Celui que l’Amour a choisi devient sourd à tout conseil et son cas ne relève plus de l’exhortation. Parce que le cas de l’amoureux est différent d’une personne qu’un malheur frappe et qui prête l’oreille aux conseils et essaie de les suivre pour tenter de se sortir de ce qui lui semble irréparable. Cette personne pourra se remettre de ce malheur même si elle demeure quelque temps inconsolable, parce qu’elle fait de son mieux pour s’y appliquer de façon correcte et avec le moins de séquelles. Tandis que l’amoureux, lui, ne considère pas sa folie amoureuse comme un malheur pour qu’il cherche à s’en remettre. Il a une bonne connaissance de ce qui lui arrive : il est submergé dans un océan qui lui fait goûter la douceur et l’amertume, le salé et le sucré à la fois. Son expérience de la coïncidence des contraires l’alimente et le fascine assez pour qu’il ne prête plus l’oreille aux conseilleurs dont il est convaincu qu’ils n’ont rien à lui apporter dans cette histoire car ils ne comprennent rien à son état.

www.alhassanain.com


more post like this