dieu (le Très-Haut) a dit : {Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr.} (97/1)

10~16. Et bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible qui couvrira les gens. Ce sera un châtiment douloureux. « Seigneur, éloigne de nous le châtiment. Car [à présent] nous croyons ». D’où leur vient cette prise de conscience alors qu’un Messager explicite leur est déjà venu, Puis ils s’en détournèrent en disant : « C’est un homme instruit [par d’autres], un possédé ». Nous dissiperons le châtiment pour peu de temps; car vous récidiverez. Le jour où Nous userons de la plus grande violence et Nous Nous vengerons.

D’après ‘Abdoullah Ibn Mas’oûd (que Dieu l’agrée), Masrûq a dit : Nous étions assis chez ‘Abdoullah alors qu’il était couché sur le côté, quand un homme vint lui dire : « Ô Abou ‘Abd-Ar-Rahman, au cours d’un récit de traditions qu’il faisait aux portes de Kinda un homme prétend et raconte que le verset (coranique) qui évoque la fumée, se rapporte au fait que (au Jour de la Résurrection), il viendra une fumée qui fera expirer les infidèles, tandis que les Croyants ne seront atteints que d’une sorte de rhume ». ‘Abdoullah se mit en colère, se mit sur son séant et dit : « Ô les hommes, craignez Dieu! Que celui parmi vous qui connaît une chose, qu’il la dise; ou bien qu’il dise : Dieu est Celui qui sait le mieux. C’est déjà faire preuve de science que de dire d’une chose qu’on ne sait pas : je l’ignore. Dieu, l’Exalté, a dit à Son Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) : {Dis : Pour cela, Je ne vous demande aucun salaire; et je ne suis pas un imposteur}. Lorsque, les Qoraychites tardèrent à embrasser l’islam, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) invoqua Dieu contre eux en disant : « Seigneur, aide-moi contre eux par sept années comme les sept années de Joseph ». Alors, pendant un an entier, la famine sévit parmi eux au point qu’on en fut réduit à manger les peaux des animaux et leurs cadavres. Lorsque l’un d’entre eux regardait les cieux, il voyait une sorte de fumée. Abou Sufyân vint trouver le Prophète et lui dit : « Ô Muhammad! Tu nous ordonnes d’obéir à Dieu et de maintenir les liens de parenté. Or tes concitoyens périssent; prie Dieu en leur faveur ». Dieu, l’Exalté, a dit : {Eh bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible qui couvrira les gens. Ce sera un châtiment douloureux… jusqu’à …car vous récidiverez}. Cela détournera-t-il d’eux le châtiment de l’autre monde, dit-il, lorsque l’Heure viendra? {Le jour où Nous userons de la plus grande violence et Nous Nous vengerons} or la violence fut usée à la journée de Badr; les prédictions des versets évoquant la fumée, la violence et le lizâm (ce qui colle) sont déjà passés tout comme la prédiction du verset de la sourate Ar-Rûm. (Mouslim n�5006)

28. Il en fut ainsi et Nous fîmes qu’un autre peuple en hérita.

Dieu (le Très-Haut) a dit: {Il en fut ainsi! Et Nous les donnâmes en héritage aux enfants d’Israël.} (26/59)

56. Ils n’y goûteront pas à la mort sauf leur mort première. Et [Allah] les protégera du châtiment de la Fournaise

‘Abdallah Ibn ‘Omar (que Dieu agrée le père et le fils) a rapporté que l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Quand les habitants du Paradis s’y rendront et les habitants de l’Enfer rejoindront la Géhenne, on ramènera le mort jusqu’à mi-chemin entre le Paradis et l’Enfer et on l’égorgera. Puis un héraut proclamera : « Ô Habitants du Paradis, il n’y a plus de mort ! Ô habitants de la Géhenne, il n’y a plus de mort ! » Les habitants du Paradis ajouteront une autre joie à leur joie et les gens de la Géhenne une autre tristesse à leur affliction ». (Al-Boukhari et Mouslim)

Dans une autre version, l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Dieu fera entrer les habitants du Paradis au Paradis et les habitants de la Géhenne à la Géhenne. Puis un héraut se lèvera entre eux en disant : « Ô habitants du Paradis, il n’y a plus de mort ! Ô habitants de la Géhenne, il n’y a plus de mort ! » Chacun sera dans l’état où il se trouve pour l’éternité ». (Mouslim)


more post like this