Exégèse de la sourate 113 : L’aube naissante
( Accueil > Coran > Exégèse)

Les mérites de cette sourate

‘Ouqba Ibn Amir a rapporté que le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « N’as-tu pas entendu les versets qui ont été révélés celle nuit? on n’a jamais rien vu de semblable ! (Ce sont les sourates : « Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante » [Sourate : « Al-Falaq » (L’aube naissante)] et « Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes » [Sourate : « An-Nas » (Les hommes)] ». (Mouslim)

Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Personne ne peut obtenir un meilleur refuge qu’en lisant : {Dis, je me réfugie auprès du Seigneur de l’aube} et {Dis, je me réfugie auprès du Seigneur des hommes} ». (Mouslim)

Selon ‘Ouqba Ibn ‘Amir : « Le Saint Prophète lui dit : « Ne voudrais-tu pas que je t’enseigne deux sourates qui sont parmi les meilleures sourates que les gens récitent ? »
Il dit : « Enseigne les moi, Ô messager de Dieu ».
Alors, le Saint Prophète lui a enseigné les Mu’awwidhatayn. Puis la Prière a commencé et le Saint Prophète y a encore récité ces deux sourates ». (Ahmad, Abou Dâwoûd et An-Nasâi)

‘Ouqba Ibn ‘آmir a dit : « Une fois, le Saint Prophète était sur une monture et je marchais auprès de lui avec ma main placée sur son pied sacré. Je dis : « Aie l’obligeance de m’apprendre sourate Hûd ou sourate Yûsuf ».
Il me répondit : « Aux yeux de Dieu, il n’y a rien de plus bénéfique pour le serviteur que {Dis, je me réfugie auprès du Seigneur de l’aube} ». (An-Nasâi, et Al-Hâkim)

‘Abdullâh Ibn ‘Ubayd Al-Juhanî a dit que le Prophète lui dit : « Ibn ‘Ubayd, ne devrais-je pas te dire quels sont les meilleurs moyens par lesquels ceux qui cherchent refuge ont cherché refuge auprès de Dieu ? »
Je dis : « Instruis-moi, Ô Messager de Dieu ».
Il répondit : « {Dis, je me réfugie auprès du Seigneur de l’aube} et {Dis, je me réfugie auprès du Seigneur des hommes} – ces deux sourates ». (An-Nasâi, Al-Bayhaqî et Ibn Sa’d)

Les causes de la révélation de cette sourate

Ces sourates ont été révélées quand les Juifs avaient lancé un sort contre le Saint Prophète (que la paix soit sur lui) à Médine et qu’il en était tombé malade. (Ibn Sa’d, Al-Baghawî, Al-Bayhaqî, Ibn Hajar, Badruddîn Al-‘Aynî, ‘Abd Ibn Humayd)

Ibn Sa’d a rapporté sous l’autorité d’Al-Wâqidî que ceci est arrivé en l’an 7 après l’hégire.

1. Dis : « Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante

Zirr Ibn Hubaysh déclare : « Je dis à Ubayy : Ton frère, ‘Abdullâh Ibn Mas’ûd, dit ces choses. Qu’en penses-tu ? »
Il répondit : « J’ai posé la question au Saint Prophète (que la paix soit sur lui). Il m’a dit : « On m’a dit de dire [qul], alors j’ai dit [qul] ». Donc, nous aussi nous devons dire la même chose que le Saint Prophète ». (Al-Boukhâri, Ahmad, Al-Humaydî, Abou Nu’aym, et An-Nasai)

2. contre le mal des êtres qu’Il a créés

Al Hasan al Basri : Géhenne, Iblîs et sa progéniture font partie de ce qu’Il a créé.

3. contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit

est traduit selon l’avis d’al Hasan et Qatâda. Ces derniers disent : c’est la nuit, quand elle arrive avec son obscurité.


more post like this