Exégèse de la sourate 25 : Le discernement
( Accueil > Coran > Exégèse)

24. Les gens du Paradis seront, ce jour-là, en meilleure demeure et au plus beau lieu de repos.

Ce verset implique que l’examen s’achève au milieu de la journée. Car le terme maqil utilisé dans le verset signifie repos du midi ou sièste. Cette idée est soutenue par Ibn ‘Abbas, Ibn Massoud, Ikrima et Ibn Djoubayr à sur la base de l’interprétation de ce verset, d’après ce qu’Ibn Kathir et d’autres ont rapporté (Daf’iham al-idhtirab an ayi al-kitab de al-Chinqiti, p.172)

26. ce jour-là, la vraie royauté appartient au Tout Miséricordieux, et ce sera un jour difficile aux infidèles.

Dieu (le Très-Haut) a dit : {alors, ce jour-là sera un jour difficile, pas facile pour les mécréants.} (74/9-10)

Dieu (le Très-Haut) a dit : {Les mécréants diront : « Voilà un jour difficile ».} (54/8)

68. Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Dieu et ne tuent pas la vie que Dieu a rendue sacrée, sauf à bon droit; et qui ne commettent pas de fornication – car quiconque  fait cela encourra une punition

D’après Ibn ‘Abbâs (que Dieu agrée le père et le fils) : « Des polythéistes qui avaient commis nombre de meurtres et nombre d’adultères, vinrent trouver Muhammad (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et lui dirent : « Ce que vous nous dites et ce à quoi vous nous invitez est bien; mais veuillez nous indiquer comment racheter nos fautes ». C’est alors que fut révélé ce verset : {Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Dieu et ne tuent pas la vie que Dieu a rendue sacrée, sauf à bon droit; et qui ne commettent pas de fornication – car quiconque  fait cela encourra une punition} (25/68) et ce verset : {Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu…} (39/53) ». (Mouslim n°174)

70. sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne oeuvre; ceux-là Dieu changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Dieu est Pardonneur et Miséricordieux

Ibn ‘Abbâs, que Dieu les agrée, rapporte : le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) convoqua Wahchi Ibn Harb qui avait tué Hamza (que Dieu l’agrée) pour l’inviter à l’Islam. Wahchi envoya lui dire : « Ô Mouhammad! Comment m’invites-tu alors que tu prétends que celui qui a tué, associé ou commis l’adultère trouvera un châtiment; la souffrance lui sera doublée le jour de la résurrection et il y sera éternel et humilié? Et moi, j’ai commis tout cela. Me trouves-tu une exception? » Dieu révéla alors : {Sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne oeuvre; ceux-là Dieu changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Dieu est pardonneur et miséricordieux} (25/70).
Wahchi fit la remarque : « Ô Mouhammad! C’est une condition très dure : {Sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne action}. Il se peut que je ne puisse faire cela ».
Dieu descendit alors : {Certes, Dieu ne pardonne pas qu’on lui donne quelqu’associé. ہ part cela, il pardonne à qui il veut} (4/48).
Wahchi objecta encore : « Ô Mouhammad! D’après ce que je vois, ceci dépend de la volonté de Dieu, et je ne sais pas s’il me pardonnera ou non. Y a-t-il autre chose? »
Dieu révéla enfin : {Ô mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu, car Dieu pardonne tous les péchés. Oui, c’est lui le pardonneur, le très miséricordieux} (39/53).
Wahchi déclara : « Là, d’accord », et il embrassa l’Islam. Des musulmans demandèrent : « Ô Messager de Dieu! Nous avons commis les mêmes choses que Wahchi? ».
Il répondit : « Ce verset est pour tous les musulmans ».


more post like this