But de la Prophétie

  But de la Prophétie :

 

Renforcer le monothéisme et combattre toute forme d’égarement
Coran : « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: ‹Adorez Allah et écartez-vous du Tagut›. Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs. » (Sourate 16, v.36).

Apprendre aux gens à se purifier spirituellement
Coran : « C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident, » (Sourate 62, v.2).

Installer, instaurer la justice dans la société humaine
Coran : « Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham et accordé à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains d’entre eux furent bien- guidés, tandis que beaucoup d’entre eux furent pervers. » (Sourate 57, v.26).

Régler les problèmes des gens
Coran : « Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté (croyante).

Puis, (après leurs divergences,) Allah envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. Mais, ce sont ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, qui se mirent à en disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité! Puis Allah, de par Sa Grâce, guida ceux qui crurent vers cette Vérité sur laquelle les autres disputaient. Et Allah guide qui Il veut vers le chemin droit. » (Sourate 2, v.213).

Parachever la preuve sur nous.

Coran : « en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu’après la venue des messagers il n’y eût pour les gens point d’argument devant Allah.

Allah est Puissant et Sage. » (Sourate 4, v.165).

i. Bref aperçu historique de la vie de notre Prophète Mohammed (saw):

La période qui sépare l’époque de notre Prophète Mohammed, et celle du

Prophète ‘Isa (as) est appelé la « Fatra » et est estimée à +/- 570 ans.

Notre ¨Prophète est né en l’an 570 du calendrier Grégorien, son père était Abd Allah, et sa mère Amina. Son grand père était Abdel Mottaleb et le père de ce dernier était Abdel Manâf, et était surnommé Hâchem. D’où l’appellation de la branche Hachimite de laquelle est issu notre Saint Prophète, et logiquement toute sa Sainte Famille, incluant l’imam ‘Ali (as).

Le Prophète a vécu 6 ans avec sa mère et à 8 ans son Grand père est mort, ensuite c’est son oncle Abou Tâleb qui le prit en charge.

A 25 ans il s’est marié avec Khadija (as).

L’ange Gibril (as) descendit sur notre Prophète durant le mois de Ramadhan, il y eut deux étapes dans la révélation, tout d’abord le Coran est descendu totalement sur le Prophète, ensuite étape par étape, Gibril descendait à ce moment sur le Prophète pour lui dire de révéler tel verset selon la situation et le contexte.

Dix ans après le début de la Prophétie, le Prophète (saw) perdit deux êtres des plus chers pour lui, son épouse Khadija (as) et son oncle Abi Tâleb, la même année et le Prophète l’a surnommée « l’année de la Tristesse ».

La mort de ces deux saintes personnes laisse le Prophète sans défense financière, sociale. Ces deux personnes étaient, avec ‘Ali, ses deux seuls soutiens dont il ne lui restait plus que ‘Ali à ce moment là. Dés lors, il décide de créer des liens avec des tribus hors de la Mecque.

En l’an 13 de sa prophétie, les Qoraïch polythéistes se réunissent et décident de tuer le Prophète. Dieu prévient Son Prophète et lui ordonne d’émigrer vers Médine dont il avait fait un pacte avec ses habitants.

La nuit du 1er Rabî’ Al Awwal il quitte la Mecque en laissant ‘Ali ; qui a pris la place du Prophète dans son lit et qui était donc prêt à sacrifier sa vie pour lui et l’Islam.

Dés son arrivée à Médine, il construit la mosquée « Qoba » et dés lors crée les bases de l’état.

En l’an 2 de l’Hégire, c’est la bataille de Badr et les musulmans y remportent une victoire éclatante contre les polythéistes.

En l’an 3 de l’Hégire, c’est la revanche de Qoraïch à Ohoud, où les musulmans furent presque vaincus.

Plusieurs batailles eurent lieues en l’an 8 de l’Hégire, le Prophète conquit la Mecque et à ce moment là la plupart des arabes embrassèrent l’Islam.

Le 28 Safar de l’an 11 de l’Hégire, le Prophète de l’Islam mourut après 23 ans de souffrance et de dévouement pour le bien être de l’humanité.

La Succession du Noble Prophétique (L’imamat)

 

a. Pourquoi l’Imamat est elle nécessaire ?
Au temps de notre Prophète, le combat contre les hypocrites était plus facile qu’après sa mort, car durant la vie du Prophète, les hypocrites montraient leur hostilité au Prophète et à la nouvelle Religion de façon flagrante, et donc il était plus facile de reconnaître qui était du côté du Prophète et qui ne l’était pas. Tandis qu’après la mort du Prophète, et donc à l’époque des imams (as), l’hypocrisie était déguisée, une personne se disait musulmane, mais était en réalité contre l’Islam, c’est cet aspect qui rendit la bataille contre les hypocrites, et la protection de la Religion et du message de ces derniers, plus complexe.

Seul un homme bénéficiant d’une aide surhumaine, c’est-à-dire divine, pouvait facilement et de façon certaine démasqué l’hypocrite du musulman, et comme le message de l’Islam doit être continuellement protégé, afin d’éviter toute altération à ce dernier, et l’introduction d’innovations dans celui-ci, le rôle de l’imam désigné par Allah est de veiller à cela.

La différence entre le Prophète et l’Imam, c’est que le Prophète recevait la révélation, tandis que l’Imam apprend via le Prophète ou par inspiration (Ilhâm).

b. Conséquences de la disparition du Prophète sur l’Oumma :
Fin de la révélation.

Début des injustices prédites par le Prophète sur Sa Noble Famille.

c. Comment est désigné le successeur du Prophète :
Selon les sunnites :

Par élection, c’est ce qui s’est passé, c’est pour cette raison qu’ils pensent que c’est de cette manière qu’il devait être élu, mais pourtant le 1er Calife a choisi ‘Omar sans avoir établi d’élection. Pourquoi ?

Selon les chiites :

Uniquement par Allah via Son Prophète, la succession du Prophète, et le sort de la Oumma après ce dernier, est trop important, pour laisser les gens choisir une personne selon leurs intérêts et propres avis, qui ne sont toujours pas basés sur des critères religieux. De plus Seul Allah connaît l’intérieur de chaque être humain, et donc seul Lui, sait qui est capable de remplir cette fonction dans le seul but de protéger son message, de le propager, de l’expliquer, en bref de guider la Oumma après Son Prophète.

d. L’Imamat dans la langue :
Sens Littéral :

L’imamat : Alliance Générale, le pouvoir.

L’imam : celui qui est devant, qui est suivi.

Sens Littéraire :

L’imamat : Le pouvoir et l’alliance générale après le Prophète.

L’imam : Le maître qu’il est obligatoire de suivre après le Prophète et qui est élu par Allah.

1. L’obligation d’élire un Imam après le Prophète :
Allah est le seul à savoir quelle est la personne qui est la plus apte à guider cette Oumma après Son Prophète.

Allah ne peut laisser la Communauté sans Guide.

Coran : « Et ceux qui ont mécru disent: ‹Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre sur celui-ci (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur?› Tu n’est qu’un avertisseur, et à chaque peuple un guide. » (Sourate 13, v.7).

Coran : « Nous t’avons envoyé avec la Vérité en tant qu’annonciateur et avertisseur, Il n’est pas une nation qui n’ait déjà eu un avertisseur. »

(Sourate 35, v.24).

f. Conditions de l’Imamat :
L’infaillibilité : mêmes raisons que pour le Prophète.

Il est le meilleur de la communauté de son époque dans tous les domaines.

Doit être élu par le Prophète.

Possède toute la science politique, spirituelle, religieuse.

Le Plus courageux.

Pas de défauts physiques.

Le plus ascète.

Capable de faire des miracles pour prouver son Imamat.

Son Imamat relative à tout le Monde.

g. Rôle de l’Imam :
Expliquer le Coran.

Régler tous les problèmes de toutes sortes.

Explique la Jurisprudence et donne les décrets.

C’est lui qui représente l’axe de la Vérité.

Instaurer la Justice divine sur Terre.

Appliquer les peines.

Protéger la richesse de l’Etat.

h. Connaissance de l’Imam :
Désigné par le Prophète.

Désigné par l’Imam précédent.

i. Conclusion :
Même rôle que le Prophète, seule différence : pas de révélation, cela est prouvé par le Hadeeth du Prophète qui dit : « O^ ‘Ali tu es par rapport à moi, comme était Haroun à Moussa, sauf qu’il n’y a plus de Prophète après moi. »

En méditant bien sur ce hadeeth, on en comprend que le Prophète a voulu nous faire comprendre, qu’il délègue toutes les fonctions dont il avait la charge à son Successeur, sauf celle de la Prophétie.

 

Table des Matières

But de la Prophétie :

Renforcer le monothéisme et combattre toute forme d’égarement

Apprendre aux gens à se purifier spirituellement

Installer, instaurer la justice dans la société humaine

Régler les problèmes des gens

La Succession du Noble Prophétique (L’imamat)

a. Pourquoi l’Imamat est elle nécessaire ?

b. Conséquences de la disparition du Prophète sur l’Oumma :

c. Comment est désigné le successeur du Prophète :

d. L’Imamat dans la langue :

1. L’obligation d’élire un Imam après le Prophète :

f. Conditions de l’Imamat :

g. Rôle de l’Imam :

h. Connaissance de l’Imam :

i. Conclusion :

source : alhassanain.com


more post like this