Est –ce que l’imam Sadiq (as) avait des professeurs d’obédience sunnite?
Question
J’ai lu dans l’un des sites des sunnites des propos dans lequels ils faisaient l’éloge de l’imam Sadiq (as) sous le nom de « Ja’far ibn Mohammad ». En parlant de lui dans ce site, on cite des enseignants chez qui il aurait des cours de fiqh et d’Ousoul. S’il vous plait apportez moi des éclaircissements sur la question.
Résumé de la réponse

1 – La façon dont on présente la question n’est pas correcte car les imams infaillibles ont otutes les sciences avec eux.[1] Ils n’ont pas besoin de prendre des cours tels que les cours de hadiths chez les autres personnes. Au contraire certains savants sunnites tels que Abou Hanifa et Malik ibn Anas étaient directement ou indirectement les disciples de l’imam Sadiq (as).[2]

2 – Ce qui ressort des propos des sunnites concerne essentiellement le fait de ra            pporter les hadiths. Et non l’idée selon laquelle ils auraient appri des choses à l’imam Sadiq (as) en ce qui concerne la science du hadith, de fiqh ou d’Ousoul. En effet, lorsque les imams infaillibles voulaient rapporter un hadith du messager de l’islam, certaines personnes ne pouvaient accepter ces hadiths que s’ils parvenaient au prophète (ç) à travers un compagnon ou bien une personne de la génaration après les compagnons (Tab’iine). Or il n’étaitr pas nécessaire de citer la chaine des transmetteurs. Mais pour garder un certain équilibre dans la société, les imams agissaient ainsi: c’est-à-dire ils rapportaient un hadith en prenant un compagnon ou une personne d’après la génération des compagnons comme leurs intermédiares. Cela ne veut pas dire que l’imam a prit les cours de hadith chez tel ou tel autre personne ou encore que ce compagnon ou cette personne de la génération des compagnons soit devenu un professeur juste parce que l’ima a cité son nom dans la chaîne de transmission d’un hadith. On voit par exemple l’imam Sadiq (as) citant un hadith de l’imam Baqir (as) sur ses parents et dans cet hadith, l’imam Sadiq cite le nom de Jabir ibn Abdoullah comme quoi il a entendu cet hadith :  » …L’imam était assis dans un séance où il enseignait les gens et dans cette séance il évoquait des hadiths venant de Dieu. Les gens de Médine dirent :  » Nous n’avons pas encore vu quelqu’un d’aussi audacieux. » Voyant que la situation était ainsi, l’imam Baqir (as) commença alors à rappoorter des hadiths du prophète (ç). Les gens de Médine dirent encore :  » Nous n’avons pas encore vu un menteur comme celui-ci, il est en train de nous rapporter des propos de quelqu’un qu’il n’a pas vu ». Comme l’imam vit que a situation devenait ainsi, et qu’on parlait ainsi de lui, alors il cita un hadith en prenant Jabir ibn Abdoullah comme intermédiaire c’est alors que les gens confirmèrent qu’il était véridique or ce même Jabir veanit auprès de l’imam Baqir (as) pour apprendre des hadiths »[3]

3 – Il faut retenir que les chiites ont la conviction que lorsqu’un imam infaillible rapporte un hadith du prophète (ç), on sait déjà que cet hadith qu’il rapporte vient d el’intermédiaire de ses pères et ces hadiths sont acceptables et n’a aucunement besoin de l’intermédiaire d’autres personnes que les imams.

REFERENCE :

[1]- Lire le thème l’imam Sadiq et la physique, question 9123 (site 9948); la source de la science de l’imam, question 3024 (site 3667); L’imam Ali et la connaissance invisible, question 7474 (site 8022); La science occulte des imams question 2775 (site 3259).

[2] – Dans la revue posdor islam, de Orbon 1386, le numéro 311, les noms des disciples sunnites de l’imam Sadiq sont cités et ces noms viennent des sources de références des sunnites. Pour avoir accès à cette revue, il faut aller sur le site ww.hwazah. net ou alors le site sur les revues Nour à savoir www. Nourmags.com.

[3] – Al Kafi, Sheikh Koleiny, vol 1, page 469, 470, Darul Koutoub ul islamiyya,n Téhéran, 1465 hégire solaire.s


more post like this