Enseignements Coraniques

A` qui s’adresse le Coran ?

Il s’adresse à tout le monde mais seuls les croyants vont en profiter, vont en tenir compte.

Selon nous, le Coran aura des réactions positives sur nous. Si nous sommes incroyants, il peut nous éloigner davantage. En même temps, c’est une protection.

Selon Imam Khomeiny, le Coran est accessible à tous les niveaux, des enfants aux grands savants. C’est aussi un miracle. Le Coran s’adresse à l’humanité entière en même temps qu’il tient compte de la nature humaine, du degré de chacun. Plus je me transforme, plus je pourrai en profiter.

Les concepts philosophiques et spirituels sont voilés, ambigus pour éviter qu’on ne comprenne de travers. En lisant ce livre, il n’y a pas de danger (de mal comprendre). Le Coran nous donne en fonction de ce que nous pouvons recevoir.

Pourquoi le Coran est-il accessible à tous ?

* Fitrah = principe originaire par lequel on est créé

Fitrah = en principe, en puissance

Fitrah = essence originelle = principe par lequel on a été créé

Tout est présent si on le réalise

* Si la Fitrah est saine, elle doit recevoir la religion, le Qour’an pas comme quelque chose d’étranger. La Fitrah est ouverte à tout ce qui émane de Dieu.

* Notre nafs doit être éduquée.

* Le rôle de l’éducation est de protéger cette Fitrah et de la développer. Toutes les possibilités d’être parfait sont en nous. La Fitrah est complètement dirigée vers le Bien.

* Le corps est la manifestation de l’âme sous forme matérielle.

* « Le Qour’an est la fitrah parlante et la fitrah est le Qour’an silencieux. » (Imam Khomeini)

* Le Qour’an est aussi ce qui va activer, éveiller la Fitrah. Plus on lit le Qour’an, plus il y aura une interaction avec nous.

Pourquoi le Coran est-il en langue arabe ?

* Il y a des particularités dans cette langue (grammaire, vocabulaire, prononciation…)

* Parce que c’est la langue du St-Prophète SAW

* Dans le Coran, il est rappelé une dizaine de fois que le Coran est en langue arabe et dans un langage clair (Moubine) ; c’est volontaire

* de la Thorah et de l’E’vangile

* Pour ceux qui croient, la langue n’est pas un obstacle (Saint Coran Sourate Foussilat, n° 41, verset 44)

* Ce n’est pas un problème de langue mais un problème de contenu. (Sourate Les Poètes, n° 26, versets 198-199)

* La langue arabe est celle qui se prête le mieux à la révélation divine et qui soit accessible à nous, êtres humains

* La langue arabe doit certainement être le meilleur outil qui nous permette de nous élever

* Toutes les langues évoluent avec le temps (si nous comparons par exemple le Français du Moyen A^ge et le Français moderne, les différences sont énormes). Toutefois, le Coran est toujours compréhensible. La langue arabe est donc la plus à même de porter la révélation divine.

* L’arabe était la langue des tribus nomades pendant l’âge de l’ignorance (? empires byzantins etc.) : comme les gens d’Arabie étaient ignorants, ils étaient plus à même d’accueillir le message de Dieu (par exemple, quand on essaie d’inscrire quelque chose sur un tableau déjà très plein, on n’y voit plus rien alors que si le tableau est vide, les seules écritures qu’on y mettra seront bien assimilées)

* Aujourd’hui, ceux qui détiennent le Coran sont les Saoudiens (on ne peut pas imprimer ni traduire le Coran sans passer par eux – ils ont conservé la forme du Coran). Pourtant, ils ne l’appliquent pas toujours. Le seul pays aujourd’hui qui pratique le Coran à 100% est l’Iran. Or, en Iran, on ne parle pas arabe mais perse. Ceci prouve que le fait de ne pas maîtriser la langue arabe n’est pas un obstacle en soi pour connaître le Coran.

* Imam Ali A.S. était connu comme le Coran parlant (cf bataille de Siffin quand les Kharijites se sont trompés entre l’apparence du Coran et son contenu)

* Dans le Coran, il est dit : « Nous avons rendu le Coran facile » ? Allah SWT ne cherche pas la difficulté.

* Si nous faisons un effort de comprendre et connaître le Coran, Allah SWT nous aide.

* De la même façon que tout le monde se met à l’anglais aujourd’hui car c’est la langue des affaires, des techniques et de la communication, nous devrions apprendre l’arabe car c’est la langue de Dieu.

Comment avoir accès au Coran ?

Imam Khomeini nous recommande d’incruster ce qui est dans le Coran dans nos cœurs

* Il ne faut jamais abandonner la lecture même si nous faisons des erreurs

* Nous devons essayer de nous améliorer

Règles de conduite pour la lecture du Saint Coran

1 – « Grandifier », magnifier le Coran :

avant même de l’ouvrir, avoir conscience que ce n’est pas un livre comme les autres.

* Imam Ali A.S. affirmait que Dieu se manifeste dans son Livre pour ses créatures.

* Cf Saint Coran : Sourate 59, verset 21 ? Si le Coran serait descendu sur une montagne, elle se serait humiliée par crainte de Dieu

* Pensez au fait que ce sont les paroles de Dieu ? Allah SWT vous parle. Plus on s’approche de Dieu, plus on se détache de tout autre que Dieu (Ikhlas). Si on reste attaché à autre chose, on ne reçoit pas la même chose.

2 – Enlever les obstacles, les voiles

* la propreté et la pureté sont nécessaires (l’impureté est le premier voile apparent) ? important de faire le woudhou avant la lecture

* Un autre obstacle à la lecture du Coran est le fait de croire qu’on peut se dispenser du Coran, comme si le Coran n’avait aucun effet sur notre vie (parfois, le Coran est mis dans une belle vitrine dans la maison mais il est rempli de poussière. On ne l’ouvre et le récite que quand la personne meurt.) ? On doit faire tous les efforts pour lire le Coran car Dieu l’a envoyé pour nous pour qu’on le lise

* 3ème obstacle : avoir des idées fausses sur le Coran ? se dire « ça n’a pas de sens » ; c’est difficile » ; « c’est contradictoire » ; « nous n’avons pas accès au Coran car nous ne comprenons pas l’Arabe »…

* Il faut toujours être positif : si nous faisons un pas vers Allah, Il en fait 10 vers nous

* négliger le Coran, ne pas le prendre au sérieux

* un autre obstacle majeur est formé par nos péchés : en faisant des gounah, nous perdons notre capital nous permettant d’arriver à la perfection absolue ; nous perdons une raison que nous ne regagnerons jamais. Imam Ali A.S. nous dit que quand nous commettons un péché, il y a un point noir qui se forme dans notre cœur. En faisant quelque chose de haram, nous mettons un voile, nous nous privons de quelque chose, nous nous éloignons. Il est très important, pour pouvoir lire le Coran dans de bonnes conditions, de ne pas faire ce qui est interdit et de faire ce qui est obligatoire. Pendant le mois de Ramadan par exemple, nous nous entraînons à combattre Shaytan.

* les préoccupations matérielles nous empêchent aussi de bien lire le Coran (si nous nous accrochons trop à ce qui est matériel)
alhassanain.com


more post like this