Exégèse de la sourate 109 : Les infidèles
( Accueil > Coran > Exégèse)

Les mérites de cette sourate

Selon Abou Hourayra (que Dieu l’agrée) , le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a récité dans les deux unités de prière surérogatoires de l’aube : « Dis : « Ô vous les Mécréants!… » (109) et : « Dis : « C’est Lui Dieu, seul et unique… » (112) ». (Mouslim)

Ibn ‘Omar (رضي الله عنهما) a dit : « J’ai longuement suivi du regard le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) durant tout un mois. Il récitait dans les deux unités de prière surérogatoires précédant celles de l’aube : « Dis : « Ô vous les Mécréants!… » (109), et : « Dis : « C’est Lui Dieu, seul et unique… » (112). (At-Tirmidhi)

Jâbir : l’Envoyé a récité cette sourate et la sourate Al Ikhlas dans les deux rak’a des tournées.

Il est rapporté dans le hadith que cette sourate équivaut au quart du Coran.

At Tabarâni : quand l’Envoyé se mettait au lit, il récitait cette sourate.

Al Hâri th ibn Jabla : « Ô Envoyé de Dieu ai-je dit, apprends-moi quelque chose que je dirai à mon sommeil. – Quand tu te mets au lit la nuit, a-t-il dit, récite Dis : Ô vous les infidèles : elle est dénonciation de l’associance. »

Les causes de la révélation de cette sourate

Ceux à qui s’adresse ce discours sont les mécréants des Quraïch. Ces derniers ont appelé l’Envoyé a l’adoration de leurs idoles pendant une année, pour qu’eux adorassent son Adoré durant une année. C’est pourquoi Dieu fit descendre cette sourate dans laquelle Il ordonnait à Son Envoyé de se déclarer innocent de leur croyance.

A vous votre religion, et à moi ma religion

Ce verset est synonyme de : Et s’ils te traitent de menteur, dis alors : « A moi mon oeuvre, et à vous la vôtre[…] (10/41)

Selon Al-Boukhari, votre religion désigne la mécréance, et la mienne désigne l’Islam.


more post like this